Déclaration de Julia Gillard, Présidente du Partenariat mondial pour l’éducation, sur l’engagement du G20 en matière d’éducation

|
Julia Gillard et Wongani Nyirenda au concert de Global Citizen à Hambourg. 6 juillet 2017. Crédit: GPE/Sally-Anne Henfry

En tant que Présidente du Partenariat mondial pour l’éducation, je me réjouis de l'engagement du G20 à augmenter le financement de l’éducation et à faire de l’éducation une priorité du prochain sommet du G20 en 2018.

La Déclaration des dirigeants du G20 : bâtir un monde interconnecté souligne l’importance de l’éducation pour accomplir la durabilité, parvenir à l’émancipation des femmes, résoudre la fracture numérique et stimuler l’emploi.

Le Président d’Argentine, Mauricio Macri, a réaffirmé que l’éducation serait la marque de la mandature de son pays à la présidence du G20 en 2018 et que « rien ne [comptait] plus pour notre avenir que l’éducation ».

La veille du sommet du G20, au concert de Global Citizen, j’ai partagé la scène avec Wongani, un jeune garçon de 14 ans du Malawi, qui a sollicité l’aide des dirigeants du G20 pour que lui et ses amis puissent achever leur scolarité. Le Président Macri, le Premier Ministre de la Norvège Erna Solberg, l’ex-Premier Ministre britannique et Envoyé spécial du Secrétariat-général des Nations unies pour l’éducation dans le monde Gordon Brown, ainsi que la chanteuse et militante Shakira sont également intervenus pour parler de l’importance de l’éducation.

La reconnaissance historique de l’éducation dans le communiqué du G20, et notamment du rôle du GPE, de l'Education ne peut attendre (Education Cannot Wait) et un dispositif de financement international de l’éducation, est le fruit d’un mouvement croissant d’organisations de la société civile et de personnalités ambassadrices en faveur d’une augmentation de l’investissement dans l’éducation.

Début 2018, le GPE organisera une conférence pour sa campagne de reconstitution des ressources afin de lever les fonds qui soutiendront l'éducation de plus de 870 millions d’enfants dans 89 pays.

Le GPE vise à devenir une organisation de 2 milliards de dollars par an d’ici 2020 et est à la recherche de contributions de bailleurs pour la période 2018 - 2020 dans le but de renforcer les systèmes éducatifs et d’améliorer l’apprentissage, l’efficacité et l’équité afin que tous les enfants et les jeunes puissent être formés pour le marché du travail et prospérer au 21ème siècle.

Financement, ODD 4

Contacts Médias

Alexandra Humme
Spécialiste senior en communications
+1 202 458 5511

Dernières actualités

Le Conseil d'administration du Partenariat mondial pour l'éducation a approuvé un financement de 2,1 millions de dollars en faveur du Lesotho, afin d'aider le pays à mettre en œuvre...
Déclaration des dirigeants des pays organisateurs (France, Malawi, Norvège, Sénégal) de l'événement: Finance le Futur: Education 2030, qui s'est tenu le 20 septembre 2017 au siège des...
En août 2017, le Secrétariat du Partenariat mondial pour l’éducation a approuvé un financement de 442 772 dollars en faveur du Ghana pour l'élaboration d'un plan sectoriel de l'...