Conférence de Financement

CONFÉRENCE DE FINANCEMENT

Un investissement pour l’avenir

DAKAR, SÉNÉGAL
1ER ET 2 FÉVRIER 2018

CONFÉRENCE DE FINANCEMENT
Un investissement pour l’avenir

FAITS MARQUANTS
DAKAR, SÉNÉGAL
1ER ET 2 FÉVRIER 2018

LE PARTENARIAT MONDIAL POUR L’ÉDUCATION EST DÉTERMINÉ À AMÉLIORER L’APPRENTISSAGE ET L’ÉQUITÉ PAR LE RENFORCEMENT DES SYSTÈMES ÉDUCATIFS

La vision du GPE correspond à l’objectif de développement durable n° 4, à savoir :

« Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. »

En savoir plus

La plus grande réunion mondiale jamais organisée pour le financement de l’éducation

La Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation a été la plus importante réunion sur le financement de l’éducation jamais organisée au monde – ce qui témoigne d’une volonté politique croissante à travers le monde de faire en sorte que chaque enfant aille à l’école et acquière des connaissances.

Les deux hôtes de la conférence, le président Macky Sall et le président Emmanuel Macron, et la présence de dirigeants de gouvernements, du secteur privé, de la société civile et d’organisations internationales, ont démontré la puissance du partenariat.

Un engagement renouvelé à accroître et à améliorer le financement de l’éducation s’est traduit par des annonces de contributions pour la période 2018-2020 totalisant 110 MILLIARDS DE DOLLARS de la part de plus de 50 gouvernements de pays en développement, et 2,3 MILLIARDS DE DOLLARS de plus de 20 gouvernements bailleurs de fonds.

Regarder le webcast de la conférence

Nous sommes profondément reconnaissants envers tous ceux qui ont contribué au succès de cette conférence et envers tous les nombreux acteurs qui, ces dernières années, ont défendu la cause de l’éducation mondiale aux quatre coins de la planète.

ALICE ALBRIGHT, DIRECTRICE GÉNÉRALE DU PARTENARIAT MONDIAL POUR L’ÉDUCATION
+ de 200 + de 4 000
+ de 80,000
10 + de 100 + de 1 000

Le Sénégal et la France s’unissent
pour l’éducation

Financer l’éducation n’est pas une charge sociale, mais un investissement sûr pour lever des consciences et la formation aux compétences pour le progrès de l’humanité.

MACKY SALL, PRÉSIDENT DU SÉNÉGAL

Face à l’obscurantisme, aux discours de violence, à toutes ces régressions, il n’y a qu’une réponse : c’est l’éducation.

EMMANUEL MACRON, PRÉSIDENT DE LA FRANCE

Renforcer le partenariat

De nombreux partenaires ont appelé les dirigeants du monde à accroître sensiblement l’aide à l’éducation et le soutien apporté au Partenariat mondial pour l’éducation.

Prev Next

Activisme des jeunes

« Les jeunes ne sont pas que des bénéficiaires de l’éducation. Nous sommes partenaires dans la création d’un monde meilleur. Les jeunes n’ont pas besoin qu’on leur donne une voix. Nous en avons déjà une. »

DÉCLARATION DE SOLIDARITÉ DES JEUNES

Secteur privé

« Pour améliorer l’éducation en travaillant en partenariat avec le GPE, le secteur privé peut apporter bien plus que du soutien financier, par exemple des solutions innovantes et une réflexion créative. Cela inclut la mise à disposition de nouvelles technologies, de nouveaux services, de nouveaux produits et des ressources humaines qui donnent une impulsion à des avancées aux niveaux communautaire, régional, national et finalement mondial. »


DAVID BOUTCHER, ASSOCIÉ CHEZ REED SMITH ET MEMBRE DU CONSEIL DU GPE REPRÉSENTANT LE SECTEUR PRIVÉ

Communiqué de presse

Fondations privées

« Le dynamisme et l’initiative des fondations, conjugués à une sensibilisation accrue de la part du GPE autour du potentiel du partenariat auprès d’organisations philanthropiques privées, ont ouvert de nouvelles perspectives pour un impact collectif dans le domaine de l’éducation mondiale. Il s’agit là d’un intérêt mutuel incontestable pour l’établissement de partenariats philanthropiques mondiaux pour l’éducation. »


DR. RANDA GROB-ZAKHARY, CONSEILLER SPÉCIAL AUPRÈS DU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE PORTICUS ET MEMBRE DU CONSEIL DU GPE REPRÉSENTANT LES FONDATIONS PRIVÉES

Appui financier
substantiel

53 pays en développement se sont engagés à augmenter la part de leur budget national consacrée à l’éducation en la portant à un total de
110 MILLIARDS DE DOLLARS sur la période 2018-2020, contre 80 milliards de dollars au cours des trois années précédentes.

Voir les annonces
Prev Next

L’engagement des pays en développement a été complété par la solidarité et l’appui des bailleurs de fonds, qui ont annoncé des contributions de 2,3 MILLIARDS DE DOLLARS pour 2018-2020, soit une augmentation de 1 milliard de dollars par rapport aux 1,3 milliard de dollars consentis au cours des trois années précédentes.

Voir les annonces

Votre travail a donné le ton pour une année charnière en ce qui concerne l’investissement dans l’éducation mondiale. Il est encourageant de voir que les promesses des pays donateurs affichent des progrès significatifs vers notre objectif commun, à savoir fournir une éducation à tous les enfants.

MALALA YOUSAFZAI
Australia Australie « Nous savons qu’une éducation de qualité est indispensable pour réduire la pauvreté. » BRENDAN BERNE
AMBASSADEUR EN FRANCE
Belgium Belgique « Pour la Belgique, l’éducation est un facteur majeur du développement, tant pour les individus que pour la société dans son ensemble. » PHILIPPE COLYN
AMBASSADEURAU SÉNÉGAL
Germany Allemagne « En tant que membre fondateur du Partenariat mondial pour l’éducation, nous partageons un objectif commun avec le GPE et tous les partenaires pour assurer une éducation inclusive et de qualité pour tous. » STEPHAN RÖKEN
AMBASSADEUR AU SÉNÉGAL
Italy Italie « L’Italie est profondément convaincue que l’éducation est un véritable multiplicateur du développement durable pour chaque société et chaque secteur. » LUCA MAESTRIPIERI
DIRECTEUR ADJOINT
DE LA COOPÉRATION
AU DÉVELOPPEMENT
Japan Japon « Le Japon renforce sa coopération pour répondre aux besoins des populations marginalisées qui n’ont pas accès à une éducation de qualité. » SHIGERU OMORI
AMBASSADEUR AU SÉNÉGAL
Korea Corée « L’éducation a été la clé de l’histoire du développement de la Corée. Nous comprenons parfaitement qu’aucun pays ne peut se sortir du piège de la pauvreté sans une éducation inclusive et équitable pour tous. » JENNY HYO-EUN KIM
AMBASSADRICE AU SÉNÉGAL
Luxembourg Luxembourg « Nous nous réunissons ici pour nous assurer que chaque enfant reçoive ce que nous lui devons, à savoir l’accès à une éducation de qualité, qui est son droit fondamental. » NICOLE BINTNER-BAKSHIAN
AMBASSADRICE AU SÉNÉGAL
Switzerland Suisse « Le GPE constitue un acteur majeur en assurant la coordination et la non-fragmentation de l’aide à l’éducation. » THOMAS GASS
VICE-DIRECTEUR DE LA
DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT ET
DE LA COOPÉRATION
USA États-Unis d’Amérique « Nous allons poursuivre notre collaboration avec le GPE pour obtenir des résultats, promouvoir l’innovation, améliorer les acquis scolaires et atteindre les plus marginalisés, en particulier les filles et les enfants handicapés. » MICHELLE BEKKERING
SOUS-ADMINISTRATRICE,
ADJOINTE PRINCIPALE DE L’USAID

Avec nos remerciements aux parrains et aux défenseurs de l’éducation qui ont fait de la Conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation un succès.

SÉNÉGAL
FRANCE