Puntland : un modèle pour d'autres régions sortant d'un conflit
Malgré de longues années de guerre civile et de troubles, le Puntland a réalisé de grands progrès pour que les enfants puissent aller à l’école et apprendre. Cela a permis à la région de devenir un modèle pour d'autres pays sortant d'un conflit.
15 avril 2018 par Secrétariat du GPE|
|
Un élève écrivant au tableau dans une école en Somalie.
CREDIT: UNICEF/Hana Yoshimoto

Après de longues années de guerre civile et de troubles, la Somalie est confrontée à une pauvreté extrême, à un taux de déplacement élevé et à un système éducatif dévasté. Pendant plus de deux décennies, les écoles ont été détruites ou dangereuses, les structures institutionnelles ont été démantelées et les enseignants et les élèves ont été contraints de fuir.

Sur la voie d'un système éducatif plus fort

Reconnaissant le rôle fondamental que joue l'éducation dans le développement et la croissance, le Puntland, région semi-autonome de la Somalie, a pris des mesures importantes pour transformer son système éducatif, ce qui lui a permis de réaliser des progrès notables ces dernières années.

Selon l'annuaire 2015-2016 des statistiques de l'éducation, le taux brut de scolarisation au primaire est passé de 41 % en 2011/12 à 58 % en 2015/16.

En outre, le pourcentage d'enseignants certifiés est passé de 27 à 52 %. Les taux d'abandon sont également remarquablement inférieurs, passant de 16 % en 2014/15 à 9,4 % en 2015/16.

Des écarts persistent dans les résultats d'apprentissage et la parité des sexes, mais les tendances positives démontrent que les efforts du gouvernement pour élargir l'accès à une éducation de qualité portent des fruits.

Le plan sectoriel de l’éducation 2017-2021 du Puntland réaffirme la détermination du gouvernement à renforcer son système éducatif. Prenant en compt les aspirations des parties prenantes au niveau local et montrant des signes d’appropriation locale, le plan présente une feuille de route pour améliorer l’accès et l’équité, la qualité, les résultats d'apprentissage et efficacité.

Grâce au soutien du GPE, davantage d’enfants iront à l’école

Très souvent considéré comme un modèle pour les autres pays et régions sortant d'un conflit, le Puntland a incité les organisations internationales et la communauté des donateurs à participer aux efforts du ministère de l'Éducation visant à améliorer le système éducatif.

Fin 2017, le GPE a alloué un financement de 5,6 millions de dollars au Puntland pour la période 2017-2020. Ce financement vise à renforcer les capacités du ministère de l’éducation, à améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage grâce à la formation des enseignants, à la production de matériel pédagogique et à l’octroi de bourses pour réduire les obstacles financiers à l’accès à l’éducation.

Un précédent financement de 2,1 millions de dollars pour la période 2013-2016 avait déjà permis au Puntland de progresser, en fournissant des incitations mensuelles à près de 900 enseignants et en formant 51 enseignantes aux TIC, à l'éducation de la petite enfance, à la capacité d'enseigner sur plusieurs niveaux, à l'enseignement des enfants ayant des besoins spéciaux et à l'éducation inclusive. En outre, un outil a été développé pour surveiller les enseignants qui ont reçu des commentaires sur les performances et des conseils pour des améliorations.

Le GPE se réjouit de continuer à travailler avec le ministère de l’éducation du Puntland et ses partenaires pour soutenir leurs efforts en vue d’assurer à des milliers d’enfants la possibilité d'aller à l’école, d'y rester et d'y apprendre.

Laisser un commentaireou

Derniers blogs

Tous les blogs
L’éducation des enfants constitue un domaine prioritaire pour le mécanisme de Partage de connaissances et d’innovations du PME. Pour qu’un plus grand nombre d’enfants fréquentent des structures...
Les ODD reconnaissent le rôle crucial d'une éducation inclusive et équitable de qualité dans l'édification d'un monde meilleur et plus égalitaire. A cet effet, le Réseau Africain de la Campagne pour...
Nous devons reconnaître l’impact de la violence sur l’éducation des filles et veiller à ce que chaque gouvernement puisse protéger et promouvoir le droit des filles d’accéder à l’éducation, loin des...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis