Blog Éducation pour tous

Filtrer par:

Axes d’action
Régions
Pays
Années
Montre 604-612 de 631 résultats...
Avec l’appui du Partenariat mondial pour l’éducation, un plus grand nombre d’enfants achèvent le cycle primaire au Mozambique.
L’enseignement en langue locale fait de grands progrès en Gambie où plus d’enfants lisent grâce à des programmes appuyés par le Partenariat mondial pour l’éducation
Le soutien fourni par le GPE aide le Burkina Faso à mettre en œuvre des réformes clés dans le secteur de l'éducation, en veillant à ce que davantage d'enfants, notamment les filles, aient accès à l'école et apprennent.
En Afghanistan, le gouvernement a pris acte de la condition fondamentale que constitue l’éducation pour la réduction de la pauvreté, le développement, la reconstruction de la nation, la bonne gouvernance, la paix et la stabilité.
Gardons à l’esprit les 250 millions d’enfants qui n’ont pas la possibilité d’atteindre la quatrième année du primaire ni celle d’acquérir les bases de la lecture et du calcul. L’opportunité nous est donnée aujourd’hui d’aider ces enfants. Ils représentent les 250 millions de raisons d’investir dans l'éducation.
Madagascar a rejoint le GPE en 2005 suite à l’approbation de son premier plan « Éducation pour tous ». Le financement de 60 millions de dollars dont il a alors bénéficié était destiné à faire avancer la réforme du secteur de l’éducation et a de fait permis au pays d’enregistrer d’importants progrès entre 2006 et 2008.
Photo de la semaine: En 2006, le gouvernement du Cameroun a octroyé 290 millions de dollars de son budget pour l'éducation à un programme de recrutement et de déploiement des enseignants. Le résultat? Plus de filles à l'école, moins d'abandons et de redoublements, et un taux d'achèvement du primaire meilleur.
Le Rwanda montre la voie en veillant à ce que les manuels scolaires parviennent aux élèves dans chaque salle de classe du pays
Photo de la semaine: Comme toute mère, cette jeune femme de RDP Lao place certainement de grands espoirs dans l'avenir de sa fille.