Les pays partenaires du GPE s'efforcent de donner aux plus jeunes enfants la meilleure chance | Partenariat mondial pour l'éducation

Les pays partenaires du GPE s'efforcent de donner aux plus jeunes enfants la meilleure chance

Graphique de la semaine

Taux brut d’inscription dans l’éducation préscolaire de 65 de nos pays en développement partenaires

Des progrès significatifs ont été accomplis en matière d'inscription des enfants dans le préscolaire dans les pays en développement partenaires du GPE, entre 2002 et 2014.

L'éducation et la protection de la petite enfance est un des investissements les plus rentables qu'un pays puisse faire. Ce type de programmes contribuent à mieux préparer les enfants afin qu’ils obtiennent de meilleurs résultats scolaires.

Investir dans l'éducation pré-primaire est une priorité pour le GPE. Cela est essentiel à l’amélioration de l'apprentissage, de l'équité et de l'efficacité des systèmes éducatifs, trois des objectifs du GPE.

Mais en dépit de tous ces progrès, beaucoup reste encore à faire. Dans le monde, plus de 150 millions d'enfants âgés de 3 à 5 ans (dont plus de 80 % dans les pays à faible revenu) n'ont pas accès à l'éducation préscolaire.

Notre plan stratégique GPE 2020, s'engage à améliorer à la fois la qualité et l'offre en matière d'éducation et protection de la petite enfance, en mettant notamment l'accent sur les enfants les plus difficiles à atteindre et les plus vulnérables.

Visitez notre page sur l’éducation et la protection de la petite enfance pour en savoir plus.

Laisser un commentaire