Education des filles et mariage précoce en Afrique de l'ouest et du centre

Cette note contient les éléments principaux de l'analyse réalisée sur l'éducation des filles et les mariages précoces en Afrique de l'Ouest et du Centre.

Malgré d’importants progrès au cours des deux dernières décennies, les filles en Afrique de l’Ouest et du Centre ont encore des niveaux de scolarité inférieurs à ceux des garçons. Cela est dû en partie au fait que de nombreuses filles dans la région sont mariées étant enfants, souvent avant qu’elles ne soient physiquement et émotionnellement prêtes à devenir épouses et mères. Eduquer les filles et mettre fin au mariage précoce est essentiel pour l’autonomie des filles et des jeunes femmes, non seulement comme épouses et mères, mais aussi dans d’autres domaines. C’est aussi essential pour permettre aux pays de réaliser leur potentiel de développement. Le faible niveau d’éducation et le mariage précoce des filles affectent profondément leurs trajectoires de vie. Les filles qui se marient ou qui abandonnent l’école trop tôt sont plus susceptibles d’avoir des problèmes de santé, une maternité précoce, un nombre plus élevé d’enfants au cours de leur vie et un revenu faible à l’âge adulte.

Télécharger le PDF: Français (11 MB) | Anglais (13 MB)
Afrique sub-saharienne
Notes
2017

Recherche bibliothèque

Filtrer par
Document types
Axes d’action
Pays