Comment Zanzibar inclut les enfants handicapés dans ses salles de classe

Reportage photo : Regardez comment un financement de 5,2 millions de dollars du GPE octroyé à Zanzibar a permis de créer un système éducatif plus inclusif.

27 juillet 2018 par Secrétariat du PME
|
Lecture : 1 minute
|
L'école de Kisiwandui à Zanzibar devient véritablement inclusive. Elle accueille 50 élèves atteints de diverses formes de handicap, à la fois intellectuels et physiques.
L'école, à travers des peintures sur ses murs, dépeint les enfants handicapés comme des contributeurs et des apprenants capables, et encourage les autres à leur donner un coup de main.
Dans cette classe de maternelle, les apprenants de tous niveaux et capacités sont encouragés à s'engager ensemble et à se soutenir mutuellement dans la salle de classe. Sur la photo on peut apercevoir Feisal, Abraham et Hudhaifin.
Halima Hmad Juma, leur professeur, leur montre des mots en même temps qu'elle les prononce et invite les élèves à les répéter à l'unisson. Zanzibar travaille à la formation de ses enseignants sur l'inclusion et les pratiques en classe pour les enfants.
Les enfants regardent également les images correspondantes dans leurs manuels, dont les illustrations sont grandes et visibles pour ceux qui peuvent avoir une déficience visuelle.
Ali Moussa et Mahmoud (première rangée), élèves au niveau 6, sont engagés à apprendre pendant une leçon de sciences malgré leur déficience visuelle.
Ils ont chacun un petit appareil pour enregistrer les leçons, de sorte qu'ils soient capables de les écouter à la maison plus tard pour leurs devoirs.
Ils ont aussi des machines Braille pour prendre des notes et faire des exercices. Tous deux ont appris à utiliser la machine à écrire en braille en 3e année et, auparavant, ils utilisaient une ardoise et un stylet pour écrire en braille.
Ali Moussa lit à partir de ses notes.
L'enseignant demande à Mahmoudou de se lever et de répondre à une question sur les 5 organes sensoriels.
Kanthar Abdalla Mdid est l'une des enseignantes du programme d'éducation inclusive.
Elle a été formée pour réparer les machines à écrire en braille lorsqu'elles tombent en panne.
Grâce à un financement de 5,2 millions de dollars, le GPE a aidé le gouvernement de Zanzibar à rendre son système éducatif plus inclusif et à accueillir tous les enfants dans les classes. À l'école primaire Kisiwandui, le financement a permis l'achat d'équipements utiles, tels que des ordinateurs portables ...
ainsi que des machines à écrire braille et des guides pédagogiques en braille.
Certains des enfants qui ont besoin d'un soutien supplémentaire sont assis ensemble dans une salle de classe plus petite.
Cela permet une attention individuelle, avec l'objectif de les intégrer dans les salles de classe régulières lorsqu'elles sont prêtes.
Mme Taifa KH Ahmed (en rouge, avec ses deux assistants) a travaillé un Kisiwandui depuis 2010.
Merci à l'école primaire de Kisiwandui de nous ouvrir vos portes! Le GPE est fier de soutenir l'éducation inclusive à Zanzibar.
Laisser un commentaire ou
Éducation inclusive
Tanzanie

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.