Les jeunes et l’éducation

Les jeunes sont les mieux placés pour défendre l'éducation

Partout dans le monde, des jeunes hommes et femmes s’élèvent pour défendre le droit à une éducation de bonne qualité pour tous les enfants. Dans leur communauté et leur pays, par leurs actions de plaidoyer et de suivi, les jeunes exigent de meilleurs services éducatifs, davantage de formation pour les enseignants et une plus grande responsabilité des leaders.

Les jeunes ambassadeurs de l’éducation sont organisés en groupes locaux, nationaux et mondiaux, tels que les jeunes conseillers auprès des ministères de l’éducation, les conseils régionaux de la jeunesse et les réseaux d’ambassadeurs de l’éducation à l'échelle mondiale. Grâce à ces coalitions, les jeunes jouent un rôle clé qui influence l'élaboration des politiques éducatives.

Les jeunes ambassadeurs œuvrent pour s’assurer que tous les enfants aient accès à une éducation de qualité qui les prépare à une vie saine et productive

Zoom sur

Photo de la semaine : Rashida Ibrahim, enseignante d'anglais de 28 ans, s'est engagée à contribuer au développement de son pays en éduquant les membres de sa communauté.
Salimatou Fatty, membre du Conseil consultatif de la jeunesse du GPE, souligne le rôle clé des jeunes dans la promotion de l'éducation pour tous, et pour les filles notamment.
La Secrétaire générale de la Francophonie, Madame Michaëlle Jean, se rend au Sénégal pour inaugurer les locaux de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la Formation (IFEF) basé à Dakar. l...
Aicha Macky, sociologue et documentariste nigérienne, ne peut imaginer sa vie sans l'éducation. Elle croit fermement qu'une femme éduquée est mieux équipée pour géeer un ménage, porter une...

Les jeunes et le Partenariat mondial

  • Le Partenariat mondial pour l’éducation s’implique auprès des groupes de jeunes grâce à son équipe de plaidoyer
  • Les organisations de jeunes sont des participants actifs dans les coalitions nationales et régionales d’éducation. Elles sont représentées au Conseil d’administration du GPE au travers des sièges réservés à la société civile.
  • 29 jeunes de 19 pays ont participé à la Conférence de reconstitution des ressources du Partenariat mondial pour l’éducation à Bruxelles en juin 2014 ; Ils se sont exprimés lors des cérémonies d’ouverture et de clôture, ont pris part aux sessions parallèles et géré une « Zone jeunesse » et un mur d'idées, afin d’inviter les 800 participants à discuter des moyens de mieux impliquer les jeunes dans leur organisation ou ministère.
  • Le GPE a mis en place un Conseil consultatif pour les jeunes (YAB), qui regroupe des jeunes d'une gamme variée de pays partenaires. Les membres du YAB apportent une expérience et une bonne connaissance de leurs contextes locaux, ainsi que de l'expérience dans le travail sur les questions d'éducation aux niveaux national, régional et mondial.
  • Les objectifs du YAB sont les suivants :
    • mobiliser les jeunes du monde entier à s'engager dans un plaidoyer en faveur de l'éducation
    • permettre aux jeunes de renforcer et d'intégrer les perspectives de la jeunesse dans le travail du GPE, en mettant l'accent sur le plaidoyer et la communication
    • soutenir l'apprentissage mutuel et les possibilités de plaidoyer pour les jeunes
    • renforcer l'engagement des jeunes auprès de la société civile dans la structure de gouvernance du GPE.

Pour en savoir plus sur les activités et l'engagement des jeunes, bien vouloir contacter Victoria Egbetayo.

Que peuvent faire les jeunes pour soutenir l’éducation pour tous les enfants ?