Ce qu'il manque au programme du G20, et pourquoi les leaders mondiaux devraient écouter Rihanna | Partenariat mondial pour l'éducation

Ce qu'il manque au programme du G20, et pourquoi les leaders mondiaux devraient écouter Rihanna

|Source: The Guardian|
Julia Gillard dans une école au Malawi. Credit: GPE/Ludovica Pellicioli

Dans cet éditorial, Julia Gillard, Présidente du Conseil d'administration du GPE, appelle les leaders du G20 rassemblés à Hambourg à mettre l'éducation au coeur de leurs discussions, car c'est une pièce clé pour atteindre le développement durable dans le monde entier.

Contrairement à l'aide au développement en général, l'aide à l'éducation a baissé pendant six années consécutives, ce qui laisse des millions d'enfants sans les connaissances et qualifications nécessaires.

Julia Gillard suggère aux leaders d'écouter l'appel de Rihanna, l'ambassadrice mondiale du GPE, et de financer l'éducation à un niveau adéquat.

 

Lire l'article complet dans The Guardian (anglais)

 

Financement, ODD 4

Contacts Médias

Alexandra Humme
Spécialiste senior en communications
+1 202 458 5511

Dernières actualités

A travers la mise en œuvre d’initiatives telles que le projet d’amélioration de la qualité de l’éducation au niveau primaire (PAQUE), le gouvernement de RDC réaffirme sa détermination à valoriser de...
Insistant sur la nécessité de faire figurer l’éducation au rang des priorités de leurs politiques de développement, Malala et Bono exhortent les dirigeants du G20 à s’engager en faveur de l’éducation
Portant sur la disponibilité des données relatives aux enfants non scolarisés, une étude, financée par le GPE (à travers son fonds de la société civile pour l’éducation – FSCE), a été présentée...