5 raisons d’investir 5 milliards de dollars : entretien avec Aksel Jakobsen

Dans cette série d’interviews, le GPE pose cinq questions sur le pouvoir de l'éducation aux acteurs du changement. La campagne de financement du GPE vise à collecter au moins 5 milliards de dollars pour transformer l'éducation de près d'un milliard d'enfants dans 87 pays.

08 janvier 2021 par Secrétariat du GPE
|
Lecture : 4 minutes
|
5 raisons d’investir 5 milliards de dollars  entretien avec Aksel Jakobsen

Aksel Jakobsen est le secrétaire d'État au développement international de la Norvège.

1. La Norvège est un pays leader en matière d'éducation et de santé dans le monde. Quel rôle joue-t-elle pour assurer que le lien entre l’éducation et la santé reste une priorité de l’agenda mondial pour 2030 ?

La Norvège est un partenaire engagé pour la réalisation des objectifs de développement durable en matière de santé et d'éducation, deux domaines qui se renforcent mutuellement. L'éducation est fortement liée à des comportements sains, et une population en bonne santé aura de meilleurs résultats scolaires. Il est important maintenant de ne pas s'écarter du cap fixé pour atteindre les objectifs. L’actuelle pandémie n'est pas seulement une crise sanitaire ; c'est aussi une crise de l'éducation. Nous soutenons les initiatives de santé visant à atténuer les risques sanitaires immédiats tout en continuant à soutenir les partenaires de l'éducation dans leurs efforts pour rouvrir les écoles en toute sécurité, à l'échelle mondiale.

2. La Norvège vient d'être élue membre du Conseil de sécurité des Nations Unies pour la période 2021-2022. Quel rôle l’éducation joue-t-elle dans la stratégie norvégienne de promotion de la paix, du développement et des droits humains ?

Nous travaillerons sans relâche pour sauvegarder le droit international, y compris les droits humains, et pour faire de la prévention des conflits une partie intégrante des travaux du Conseil. Les conflits sont un obstacle majeur à l'éducation, et l'éducation joue un rôle central dans les priorités de développement de la Norvège et continuera de le faire dans les années à venir. La Déclaration sur la sécurité dans les écoles est un exemple de la façon dont l’éducation s’inscrit dans les priorités de la Norvège car, son objectif est de prévenir les attaques contre les établissements scolaires et les universités. L’éducation est un droit humain et c’est à la fois un moteur de paix et de développement.

3. La COVID-19 perturbe l'éducation dans le monde et les personnes les plus à risque, à l’instar des filles et des enfants handicapés, risquent d’être exclus. Comment l’expertise de la Norvège peut-elle être mise à profit, dans le cadre du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE), pour garantir la mise en place d’approches innovantes et inclusives pour ne laisser aucun enfant de côté ?

La Norvège soutient fermement le principe de ne laisser personne de côté. Nous savons que les enfants non scolarisés risquent d’être contraint de travailler ou de devenir victimes de traite ou de mariages précoces. Le risque devient particulièrement grand si les prestataires de services éducatifs ont perdu leur source de revenus à cause de la COVID-19, ce qui est le cas de nombreuses familles. Il est donc impératif de ne pas perdre de vue ces enfants et de les ramener dans les écoles dès qu'elles sont à nouveau sécurisées. Ce message doit être transmis aux partenaires sur le terrain et aux enseignants. Cela signifie que nous devons nous concentrer sur les plus pauvres, les filles et les enfants handicapés. Notre principale priorité est d'assurer un retour à l'école en toute sécurité, mais lorsque cela n'est pas possible, nous devons travailler à fournir des approches inclusives et innovantes. La bibliothèque numérique mondiale est un bon exemple. Cependant, dans les endroits où la connectivité est limitée, la formation des enseignants, les écoles communautaires et d’autres alternatives telles que la télévision ou la radio devraient être davantage explorées et exploitées.

4. Le GPE lancera bientôt sa 4e campagne de financement. La Norvège est un de ses partenaires clés. Quel rôle peut-elle jouer, à travers le GPE, pour garantir le succès de la campagne, en termes d'harmonisation du financement des donateurs et d'utilisation efficace de l'aide au développement allouée à l'éducation ?

Le GPE est un partenaire majeur de la Norvège dans le domaine de l'éducation. Tout en reconnaissant que nous sommes tous confrontés à des priorités difficiles dans les temps à venir, la Norvège encourage tous les partenaires à maintenir au minimum leurs investissements dans l'éducation. Le GPE apporte un soutien vraiment essentiel aux pays et nous ne devons pas oublier que l'éducation est essentielle à toute société résiliente. Dans le même temps, la Norvège encourage tous les acteurs du secteur de l'éducation à coordonner et à aligner leurs efforts, en particulier au niveau des pays, afin de maximiser les résultats et d'éviter des chevauchements, à un moment où de nombreux donateurs et pays partenaires font face à des contraintes budgétaires.

5. Avec l'accent mis récemment sur le changement climatique et la pandémie de COVID-19, que peut faire la communauté internationale pour s’assurer que l'éducation reste une priorité tant en matière de finance que de politique ?

Assurer aux enfants plus d’années d’une scolarité et d'une éducation qui leur permettent d'acquérir les compétences du 21e siècle fait déjà partie de la solution, à la fois à la pandémie (et à de futures situations similaires) et aux défis du changement climatique auxquels nous sommes tous confrontés. Nous devons garder à l’esprit que tout est lié. Les objectifs de développement durable nous donnent à tous une feuille de route. Ainsi, pour construire des sociétés plus résilientes et assurer plus d'opportunités pour tous, nous devons faire de l'éducation une priorité et en tenir compte dans les efforts que nous déployons à l’échelle mondiale pour améliorer la vie et les moyens de subsistance de tous les peuples et garantir un avenir meilleur à la planète.

5 raisons d’investir 5 milliards de dollars : entretien avec Aksel Jakobsen
Laisser un commentaire ou
Campagne 2025
Norvège

Derniers blogs

Commentaires

Excellente lecture,
Encore une fois le GPE et ses partnenaires montrent clairement l’interconnexion entre l’éducation et la santé, surtout en terme de prévention des pandémies comme la COVID-19. Bravo!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.