Notre action | Partenariat mondial pour l'éducation

Notre action

Élèves en classe de maternelle à l'école publique Vincent Town, au Libéria. L’école bénéficie d’une subvention scolaire du GPE. Vincent Town, comté de Bomi, au Libéria. Crédit : GPE/Kelley Lynch

Trop d’enfants vont à l’école plusieurs années sans apprendre les notions de base. Le Partenariat mondial travaille à l’amélioration des acquis scolaires, en particulier la lecture et les maths.

Des élèves lisent un livre au Ghana. Crédit : World Bank/Arne Hoel
Savoir lire est la base de tout apprentissage. Les enfants qui apprennent à lire dans les petites classes peuvent espérer réussir à l’école, et plus tard dans leur vie de tous les jours.
Mariam Isah a 8 ans et est en deuxième année de primaire au Nigeria. Crédit : GPE/Kelley Lynch

Le GPE renforce les capacités techniques et institutionnelles de ses partenaires, afin de créer des systèmes éducatifs efficaces et efficients, capables d'améliorer les résultats en termes d'apprentissage, d'équité, d'égalité des sexes et d'inclusion.

Élèves de la classe 3 ; à l’école élémentaire  pour filles Asfia Badr, située dans la localité du Nil Est, unité administrative d'Alfayhaa, district d'Al-Baraka, à Khartoum, près du Soudan. Crédit : GPE/ Kelley Lynch

Le Partenariat mondial encourage les pays partenaires à assurer une éducation de qualité à toutes les filles. Elles pourront ensuite faire les bons choix pour elles-mêmes et pour leur famile.

Enfants à l'école maternelle Mahamasina à Madagascar. Crédit : UNICEF Madagascar/2014/Ramasomanana

Investir dans la protection et l’éducation des très jeunes enfants améliore leur bien-être et leurs chances d’apprendre et d’échapper à la pauvreté. Le Partenariat mondial soutient ces programmes pour les enfants les plus pauvres.

Un garçon à l’école primaire au Cameron. Crédit : GPE/Stephan Bachenheimer
Le GPE est fermement attaché aux principes d’efficacité du développement adoptés par la communauté internationale pour la réalisation des objectifs dans le secteur éducatif.
Shakuntala Badi a 13 ans et étudie en classe 5B à l'école secondaire Adarsha Saula Yubak à Bhainsipati. Elle est la seule élève aveugle de sa classe. Crédit : GPE/NayanTara Gurung Kakshapati

L’éducation est l’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la discrimination que les enfants handicapés connaissent. L’éducation inclusive permet d’assurer que tous les enfants puissent aller à l’école.

Muhammed Umaru, 15 ans, ramasse de l'herbe pour la vendre dans le camp de personnes déplacées au Nigeria. Crédit : GPE/Kelley Lynch

Trop d’enfants encore, surtout les enfants pauvres et défavorisés, ne vont pas à l’école. Le Partenariat mondial veut réduire leur nombre grâce à un soutien ciblé aux pays partenaires.

Une fille écrit au tableau au Tchad. Crédit: Educate a Child

Les enseignants sont un lien essentiel dans le cycle de l’éducation: ce sont eux qui donnent l’instruction aux enfants. Le Partenariat mondial favorise les politiques qui soutiennent les enseignants, du recrutement à la formation.

Sukuru a hâte de retourner à l'école, qui est fermée depuis que les combats ont commencé à la mi-novembre. Ici, on le voit au début de l’année flanqué de deux de ses camarades de classe dans le camp Mugunga III, en RDC. Crédit : UNHCR/Frederic Noy

35 % des enfants non scolarisés en âge primaire vivent dans des pays affectés par les conflits. L’éducation peut leur donner un signe visible de retour à la normale dans ces contextes difficiles.