Au Nicaragua, les nouveaux bâtiments rendent l’école maternelle plus attrayante pour les enfants | Partenariat mondial pour l'éducation

Au Nicaragua, les nouveaux bâtiments rendent l’école maternelle plus attrayante pour les enfants

Photo de la semaine

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

Au cours d’un récent voyage au Nicaragua dans le cadre d’une mission conjointe de suivi, nous avons eu la chance de visiter quelques écoles pour nous rendre compte de l’impact d’un programme financé par le GPE associé à des fonds provenant d’autres bailleurs. Or, il se trouve que ce programme a en effet radicalement amélioré l’accès et la qualité en matière d’éducation des jeunes enfants. Nous nous sommes d'abord arrêtés à l'école Ruben Dario de Matagalpa, située à trois heures au nord de Managua.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

Conçu pour rappeler l’architecture d’un château, avec ses murs extérieurs tout frais repeints en bleu et blanc, la nouvelle école maternelle de Ruben Dario joue un rôle clé dans la motivation des jeunes enfants pour l'école. Avec le soutien d'un financement de 16,7 millions de dollars du GPE, le nouveau bâtiment contribue ainsi à améliorer les conditions de l’apprentissage.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

L’intérieur de l’école maternelle est plein de vie. La lumière du soleil entre par de grandes fenêtres et l’intérieur est tout en couleurs, produisant ainsi une atmosphère chaleureuse et accueillante pour les enfants. L’architecture est innovante pour rompre avec les autres bâtiments d’école maternelle, conçus de la même manière que les écoles primaires et secondaires, sans tenir compte des besoins distincts des jeunes enfants.

La nouvelle conception a été soigneusement réfléchie pour être adaptée ergonomiquement aux jeunes enfants et favoriser ainsi un environnement stimulant propice à l’apprentissage : le vert des murs intérieurs est pensé pour être apaisant ; les fenêtres sont suffisamment basses pour que les enfants puissent voir dehors ; et la grande surface du bâtiment permet d’accueillir dans un large espace les 41 élèves actuellement scolarisés à la maternelle.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

Pleins d’énergie et d’enthousiasme, les enfants se réunissent autour de la table avec leurs crayons et livres pour se mettre à colorier. Ils semblent concentrés sur leur travail. D’autres enfants se saisissent de jouets et partent jouer dans le bac à sable situé à l’extérieur.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

La communauté est ravie de ces améliorations. Au cours d’un entretien, Jose Rodolfo Sanchez, Directeur de l’école, nous explique que les bâtiments précédents étaient vétustes, avec des toitures, des murs et des sols détériorés. Les enfants de l’école maternelle ont à présent leur propre espace pour apprendre et interagir. M. Sanchez est plaisamment surpris : « Maintenant, les enfants sont motivés, radieux et heureux (…) Nous considérons qu’un des changements positifs apportés par ce programme est la motivation et l’amélioration du moral de la communauté éducative. »

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

Maria del Carmen Herrera, l’enseignante de maternelle, fait écho aux commentaires de M. Sanchez : « La nouvelle infrastructure de l’école a amélioré la qualité de l’éducation tout comme celle de l’attention apportée à chaque enfant. Pour nous, enseignants, c’est un investissement remarquable. Les parents des enfants sont également très heureux, et les enfants ne veulent plus repartir à la fin de la journée. »

Mme Herrera a également bénéficié d’une formation grâce au programme financé par le GPE.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

Les parents confirment effectivement la joie et la motivation de leurs enfants pour venir à l'école. Ils savent que l’éducation de ces derniers est la clé d’un meilleur avenir. Parallèlement à ce nouvel environnement, leur implication s’est également développée au sein de l’école. Les mères aident par exemple à nettoyer le bâtiment. Elles se sont mises d’accord pour établir un roulement pour le ménage. Les parents sont aussi plus impliqués dans l’association de parents, qui accueille à présent plus de parents que jamais auparavant.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

Le nouveau bâtiment de l’école maternelle de Ruben Dario fait partie des 37 écoles construites dans le cadre du programme stratégique pour le secteur éducatif soutenu par le GPE et d’autres partenaires. Certains de ses objectifs sont d’augmenter l’accès et d’améliorer les conditions d’apprentissage dans le secteur de l’éducation des jeunes enfants du pays.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

Outre le financement de l’amélioration de l’infrastructure et des matériels pédagogiques, le programme est également axé sur la formation des enseignants et la création d’un système intégré de suivi et évaluation du développement des jeunes enfants, ainsi que du développement et de l’harmonisation des instruments pédagogiques.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

À ce jour, le programme a formé 6 790 enseignants, éducateurs communautaires et conseillers pédagogiques, certifié 2 321 enseignants communautaires et formels, distribué des matériels pédagogiques à 53 938 élèves d’école maternelle et élaboré le cadre conceptuel et méthodologique du nouveau système de suivi et évaluation.

Credit: GPE/Carolina Valenzuela

TCes interventions sont actuellement mises en œuvre dans 43 municipalités sélectionnées dans l’ensemble du Nicaragua, et ont suscité un enthousiasme renouvelé pour l’école chez les enfants de tout le pays. Les enfants comme Johnny ne veulent pas que se termine la journée d’école et ont hâte de revenir dans leur « château » !

Learn more about GPE’s work and results in Nicaragua

Auteur (s)

Le Secrétariat du Partenariat mondial pour l'éducation a son siège à Washington D.C. et compte environ 100 employés. Le Secrétariat fournit un soutien administratif et opérationnel à tous ses partenaires, notamment auprès de 65...

Derniers blogs

Début août, Alice Albright, Directrice Générale du GPE, s'est rendue au Japon et en Australie, afin de discuter avec nos partenaires, de la meilleure façon de collaborer dans le contexte de la...
La Journée mondiale de l'aide humanitaire est célébrée le 19 août de chaque année. Le but est d'attirer l'attention et soutenir les personnes touchées par le conflit dans le monde...
Les données relatives à l’apprentissage sont essentielles si nous souhaitons que chaque enfant apprenne et si nous désirons guider la réformer de l’éducation.