Guyana : un investissement à long terme dans l’éducation de la petite enfance
15 octobre 2019 par Daisuke Kanazawa et Carolina Valenzuela||
Le gouvernement du Guyana, soutenu par le Partenariat mondial pour l’éducation (PME), réalise de grands progrès pour améliorer l’éducation de la petite enfance et réduire les disparités en matière d’apprentissage entre les régions côtières et les régions reculées.

Les régions reculées du Guyana ont connu divers obstacles en matière d’éducation de la petite enfance. Les écoles n’y avaient pas de matériel d’apprentissage et les enseignants devaient parfois fabriquer leur propre matériel didactique. Du matériel qui, évidemment, n’était pas toujours conforme au programme.

Le problème a été aggravé par le manque d’enseignants qualifiés. En 2011-2012, 53 % des enseignants de maternelle dans les régions éloignées n’étaient pas formés ; et les méthodes pédagogiques de ceux qui l’étaient ne suivaient pas les meilleures pratiques.

Dans un premier temps, afin de remédier à cette situation, le Ministère de l’Éducation a fait passer des tests à 700 enfants entrant en première année du primaire dans des régions éloignées. Environ 60 % ne savaient pas lire et seulement 10 % comprenaient ce qu’ils lisaient. De plus, 40 % ne pouvaient pas ou à peine identifier les nombres de 1 à 10.

Un engagement pour améliorer l’éducation de la petite enfance

Conscient de l’importance d’investir dans l’éducation de la petite enfance, le gouvernement a décidé de donner la priorité aux dépenses d’éducation dans ce domaine, afin d’améliorer les compétences en lecture, écriture et calcul des enfants des régions éloignées, de la maternelle à la 1ère année du primaire.

Le PME a appuyé cet effort avec un financement de 1,7 million de dollars pour la période 2015-2018. Les interventions intégrées ont constitué un aspect important du programme axé sur l’amélioration des compétences pédagogiques, l’augmentation du matériel d’apprentissage et la formation des personnes s’occupant principalement des enfants.

Des jeunes élèves s'amusant pendant une activité ludique. Ecole maternelle Precious Gems au Guyana. Crédit: PME/Carolina Valenzuela
Des jeunes élèves s'amusant pendant une activité ludique. Ecole maternelle Precious Gems au Guyana.
CREDIT: PME/Carolina Valenzuela

L’appui du PME au Guyana dépasse le cadre des financements. Ce partenariat a aidé le gouvernement à élaborer un plan sectoriel de l’éducation solide et fondé sur des données probantes pour la période 2014-2018, et à adopter une approche plus globale de l’éducation de la petite enfance en s’éloignant des interventions fragmentées utilisées dans le passé.

En conséquence, selon le Ministère de l’Éducation, 88 % des enfants de la maternelle vivant dans des régions éloignées ont acquis des compétences de base en lecture et en mathématiques, contre 37 % en 2016.

Renforcer les capacités des enseignants

Pour y parvenir, plus de 520 enseignants de régions éloignées, dont la plupart n’avaient pas de formation universitaire ou en avait une de faible qualité, ont suivi un programme de formation obligatoire couvrant la pédagogie, la phonétique et l’utilisation de boîtes à outils. Cet aspect du programme a fait appel à des enseignants expérimentés dont le rôle n’était pas seulement pédagogique, mais incluait également du mentorat et le suivi des élèves.

Le suivi et l’évaluation ont été un élément clé du succès du programme de formation. Les formateurs ont rendu visite aux enseignants jusqu’à deux fois par semestre pour les observerdurant les cours et les aider à mettre en pratique ce qu’ils avaient appris dans le programme.

Fournir du matériel pédagogique

Pour renforcer le programme de formation, le PME a financé la distribution de 750 boîtes à outils destinées à l’éducation de la petite enfance et des guides pédagogiques dans les écoles. Ces boîtes à outils contenaient du matériel pédagogique dont des cubes empilables, des cartes de calcul mental, des puzzles, des cartes portant des chiffres et des lettres de l’alphabet entre autres.

Une enseignante et ses élèves à l'école maternelle Precious Gems au Guyana. Crédit: PME/Carolina Valenzuela
Une enseignante et ses élèves à l'école maternelle Precious Gems au Guyana.
CREDIT: PME/Carolina Valenzuela
En promouvant davantage l’expérience et l’apprentissage inductif pour les enfants, le matériel aide les élèves à apprendre par le jeu de manière autonome et en petits groupes.

Les guides pédagogiques aident les enseignants à développer du matériel didactiques à partir des ressources disponibles au niveau local et spécifiques à la culture de l’environnement d’apprentissage. 

Des programmes de formation pour les personnes responsables des enfants

Au Guyana, peu de parents sont exposés à des méthodes visant à soutenir l’apprentissage de leurs enfants et ne sont souvent pas au courant des interventions susceptibles de les aider à réussir à l’école. Pourtant, les parents et les tuteurs jouent un rôle essentiel dans le renforcement des leçons apprises à l’école à la maison.

Conscient de cela, le ministère de l’Éducation, avec le soutien du PME, a fait de la formation des parents et autres personnes responsables des enfants un élément du programme de l’éducation de la petite enfance. Les séances de formation à l’école, lors des réunions des associations de parents d’élèves, dans les centres d’apprentissage ou à domicile ont contribué au succès du programme.

Ces matériaux de peinture étaient intégrés dans les kits de ressources distribués aux écoles. Ici, à l'école maternelle de Hill View au Guyana. Crédit: PME/Carolina Valenzuela
Ces matériaux de peinture étaient intégrés dans les kits de ressources distribués aux écoles. Ici, à l'école maternelle de Hill View au Guyana.
CREDIT: PME/Carolina Valenzuela

Un investissement durable dans l’apprentissage et l’équité

Assurer la perennité après la fin du programme soutenu par le PME en 2018 est une priorité pour le ministère de l’Éducation. Pour y parvenir, les enseignants et les formateurs poursuivront l’acquisition de compétences dans le cadre du programme de développement professionnel continu du ministère. Et le réapprovisionnement des boîtes à outils pédagogiques est déjà inscrit au prochain budget du gouvernement pour l’éducation.

Ce partenariat a également aidé le gouvernement du Guyana à effectuer des investissements à long terme pour garantir aux enfants des chances égales d’apprentissage, afin de mieux les préparer pour le marché du travail.

Laisser un commentaireou

Derniers blogs

Tous les blogs
Ce nouveau plan sectoriel est le résultat d'une analyse approfondie et d'un travail consultatif menés par le ministère de l'Éducation et ses partenaires, dont le PME.
Un nouveau cours en ligne, développé dans le cadre d’un partenariat entre l'IIPE-UNESCO et le PME, pour aider à renforcer et normaliser la qualité des évaluations indépendantes des plans sectoriels...
Un bref aperçu de quelques rapports clés publiés entre 2018 et 2019 sur l'état et les progrès de l'éducation dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis