Éthiopie | Partenariat mondial pour l'éducation
Ethiopia

Éthiopie

Zoom sur...

Dans les pays en développement, des femmes et des filles comme Maureen font face à de sérieux défis quand il s'agit de gérer leurs menstruations. Souvent, cela se fait au détriment de l'...
Graphique de la semaine. Les 12 pays partenaires du GPE apparaissant sur ce graphique ont réalisé d’impressionnants progrès en ce qui concerne les taux d’achèvement du cycle primaire par les filles....
Le Partenariat mondial pour l'éducation a approuvé un financement de 187 170 $US pour l'Éthiopie afin que le pays prépare un nouveau plan sectoriel de l'éducation pour les années 2016-...

L'éducation en Ethiopie

L'Éthiopie a fait des progrès significatifs à tous les niveaux du système éducatif. Ces progrès comprennent l'augmentation du nombre d'enseignants formés, d’écoles et d’institutions. L’accès a également augmenté.

Le programme de développement du secteur de l’éducation V (ESDP V) se concentre sur les quatre principaux défis à relever dans le système éducatif de l’Éthiopie :

Le ESDP V définit les objectifs suivants :

  1. Améliorer la gestion du secteur de l'éducation en :
    • Améliorant la capacité des ressources humaines et des ressources suffisantes à tous les niveaux.
    • Utilisant de manière efficace la planification axée sur les résultats et le système de gestion des activités pour la mise en œuvre du ESDP V.
    • Améliorant la communication et la coordination pour une utilisation plus efficace des ressources et des activités de mise en œuvre.
    • Fournissant des systèmes pour la promotion d'une culture de l'élaboration d’une politique reposant sur des données factuelles à tous les niveaux.
  1. Améliorer la qualité de l'enseignement général en :
    • Investissant dans le perfectionnement des enseignants et des « dirigeants ».
    • Améliorant les programmes scolaires et produisant un enseignement et du matériel d'apprentissage de bonne qualité pour soutenir le programme.
    • Développant et favorisant des programmes d'amélioration de l'école et en renforçant l'assurance de la qualité et les performances du système.
    • Soutenant les technologies de l’information et de la communication comme un outil pour améliorer l'apprentissage.
  2. Améliorer l'accès et l'équité dans l'enseignement général en :
    • Fournissant un accès à l'éducation et la scolarisation de tous les enfants à tous les niveaux avec un accent sur les plus défavorisés.
    • Réduisant les taux de décrochage et de redoublement en primaire.
    • Améliorant les taux d'achèvement à tous les niveaux en primaire.
    • Augmentant la participation dans le secondaire.
    • Traitant les questions de genre dans l'éducation.
    • Fournissant un soutien pour les jeunes ayant des besoins éducatifs spéciaux.
  3. Augmenter le taux d'alphabétisation des adultes en renforçant les niveaux de compétences des intervenants et des tuteurs dans la formation des adultes, ainsi qu’améliorer la coordination et la qualité de l'éducation des adultes dans les communautés.
  4. Développer une main-d'œuvre qualifiée et compétente en améliorant l'accès à un EFTP de bonne qualité, en veillant à ce que la formation soit orientée vers l'emploi, et transférer les technologies vers les secteurs prioritaires pour accroître la compétitivité et la productivité.
  5. Mettre l'accent sur l'enseignement supérieur en :
    • Augmentant les inscriptions dans l'enseignement supérieur.
    • Améliorant l'accès à l'enseignement supérieur dans les groupes défavorisés.
    • Améliorant la qualité de l'enseignement et de la recherche.
    • Améliorant la pertinence de l'enseignement supérieur et le milieu de la recherche.

Le ESDP V se concentre également sur huit thèmes transversaux qui affectent tous les sous-secteurs de l'éducation. Il s’agit des questions de genre, des besoins spéciaux, du VIH/SIDA, de la protection de l'environnement, de l'éducation dans les situations d'urgence, de la santé et de la nutrition en milieu scolaire, et de la prévention de la toxicomanie.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2017-2018 70 000 000 - BIRD
2014-2017 100 000 000 85 614 844 BIRD
2010-2013 97 828 573 97 828 573 BIRD
2008-2013 69 535 734 69 535 734 BIRD
Préparation d'un plan sectoriel 2016 187 170 67 774 UNICEF
Préparation d'un programme 2016 199 000 165 433 BIRD
  TOTAL 337 750 477 253 212 358  

Données

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux brut de scolarisation au primaire (%)

Taux d’achèvement du primaire (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire (%)

Taux d’enfants non scolarisés (%)

Financement domestique

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB (%)

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques

Dépenses publiques pour l’éducation primaire en % des dépenses publiques pour l’éducation

Enseignants

Ratio élèves/enseignants

Pourcentage d’enseignants formés (%)

Le GPE en Ethiopie

Des élèves de l'école d'Hidassie à Addis Abeba, saluent les membres de l'équipe du GPE en visite à l'école. Crédit : GPE/Alexandra Humme

Les objectifs du financement actuel du GPE sont l’amélioration des conditions d'apprentissage à travers les écoles primaires et secondaires, ainsi que le renforcement des institutions de l'administration éducative.

Les 6 éléments soutenus par le financement de 100 millions de dollars US sont :

  1. La révision des programmes, l'augmentation de l'accès aux matériels d'enseignement et d'apprentissage, l'amélioration de l'évaluation des élèves, et le renforcement des inspections scolaires.
  2. La formation initiale et continue des enseignants, ainsi que l’accréditation des enseignants et des chefs d'établissement.
  3. Des plans d'amélioration scolaires et des financements pour soutenir leur mise en œuvre.
  4. La gestion et le renforcement des capacités.
  5. Le pilotage de programmes visant à améliorer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage grâce à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC).
  6. Le renforcement des capacités institutionnelles grâce à un appui technique consultatif, un investissement et des coûts de fonctionnement non salariaux, ainsi que le suivi et l'évaluation du programme.

Le Ministère fédéral de l'éducation dirige le programme en partenariat avec la Banque mondiale, agent partenaire.

Source : Document d'évaluation de la Banque mondiale, 2013

Résultats

Le dernier programme du GPE a débuté en février 2014 et ses résultats comprennent :

  • L'augmentation de la disponibilité des manuels scolaires pour parvenir à un ratio élève/manuel scolaire de 1 pour 1.
  • La garantie que 60 % des écoles ont été inspectées en 2015, en hausse par rapport à 0 % en 2013.
  • Une augmentation de 56 % à 70 % d'enseignants du primaire possédant les qualifications appropriées grâce à une formation de 100 000 enseignants.
  • 100 % des écoles ont des documents pédagogiques dans leur langue régionale.

Source : World Bank Implementation Status Report. March 2016

Dernière mise à jour 03 janvier 2017