Engageons-nous auprès des enseignants et donnons-leur le développement professionnel qu’ils méritent
L'enseignement est une profession complexe et aux multiples facettes qui mérite à la fois notre respect et des possibilités d'apprentissage de qualité.
3 octobre 2019 par Mary Burns, Education Development Center et Christabel Pinto, Room to Read|
|
CREDIT: Room to Read

Le 5 octobre est la Journée mondiale des enseignant(e)s.

À l'occasion de la Journée mondiale des enseignant(e)s, la communauté internationale de l'éducation réfléchit et fait le point sur l'importance des enseignants, leurs besoins et leurs difficultés, ainsi que sur leur rôle dans un monde que l’on souhaite plus productif et plus tolérant. Les gouvernements, les bailleurs de fonds et les formateurs d'enseignants soulignent ensemble l'importance de recruter, préparer, soutenir, motiver et garder les enseignants.

L'enseignement est l'une des professions les plus complexes de la planète. Par « complexité », au sens littéral du terme, nous entendons un métier difficile à exercer dans les règles de l’art, constitué de multiples tâches et responsabilités. Considérez un instant les rôles que les enseignants assument, à la fois de manière séquentielle et simultanément :

  • Un enseignant est un manager : il gère simultanément un groupe d'enfants, du temps et du matériel tout en répondant aux besoins de multiples parties prenantes.
  • Un enseignant est un concepteur : il planifie et organise le contenu de son enseignement autour d'objectifs d'apprentissage, évalue dans quelle mesure ces objectifs sont atteints et adapte en douceur les instructions si nécessaire.
  • Un enseignant doit être un excellent communicateur avec les enfants et les adultes, et à l’oral et à l’écrit.
  • Souvent, un enseignant est un thérapeute dans la mesure où il soutient le bon développement de l’apprentissage social et affectif des enfants, parallèlement à leur développement scolaire.
  • Un enseignant est un facilitateur d'apprentissage : il aide les élèves à découvrir des éléments inconnus, de nouvelles idées, un sentiment d'émerveillement face au monde.
  • Et évidemment, un enseignant est un éducateur. Les enseignants sont des experts des contenus dans un domaine particulier (ou dans un ensemble de domaines). Ils comprennent diverses connaissances et savent comment mettre en œuvre certaines approches pédagogiques liées au contenu, la pédagogie, pour aider les élèves à acquérir les concepts les plus importants de ce domaine.

Nous pouvons discuter de la manière dont les enseignants s’acquittent de ces tâches ou de la manière dont ils sont préparés, soutenus et rémunérés, en particulier dans les pays les plus pauvres du monde. Mais, nous ne pouvons pas nier les multiples facettes et la complexité de l’enseignement.

Améliorer la qualité du développement professionnel des enseignants

On accorde peu de poids au fait que l’enseignement est une véritable profession, même pour ceux d’entre nous qui travaillent avec des enseignants. Dans la communauté internationale de l’éducation, il existe une conviction tacite selon laquelle n’importe qui peut aider les enseignants à enseigner. Cette perception nuit au métier d’enseignant ; elle nuit au travail que nous essayons de faire en tant que communauté ; et elle est insultante envers les enseignants eux-mêmes.

Lors de la Journée mondiale des enseignant(e)s, les membres de la communauté internationale de l’éducation pourraient rendre service aux enseignants en réfléchissant à leur propre travail effectué avec eux. Est-ce que nous les respectons d’un point de vue professionnel et est-ce que nous leur offrons les possibilités d’apprentissage de qualité qu’ils méritent ? Nous pourrions ensuite nous concentrer sur le développement professionnel que nous réalisons et réfléchir à la manière dont nous pourrions mieux le faire.

  1. Élaborer des normes pour un développement professionnel des enseignants de haute qualité

    Les normes, destinées au développement professionnel et aux prestataires de développement professionnel, constituent la base de tout système d’apprentissage professionnel. En tant que communauté, nous devons établir un ensemble de normes de qualité en matière de développement professionnel auxquelles les bailleurs de fonds et ceux bénéficiant d’un financement adhèrent.

    Les normes nous engagent dans des pratiques de qualité ; elles nous tiennent responsables d'un apprentissage professionnel basé sur l'excellence et non sur la commodité ; et elles indiquent aux enseignants le type de développement professionnel auquel ils peuvent s’attendre.

  2. Veiller aux qualifications professionnelles des formateurs d'enseignants
  3. Si le facteur scolaire le plus important dans l’apprentissage d’un enfant consiste en la qualité de son enseignant, il va sans dire que la qualité du prestataire de développement professionnel est un facteur essentiel pour la réussite de la formation des enseignants.

    Tout au moins, les personnes qui « enseignent à » ou « forment » les enseignants doivent avoir une solide expérience en tant qu'enseignants et formateurs eux-mêmes. À l'instar des enseignants à qu'ils enseignent, les formateurs d'enseignants doivent avoir une connaissance approfondie du contenu, être dotés des compétences nécessaires pour utiliser les stratégies axées sur les réformes, avoir une expérience concrète de l'enseignement des enfants ou des adolescents, et connaître la manière dont ces derniers apprennent. En outre, ils doivent comprendre les principes de l'apprentissage des adultes et avoir la sensibilité nécessaire pour encourager et saluer le processus répétitif qu’est l'apprentissage et par lequel tous les enseignants passent.

    Les organisations qui assurent le développement professionnel des enseignants doivent avant tout faire appel à des éducateurs ayant une solide expérience en matière d’enseignement. Si cela n’est pas possible, les organisations ont le devoir professionnel de préparer leur personnel à devenir des formateurs efficaces et qui soutiennent les enseignants. Par exemple, les futurs formateurs d'enseignants pourraient travailler sous la supervision d'un maître enseignant qui évaluerait leurs pratiques pédagogiques et déciderait de leur aptitude à devenir formateur d'enseignants.

  4. Se concentrer sur les types de développement professionnel « basés sur la réforme »
  5. Le développement professionnel des enseignants financé par les bailleurs de fonds incarne souvent les pratiques les moins optimales en matière d’apprentissage professionnel. L’apprentissage est fait en « cascade ». Il est basé sur le « temps passé assis », soit l’achèvement d’un certain nombre de journées d’ateliers. Il est axé sur les exigences de mise en œuvre du programme par opposition à l'apprentissage basé sur les compétences. Il est épisodique et généralement composé d’un seul format d'apprentissage professionnel : l'atelier.

    Cela doit changer. Le développement professionnel devrait refléter le type d’expériences d’apprentissage que les enseignants sont censés faciliter dans leurs propres salles de classe. Il devrait aider les enseignants à démontrer un ensemble de compétences fondées sur des éléments concrets.

    Et il devrait fournir aux enseignants le temps, l’appui et les formats d’apprentissage professionnel (coaching, communautés d’apprentissage professionnel, mentorat, supervision clinique) pour leur permettre d’intégrer l’apprentissage professionnel à la pratique appliquée et de développer un large répertoire de stratégies d’enseignement afin de répondre aux besoins de divers groupes d’apprenants (Darling-Hammond et al., 2019).

Le vrai respect réside dans les actions, et pas seulement dans les paroles

Enseigner n'est pas simplement un métier technocratique. L'enseignement revêt une dimension profondément civique et morale. Les enseignants changent le monde en menant la charge complexe d’accompagner et d’éduquer les citoyens du monde.

Comme le notent Andy Hargreaves et Michael Fullan, « Les bons enseignants aiment, protègent, servent et responsabilisent. » En tant que communauté internationale de l’éducation, dans notre propre travail avec les enseignants, nous devrions nous efforcer de faire de même.

Référence

Darling-Hammond, L., Oakes, J., Wojcikiewicz, S., Hyler, M., Guha, R., Podolsky, A., Kini, T., Cook-Harvey, C., Jackson Mercer, C., Harrell, A. (2019).  Preparing teachers for deeper learning. Palo Alto, CA: Learning Policy Institute

Laisser un commentaireou

Derniers blogs

Tous les blogs
Une élève de cinquième année lisant à voix haute dans sa salle de classe à l'école de Phonsivilay, dans le district de Meun au Laos. Crédit: PME/Kelley Lynch
Ce n’est que lorsque l’égalité des sexes fera partie de l’ADN des systèmes éducatifs que nous pourrons obtenir des résultats d'apprentissage plus équitables en faveur des filles.
Barsha Kumari Pashawal dans sa classe à l'école Shree Ram Narayan Ayodhaya dans le district de Mahottari, quartier 4, Népal. Crédit: PME/Kelley Lynch
Alors que nous célébrons la Journée internationale de la fille, nous sommes heureux de partager les histoires de ces trois filles du Népal, d’Éthiopie et de Mauritanie qui, malgré les obstacles...
Cette enseignante utilise le chant pour mieux dispenser son cours. Ecole de Kivukoni à Katavi en Tanzanie. Août 2019.
Avec l'adoption de l'ODD 4 sur l'éducation et de la cible 4.c qui reconnait les enseignants comme étant indispensables à la réalisation du programme Éducation 2030, la Journée mondiale des enseignant...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis