L'éducation façonne l'avenir – l'histoire d'Harrison

Photo de la semaine

Né au Kenya, le parcours d'Harrison Nyamawi pour accéder à une éducation de qualité a été parsemé de plusierus embûches. Depuis la mort de son père lorsqu'il était enfant, Harrison se bat pour se procurer l'argent dont il a besoin, afin de pouvoir rester à l'école. Crédit: GPE/Kelley Lynch

Né au Kenya, le parcours d'Harrison Nyamawi pour accéder à une éducation de qualité a été parsemé de plusierus embûches. Depuis la mort de son père lorsqu'il était enfant, Harrison se bat pour se procurer l'argent dont il a besoin, afin de pouvoir rester à l'école.

CREDIT: GPE/Kelley Lynch

« Mes frères ne peuvent pas se permettre d'acheter de la nourriture. Je me bats pour étudier, afin de pouvoir aider ma famille. J’ai compris qu’il n’y a que l'éducation qui peut changer les choses pour moi. »
Harrison Nyamawi

Né au Kenya, le parcours d'Harrison Nyamawi pour accéder à une éducation de qualité a été parsemé de plusierus embûches. Depuis la mort de son père lorsqu'il était enfant, Harrison se bat pour se procurer l'argent dont il a besoin, afin de pouvoir rester à l'école.

Pour cette raison, Harrison a occasionnellement manqué un trimestre ou a dû redoubler une classe. L'argent de sa famille était utilisé pour envoyer son frère aîné à l'école. Sa sœur aînée, qui finançait son éducation, est morte, et un cousin qui a ensuite assumé la responsabilité financière n'a pas pu continuer.

Abonnez-vous aux alertes de notre blog

Tout au long de ces épreuves, Harrison a persévéré et a réussi à surmonter les défis. Aujourd'hui, il fait du bénévolat dans une organisation qui l'aidera à l'envoyer à l'université. Grâce à cette organisation, il incite d'autres jeunes à surmonter les défis de la vie et à leur inculquer l'importance d'obtenir une éducation.

Lorsque l'on interroge Harrison sur le fait qu'il a persisté face à des défis si difficiles, Harrison dit : « mes frères ne peuvent même pas se permettre d'acheter de la nourriture. Je me bats pour étudier, afin de pouvoir aider ma famille. J'ai compris qu'il n'y a que l'éducation qui peut changer les choses pour moi. On dit que l'éducation est une préparation pour la vie mais, je pense que l'éducation c'est la vie elle-même. »

Cette histoire fait partie de notre projet baptisé L'éducation façonne l'avenir qui propose une série d'histoires poignantes de jeunes vivant dans les pays en développement partenaires du GPE, qui nous racontent comment l'éducation a eu un impact positif dans leur vie.

Jeunes
Afrique sub-saharienne: Kenya

Auteur (s)

Le Secrétariat du Partenariat mondial pour l'éducation a son siège à Washington D.C. et compte environ 100 employés. Le Secrétariat fournit un soutien administratif et opérationnel à tous ses partenaires, notamment auprès de 65...

Derniers blogs

Photo de la semaine : Rashida Ibrahim, enseignante d'anglais de 28 ans, s'est engagée à contribuer au développement de son pays en éduquant les membres de sa communauté.
Observations d'Alice Albright lors de son voyage au Honduras, où elle a pu constater les progrès réalisés dans le secteur de l'éducation ainsi que les défis qui subsistent.
Découvrez une série de billets de blogs que nous avons publiés sur les liens complexes entre l'éducation et la pauvreté.