Nous devons inclure les enfants handicapés dans les systèmes éducatifs
Les ODD reconnaissent le rôle crucial d'une éducation inclusive et équitable de qualité dans l'édification d'un monde meilleur et plus égalitaire. A cet effet, le Réseau Africain de la Campagne pour l’Éducation pour Tous (ANCEFA), la Fédération Ouest Africaine des Personnes Handicapées (FOAPH) et Humanité & Inclusion (HI) unissent leurs forces pour mener un plaidoyer conjoint en faveur de l’éducation inclusive des personnes handicapées.
20 août 2019 par Mame Codou Dieng CISSE, ANCEFA|
|
Le 5ème Forum Régional Africain sur le Développement Durable (ARFSD) sous le thème « Habiliter les gens et assurer l'inclusion et l'égalité » à permis de mener les discussions afin d’identifier les défis spécifiques de l’Afrique dans l’atteinte des ODD 4, 8, 13, 16, 17 et les leviers du changement pour accélérer leurs mises en œuvre.
CREDIT: ARFSD

Le Forum Politique de Haut Niveau pour le développement durable s’est tenu à New York du 9 au 18 juillet 2019. En prélude à cet événement majeur, l’Afrique avait organisé le 5ème Forum Régional Africain sur le Développement Durable (ARFSD) à Marrakech au Maroc en avril.

Le forum de Marakkech avait pour but de faire un examen approfondi de certains Objectifs de développement durable (ODD) et des objectifs correspondants de l'Agenda 2063 de l’Union africaine. Pour le continent africain, c’était le moment de mettre en avant le rôle crucial de l’éducation et en particulier d’une éducation inclusive pour atteindre les ODD d’ici 2030.

L'éducation des personnes handicapées reste un défi en Afrique

Les ODD reconnaissent le rôle crucial d'une éducation inclusive et équitable de qualité dans l'édification d'un monde meilleur et plus égalitaire. Dans sa cible 4.5, l’ODD 4 vise spécifiquement à éliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l'éducation et assurer l'égalité d'accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation de vulnérabilité, à tous les niveaux d’enseignement et de formation professionnelle d’ici 2030.

Quatre ans après l'adoption des ODD, une analyse rapide des cadres de mise en œuvre des politiques éducatives en Afrique montre que très peu de progrès ont été réalisés pour assurer l'inclusion et l'équité dans et par les systèmes et programmes éducatifs.

Si l'on veut atteindre les ODD d'ici à 2030, il est urgent de progresser dans l'intégration des enfants handicapés dans les systèmes éducatifs existants en Afrique de l'Ouest et au-delà.

Les gouvernements devraient honorer leurs engagements à ne laisser personne de côté en investissant davantage de ressources pour s'attaquer aux diverses inégalités et aux multiples désavantages auxquels sont confrontés les filles et les garçons handicapés.

Le plaidoyer sur l’éducation inclusive

À l’occasion du forum, le Réseau Africain de la Campagne pour l’Éducation pour Tous (ANCEFA), la Fédération Ouest Africaine des Personnes Handicapées (FOAPH) et Humanité & Inclusion (HI) ont uni leurs forces pour mener un plaidoyer conjoint en faveur de l’éducation inclusive des personnes handicapées.

En effet, le forum a servi de cadre pour discuter de la manière dont la mise en œuvre de plans sectoriels d'éducation inclusive peut contribuer efficacement à la pleine réalisation des droits de tous les garçons et filles d'ici 2030.

Les trois organisations ont animé un stand pour donner des plus amples informations sur l’éducation inclusive en Afrique de l’Ouest et pour montrer des histoires de vies d’enfants handicapés inscrits dans des écoles ordinaires.

Des participants au Forum Politique de Haut Niveau pour le développement durable tenu à New York du 9 au 18 juillet 2019. Crédit: ANCEFA
Des participants au Forum Politique de Haut Niveau pour le développement durable tenu à New York du 9 au 18 juillet 2019.
CREDIT: ANCEFA

Par ailleurs, une session interactive, organisée pour discuter du rôle des systèmes éducatifs inclusifs dans l'autonomisation des filles et des garçons handicapés, a généré beaucoup de débats.

Lors de cette session deux films ont été projeté : une vidéo sur les éléments clés de l’éducation inclusive et une vidéo sur l’éducation inclusive en pratiques, incluant des témoignages d'enfants, d'enseignants et d'autres acteurs œuvrant sur le terrain.

Un appel a été lancé aux décideurs par le consortium ANCEFA-FOAPH-HI afin qu’ils respectent leurs engagements à « ne laisser aucun enfant hors du système éducatif » et à « passer de la théorie à la pratique pour que l’éducation inclusive devienne une réalité sur le continent ».

Beaucoup d’efforts restent à faire pour l’atteinte de l’ODD 4

Au cours du Forum, Giovanie Biha, Secrétaire Exécutive adjointe de la Commission Economique pour l'Afrique, a déploré la lenteur des progrès accomplis dans de nombreux pays africains dans la mise en œuvre des ODD. Pour ce qui est d’assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, elle a noté que l’Afrique a la plus faible proportion d’enseignants formés au monde et l’offre d’enseignants formés aux niveaux primaire et secondaire est encore très inférieure au niveau qu’il faut pour promouvoir une éducation inclusive de qualité.

Bien que le taux d’achèvement de l’enseignement primaire se soit amélioré dans certains pays africains, il n’en demeure pas moins que les deux tiers des pays du continent ne parviennent pas à réaliser pleinement cet objectif.

Renforçons le plaidoyer pour l’éducation inclusive

Grâce au plaidoyer mené par ANCEFA, FOAPH et HI, l’éducation inclusive a été intégrée dans les messages clés du Forum. En effet, trois recommandations portent sur la nécessité d’avoir des données statistiques ventilées sur les enfants handicapés, le renforcement du caractère inclusif de l’éducation quel que soit le handicap et la mise en place d’infrastructures scolaires et outils pédagogiques adaptés aux enfants handicapés.

De Marrakech à New York

Le Forum Politique de Haut Niveau sous les auspices du Conseil Economique et Social a fait le point sur les avancées dans l'atteinte des Objectifs de Développement Durable. Soucieux de porter le message de plaidoyer pour l'éducation inclusive, le consortium ANCEFA, HI et FOAPH a participé au Forum et a suivi la présentation des rapports issus des examens volontaires nationaux des pays.

Le message de plaidoyer en faveur de l'éducation inclusive des enfants handicapés a pu être exprimé par le consortium à divers niveaux au sein du Groupe des Acteurs de l'Education et du monde universitaire (Education and Academia Stakeholder's Group- EASG) mais aussi par le Grand groupe des Personnes vivant avec le Handicap (Stakeholder's Group of People with Disability-SGPWD) qui ont organisé des événements parallèles où la discussion a pu être approfondie sur divers aspects de l'éducation pour véritablement ne laisser personne de côté.

Des participants au Forum Politique de Haut Niveau pour le développement durable tenu à New York du 9 au 18 juillet 2019. Crédit: ANCEFA
Des participants au Forum Politique de Haut Niveau pour le développement durable tenu à New York du 9 au 18 juillet 2019.
CREDIT: ANCEFA

Que ce soit au cours de l'événement parallèle organisé par la Campagne Mondiale pour l’Education le 12 juillet avec ses partenaires Light for the World et Results, les défis pour rendre l'éducation transformatrice, équitable et inclusive ont fait l'objet d'un point d'attention. Les immenses potentialités de l'éducation pour transformer la vie d'une personne handicapée ont été démontrées dans le message de Haben Girmay, l'avocate sourde et aveugle diplômée de droit de Harvard et grande défenseure du droit des personnes handicapées, qui a partagé un témoignage puissant sur l'éducation.

La question de l'éducation inclusive pour les personnes handicapées a eu une assez large couverture par le Groupe des Personnes vivant avec Handicap (SGPWD) dont les membres ont pu mettre en avant l’importance de mettre en place des plans sectoriels de l’éducation inclusifs et la nécessité urgente d’aligner les politiques nationales et les lois à l’ODD 4.

Il ressort du forum que globalement les pays sont loin d'atteindre l'ODD 4 d'ici 2030, malgré les rapports positifs qui ont été donnés par certains pays. Nul doute que le Forum Politique de Haut Niveau a été l'espace d'apprendre des initiatives réussies et de se ressourcer pour une mise en œuvre accélérée.

Nous formulons le vœu que la prochaine Assemblée générale des Nations Unies en septembre matérialise cet engagement fort notamment sur le financement de l'éducation inclusive et le renforcement des partenariats pour un monde plus juste et plus équitable.

Laisser un commentaireou
Afrique sub-saharienne

Derniers blogs

Tous les blogs
La Journée internationale de la fille est célébrée le 11 octobre de chaque année.
Ce n’est que lorsque l’égalité des sexes fera partie de l’ADN des systèmes éducatifs que nous pourrons obtenir des résultats d'apprentissage plus équitables en faveur des filles.
Alors que nous célébrons la Journée internationale de la fille, nous sommes heureux de partager les histoires de ces trois filles du Népal, d’Éthiopie et de Mauritanie qui, malgré les obstacles...

Commentaires

Très édifiant. Puissent les États concernés prendre leurs responsabilités et contribuer à l'atteinte de l'ODD4 qui est impératif. Les enfants handicapés et particulièrement les filles handicapées, devraient se voir garantir l'égalité de traitement dans l'ensemble du processus de leur éducation. Le coût de l'exclusion du système éducatif est lourd tant pour ces enfants que pour les pays qui traînent le pas.

Bonjour Nous sommes pour le Développement Durable

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis