Planifier l’égalité des sexes dans la salle de classe | Partenariat mondial pour l'éducation

Planifier l’égalité des sexes dans la salle de classe

Le GPE et l'UNGEI présentent un outil qui introduit la perspective de l’égalité des sexes dans l’analyse et la planification de l’éducation

Une jeune fille assise dans sa classe à l'école secondaire de Chavuma dans le nord-ouest de la Zambie. Crédit: GPE / Tanya Zebroff
Une jeune fille assise dans sa classe à l'école secondaire de Chavuma dans le nord-ouest de la Zambie. Le GPE soutient la Zambie dans ses efforts pour améliorer la qualité de l'éducation et, en particulier, pour atténuer les inégalités.

L’Éducation 2030 présente un message clair : pour parvenir à l’égalité des sexes dans l’éducation, il nous faut transformer le fonctionnement des systèmes éducatifs et mettre en place des politiques, des plans et un environnement d'apprentissage sensibles au genre.

Aujourd’hui, Journée internationale de la femme, le GPE et l'UNGEI ont le plaisir de lancer le Guide pour le développement de plans sectoriels de l’éducation sensibles au genre, afin de contribuer à la réussite de cet engagement. Ce guide, élaboré en collaboration avec l'UNICEF, est conçu pour renforcer des processus de planification existants, en leur permettant d’inclure la notion de genre dans sa globalité, ainsi que toute autre question d'équité à chaque étape de la formulation d'une analyse sectorielle rigoureuse, d'un solide plan sectoriel et d’un véritable moyen de suivi des résultats.

Promouvoir l’égalité pour tous les garçons et les filles

Les gouvernements nationaux et les partenaires de développement ont réalisé d’énormes progrès pour augmenter la scolarisation des filles et des garçons dans l'enseignement primaire et secondaire et pour réduire les inégalités en termes de scolarisation.

Pourtant, partout dans le monde, beaucoup reste à faire pour répondre aux besoins spécifiques des filles les plus pauvres et les plus marginalisées, qui vivent dans les zones rurales et isolées, ou dans les pays en situation de crise ou de conflit. Simultanément, dans certains pays et régions, les garçons se démotivent, obtiennent de faibles résultats ou décrochent.

La perspective de l’égalité des sexes appliquée à l’analyse permet de veiller à ce que les politiques et stratégies ciblent mieux des groupes spécifiques de filles ou de garçons et leurs difficultés particulières. Cette approche favorise également une évolution, dans le sens où l’on s’éloigne de l’éducation des filles à proprement parler pour une vision plus élargie de l’égalité et une meilleure compréhension des questions de genre relatives aux enseignants, administrateurs et systèmes.

Au cours des 15 dernières années, nous avons appris que la réduction de l’inégalité des sexes était nécessaire, mais non suffisante pour une parité dans l’éducation. Des projets indépendants et ciblés pour les filles ont une importance essentielle pour traiter les obstacles ou poches d'exclusion.

Pourtant, ce n’est que lorsque la discrimination sexuelle est identifiée et éliminée dans l’ensemble du système éducatif et dans tous les aspects de la vie des filles et des garçons que le droit à une éducation de qualité, équitable et inclusive pourra être assuré à tous les apprenants.

Le Guide pour le développement de plans sectoriels de l’éducation sensibles au genre est le produit d’un partenariat de 15 ans entre l'UNGEI et le GPE et de notre engagement commun en soutien aux partenaires nationaux dans l’établissement et le maintien de systèmes éducatifs équitables.

Nous avons le plaisir de collaborer étroitement à la promotion de la planification sectorielle sensible au genre et de faire de l'égalité des sexes une caractéristique clé d'une éducation de qualité.

Ce Guide sera déployé au moyen d’une série de sessions régionales de formation qui se tiendront en Afrique et Asie du Sud en 2017 et 2018, la première étant prévue ce mois-ci en Tanzanie.

Cette formation constitue une opportunité d’aider les pays partenaires à mieux intégrer les considérations relatives au genre dans la planification sectorielle et les autres processus du GPE. C’est une composante essentielle de la mise en œuvre par le GPE de sa Politique et Stratégie sur l’égalité entre les sexes 2016 – 2020.

Éducation des filles

Auteur (s)

Directrice technique, Global Partnership for Education
Karen Mundy est directrice technique au Partenariat mondial pour l'éducation, où elle dirige l’équipe en charge de la Stratégie, des Politiques et de la Performance. Le Dr. Mundy est un leader mondialement connu et spécialiste...
Nora Fyles est la responsable du Secrétariat de l’Initiative des Nations Unies pour l’éducation des filles (UNGEI). Avant de rejoindre l’UNGEI, Nora travaillait depuis 2003 au siège de l’Agence canadienne pour le développement...

Derniers blogs

La Journée mondiale de l'aide humanitaire est célébrée le 19 août de chaque année. Le but est d'attirer l'attention et soutenir les personnes touchées par le conflit dans le monde...
Les données relatives à l’apprentissage sont essentielles si nous souhaitons que chaque enfant apprenne et si nous désirons guider la réformer de l’éducation.
En prélude au sommet de la Communauté de développement de l'Afrique australe qui s'ouvre cette semaine, la société civile s'engage à encourager les dirigeants d'Afrique australe à...