Honduras

Honduras

Zoom sur...

Observations d'Alice Albright lors de son voyage au Honduras, où elle a pu constater les progrès réalisés dans le secteur de l'éducation ainsi que les défis qui subsistent.
Début septembre 2017, les partenaires dans le pays et une délégation conjointe du Partenariat mondial pour l’éducation et de la Banque mondiale ont assisté à la présentation du nouveau plan sectoriel...

L’éducation au Honduras

Le Honduras considère qu’il est essentiel d’investir dans l’éducation afin d’assurer sa croissance et son développement futurs. La loi sur l’éducation votée en 2012 a permis de réformer en profondeur le secteur de l’éducation avec des mesures comme l’extension de l’éducation de base de la sixième à la neuvième année, l'ajout d'une année préscolaire obligatoire, ou la réforme du processus de recrutement des enseignants et du système de supervision.

Le Honduras est confronté à un certain nombre de difficultés dans le secteur de l’éducation, dont l'amélioration de la qualité de l'éducation, l'évaluation des résultats d’apprentissage en espagnol et mathématiques, et la performance des enseignants.

Le pays vient d'élaborer un nouveau plan sectoriel de l'éducation complet, avec un soutien financier du GPE, et qui sera disponible bientôt.

Le plan sectoriel de l’éducation précédent abordait les domaines stratégiques suivants :

  1. Améliorer l’accès à l’éducation :
    • En assurant l’accès au système éducatif à tous les enfants, jeunes et adultes, quels que soient leur origine ethnique, leur catégorie socioéconomique ou leur handicap, soit dans le cadre de l’éducation formelle soit dans le cadre de programmes d’apprentissage alternatifs comme l’enseignement à distance ou les cours d’apprentissage accélérés. Ces programmes alternatifs visent à réintégrer dans le système éducatif les enfants, jeunes ou adultes déscolarisés ;
    • En mettant en place des mécanismes permettant de faire en sorte que les enfants puissent achever leur neuvième année de scolarité élémentaire dans les meilleurs délais afin d’éviter la présence d’élèves trop âgés dans le système scolaire ;
    • En garantissant l’accès au système éducatif aux jeunes et aux adultes ayant commencé leurs études mais ne les ayant jamais terminées ;
    • En améliorant l’accès pour les populations défavorisées grâce à une focalisation sur les communes rurales les plus pauvres.
  2. Améliorer la qualité de l’enseignement :
    • En créant un programme scolaire élémentaire national adapté à toutes les régions et reflétant l’histoire et la culture du Honduras ;
    • En mettant en place des programmes de formation continue pour les enseignants et le personnel administratif du ministère de l’Éducation ;
    • En créant un système national d’évaluation, d’accréditation et de certification de la qualité de l’enseignement ;
    • En créant un système d’incitations en vue d’améliorer la performance des enseignants, des élèves et des établissements ;
    • En fournissant du mobilier scolaire à tous les établissements ;
    • En assurant la promotion des enseignements en langue maternelle pour les populations autochtones.
  3. Améliorer l’efficacité du système éducatif :
    • En respectant les dispositions de la loi de 2012 (Ley Fundamental de Educación) imposant notamment 200 jours d’école ;
    • En redéployant le personnel enseignant ;
    • En fournissant des prestations sociales aux enfants, jeunes et adultes inscrits à l’école, tels que les subventions au transport et les repas scolaires.
  4. Améliorer la compétitivité :
    • En renforçant l’enseignement de l’anglais ;
    • En appliquant et en renforçant les technologies de l’information et de la communication ;
    • En construisant des centres d’enseignement technique et professionnel et en améliorant les infrastructures existantes.
  5. Améliorer la gestion et l’efficacité du ministère de l’Éducation :
    • En appliquant la réglementation définie par la Ley Fundamental de Educación ;
    • En veillant à une plus grande transparence dans les fonctions du secteur public, dans la reddition des comptes et la diffusion des informations ;
    • En élaborant le plan stratégique institutionnel pour 2014-2018 ainsi qu’un budget annuel fondé sur des programmes axés sur les résultats ;
    • En améliorant l’infrastructure éducative.
  6. Encourager une plus grande participation de la communauté éducative :
    • En impliquant les parents ;
    • En encourageant la création et la tenue de conseils pour le développement éducatif et en renforçant la participation de la communauté à travers les conseils municipaux et les conseils de districts.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Préparation d'un plan sectoriel 2015 500 000 288 185 BIRD
  TOTAL 500 000 288 185  

Données

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux brut de scolarisation au primaire (%)

Taux d’achèvement du primaire (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire (%)

Taux d’enfants non scolarisés (%)

Financement domestique

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB (%)

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques

Dépenses publiques pour l’éducation primaire en % des dépenses publiques pour l’éducation

Enseignants

Ratio élèves/enseignants formés

Pourcentage d’enseignants formés (%)

Le GPE au Honduras

Une élève lisant. Honduras. Crédit : GPE/Paul Martinez

En septembre 2015, le Honduras a bénéficié d’un financement du GPE pour la préparation d’un plan sectoriel de l’éducation de 500 000 dollars, avec la Banque mondiale agissant en qualité d’agent partenaire. Environ la moitié du financement (263 500 dollars) a été utilisée pour effectuer une analyse du secteur de l'éducation, et l'autre partie (236 500 dollars) a soutenu le développement du nouveau plan sectoriel pour la période 2016-2030. Le gouvernement et d'autres partenaires ont cofinancé ces activités. Le nouveau plan sectoriel qui sera publié bientôt comprendra une stratégie spécifique sur l'égalité des sexes et la réduction de la violence liée au genre en milieu scolaire.

Dernière mise à jour 29 décembre 2017