Zoom sur...

Le Conseil d'administration du Partenariat mondial pour l'éducaiton a approuvé des financements pour un montant total de 95,3 millions de dollars pour améliorer l'éducation des enfants et des jeunes...
Dans le cadre de la Journée du Partenariat de la Conférence de financement du GPE le 1er février 2018 à Dakar, l'Équipe de travail sur le renforcement des systèmes éducatifs du Groupe régional de...
En février 2017, le Secrétariat du Partenariat mondial pour l'éducation a approuvé un financement de 190 999 dollars US en faveur de la Guinée-Bissau, afin de financer le développement, l'évaluation...

L'éducation en Guinée-Bissau

Le plan sectoriel de l'éducation de la Guinée-Bissau est en ligne avec la stratégie de réduction de la pauvreté, qui reconnaît que le secteur de l'éducation a été affecté par l'état de crise du pays.

La stratégie du secteur de l'éducation contribuera aux objectifs du pays en matière de promotion de croissance économique et de création d'emplois, d'augmentation de l'accès aux services sociaux et aux infrastructures de base, ainsi qu’à l'amélioration des conditions de vie des groupes vulnérables.

Malgré la crise politique récurrente, la Guinée-Bissau a fait des progrès significatifs dans l'éducation. Le taux d'achèvement du primaire est passé de 29 % en 2000 à 64 % en 2010.

Mais, le pays reste confronté à plusieurs défis. Le taux de redoublement est élevé et un grand nombre d’élèves abandonnent l'école primaire. D'importantes disparités demeurent entre les régions, les garçons et les filles, et les niveaux socio-économiques.

Le plan triennal 2011-2013 pour le développement de l'éducation est un plan intérimaire qui soutient l'objectif principal de la réalisation d'un cycle d'enseignement primaire de six ans pour tous les enfants d'ici à 2020.

Le plan sectoriel souligne également 10 autres objectifs relatifs à la politique à poursuivre dans le secteur de l’éducation :

  1. Promouvoir l'éducation préscolaire
  2. Accroître la disponibilité du 3ème cycle de l'enseignement primaire afin de fournir neuf années d'enseignement à la majorité des enfants.
  3. Améliorer la qualité de l'enseignement secondaire et allonger le cycle de trois ans.
  4. Donner aux enfants les compétences de vie nécessaires pour bien fonctionner au sein de la société.
  5. Améliorer l'enseignement supérieur et promouvoir la recherche scientifique pour faire en sorte que les besoins de la société répondent aux exigences de l'économie.
  6. Développer des programmes d'alphabétisation pour les adultes.
  7. Améliorer la gestion du système d'éducation en distribuant efficacement les ressources et en adoptant de nouvelles mesures qui mèneront à de meilleurs résultats d'apprentissage pour les élèves.
  8. Promouvoir l'égalité à travers le genre, le statut socio-économique, et l'environnement résidentiel.
  9. Accroître le rôle du secteur privé au niveau de l'enseignement secondaire et supérieur.
  10. Améliorer la santé et sécurité à l'école, et développer des attitudes de civisme ainsi que celles pour le maintien de la paix.

Le plan sectoriel de l'éducation décrit les activités spécifiques pour répondre à ces objectifs dans l'enseignement préscolaire, primaire et secondaire, l'enseignement technique et la formation professionnelle, l'enseignement supérieur et la recherche scientifique, au sein des bibliothèques et de l'éducation informelle, ainsi que pour la gestion.

Ces activités comprennent la construction ou la réhabilitation des infrastructures, la mise en place de nouveaux systèmes pour le recrutement, la formation et le déploiement des enseignants, ainsi que l'amélioration et la fourniture d’outils d’enseignement et d’apprentissage.

Grâce à un financement du GPE, le pays prépare son prochain plan sectoriel de l'éducation pour la période 2017-2026

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2018-2023 4 700 000 - BIRD
2012-2017 12 000 000 10 750 733 UNICEF
Préparation d'un programme 2016 200 000 15 020 BIRD
  TOTAL 16 900 000 10 765 753  

Données

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Le GPE en Guinée-Bissau

Un élève fixant l'objectif de l'appareil photo en Guinée Bissau. Crédit : Ora International

Le financement du GPE de 12 millions de dollars se concentre sur l'amélioration de l'environnement d'apprentissage et d'enseignement au primaire par le soutien du Plan intérimaire triennal pour le secteur de l'éducation.

Le financement se compose de trois éléments :

  1. Accroître la disponibilité des infrastructures et des équipements scolaires adéquats en construisant des salles de classe et des installations connexes, ainsi qu’en fournissant des équipements.
  2. Accroître la disponibilité des ressources d'apprentissage en examinant le programme de l'enseignement primaire, en fournissant davantage de manuels, et en soutenant la formation initiale et continue des enseignants.
  3. Renforcer les capacités de gestion en soutenant le recrutement du personnel, la formation, l'amélioration des systèmes de gestion et l'amélioration des fonctions de suivi et d'évaluation. Cette partie met également l'accent sur le financement des études sectorielles sélectionnées pour aider à la préparation d'un plan complet décennal pour le secteur de l'éducation.

L'UNICEF agit en qualité d’agent partenaire pour le financement du GPE et assume également le rôle d’agence de coordination.

Résultats

Au cours de sa première phase, le programme du GPE en Guinée-Bissau a contribué à améliorer l'accès, les conditions d'apprentissage ainsi que les résultats scolaires dans le secteur de l'éducation à travers les résultats suivants :

  • Construction de 130 nouvelles salles de classe en primaire, équipées avec 5 200 bureaux pour les élèves et enseignants, bénéficiant à environ 9 100 enfants par année dans 60 écoles
  • Construction d’installations sanitaires dans 52 écoles.
  • Fourniture de plus de 445 000 manuels pour les élèves de la 1ère à la 6ème année dans des écoles publiques, communautaires et privées. Il en a résulté un ratio 1 manuel par élève.
  • Élaboration d’un système national d'évaluation de l'apprentissage.

Source : Support to education for all implementation in Guinea-Bissau, UNICEF progress report No. 3, February 2016

Dernière mise à jour 18 avril 2018