Ouganda

Ouganda

  • Partenaire du GPE depuis : 2011
  • Agence de coordination: USAID
  • Responsable pays au GPE: Fazle Rabbani

Zoom sur...

A l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés ce 20 juin, nous partageons des faits qui nous rappellent l'importance de veiller à ce que tous les enfants, y compris les réfugiés, aient accès à l'...
Les partenaires du Burkina Faso, du Honduras, du Kenya, de la Mauritanie, du Niger, du Tadjikistan et de l'Ouganda (responsables au ministère, bailleurs ou représentants de la société civile)...
Zoom sur la santé en milieu scolaire Une nouvelle étude de l'Ecole des études orientales et africaines de l'Université de Londres montre que la prise en charge sanitaire et l'éducation en santé...

L'éducation en Ouganda

Le gouvernement de l'Ouganda estime que l'éducation est un droit humain fondamental. Œuvrer pour l'éducation est également considéré comme une solution dans la réduction de la pauvreté. Le gouvernement est déterminé à permettre un accès équitable à une éducation de qualité et accessible pour tous les Ougandais.

Le secteur de l'éducation en Ouganda est confronté à de nombreux défis. Ils  comprennent un niveau élevé d’absentéisme des enseignants et des élèves, des structures de gestion faibles au niveau de l'école, une insuffisance de la disponibilité de matériels d'apprentissage, et des classes en sureffectifs. Une question centrale est également celle de la disponibilité des enseignants dans les zones défavorisées et le manque de logements pour les enseignants dans les régions rurales et les zones difficiles d’accès.

Le Plan stratégique sectoriel de l'éducation 2010-2015 (PSSE) vise à répondre à trois préoccupations essentielles :

  • L'échec des écoles primaires à alphabétiser, fournir des compétences en calcul et les aptitudes de base à la vie courante à tous les enfants.
  • Une préparation inadéquate dans les écoles secondaires à l'enseignement supérieur ou à former la population active.
  • Les élèves issus de milieux défavorisés n’ont pas accès à l'enseignement supérieur.

L'objectif global du PSSE actualisé est de parvenir à l'enseignement primaire et secondaire universel, tout en améliorant l'accès équitable à l'enseignement supérieur. Le PSSE définit huit objectifs politiques spécifiques pour parvenir à cet objectif:

  1. Augmenter et améliorer l'accès équitable et les taux d'achèvement dans l'éducation primaire et secondaire, tout en veillant à l'égalité des sexes.
  2. Améliorer la qualité et la pertinence de l'enseignement primaire et secondaire.
  3. Améliorer l'accès équitable à la formation, à l’enseignement supérieur, ainsi qu’à la formation commerciale, technique et professionnelle.
  4. Améliorer la pertinence et la qualité de la formation, de l’enseignement supérieur, ainsi que de la formation commerciale, technique et professionnelle.
  5. Améliorer l'efficacité et l'efficience de la prestation des services d'éducation à tous les niveaux.
  6. Améliorer l'accès et la qualité de l'éducation au niveau post-primaire.
  7. Améliorer l'accès équitable à l'enseignement supérieur / tertiaire.
  8. Renforcer la capacité à planifier, gérer et surveiller la performance du secteur de l'éducation dans son ensemble.

Le PSSE comprend également des objectifs axés sur les questions transversales du VIH / SIDA, la santé reproductive, et le genre. Ceux-ci sont:

  • Accroître la participation, la performance, et le progrès des femmes et des filles dans le système éducatif.
  • Réduire la vulnérabilité de tout le personnel de l'éducation et des apprenants face au VIH et au SIDA.

Les stratégies pour atteindre les objectifs impliquent des programmes de soutien ciblant les enfants et les jeunes défavorisés, développant et améliorant les installations scolaires, améliorant les processus d'enseignement menant à la réussite des élèves, et le renforcement du corps enseignant.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2014-2018 100 000 000 42 082 118 BIRD
Préparation d'un plan sectoriel 2013 250 000 249 717 BIRD
Préparation d'un programme 2013 300 000 299 949 BIRD
  TOTAL 100 550 000 42 631 784  

Données

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux brut de scolarisation au primaire (%)

Taux d’achèvement du primaire (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire (%)

Taux d’enfants non scolarisés (%)

Financement domestique

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB (%)

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques

Dépenses publiques pour l’éducation primaire en % des dépenses publiques pour l’éducation

Enseignants

Ratio élèves/enseignants formés

Pourcentage d’enseignants formés (%)

Le GPE en Ouganda

Des élèves à l'école primaire Kabembe en Ouganda. Crédit: GPE/Henry Bongyereirwe

Le premier financement du GPE de 100 millions de dollars US en faveur de l'Ouganda est axé sur l'amélioration de l'efficacité des enseignants et de l'école dans le système d'éducation publique.

Les trois éléments du financement sont:

  • Le renforcement de la compétence des enseignants, des ressources, de la motivation et de la responsabilisation.
  • La mise en place d’un environnement favorable au renforcement de la compétence des enseignants.
  • Le conseil financier et technique ainsi que le renforcement des capacités pour la mise en œuvre de projet, la gestion des données, le suivi et l'évaluation, l'amélioration du salaire des enseignants, et la préparation du prochain plan sectoriel de l'éducation.

Le ministère de l'Éducation et des Sports dirige le programme avec la Banque mondiale en tant qu’agent partenaire et l'USAID en tant qu’agence de coordination.

Source : Document d'évaluation de la Banque mondiale. Août 2014

Résultats

La mise en œuvre du premier financement de 100 millions de dollars US en faveur de l’Ouganda provenant du GPE a commencé en 2015 et a jusqu'à présent contribué à :

  • 18 489 enseignants formés à la lecture précoce en langues locales et en anglais
  • Des directeurs et des comités de gestion des écoles de 972 écoles dans les districts ciblés ont bénéficié d’une formation
  • 89 % des enseignants font preuve d’assiduité dans les districts ciblés. 
  • Une évaluation de l'apprentissage, suivie d'une évaluation de l'apprentissage précoce de la lecture des classe de niveau 3 et 6 a été menée
  • On dénombre actuellement 553 880 bénéficiaires directs du projet contre 14 635 seulement en mai 2016

Source : World Bank Implementation Status and Results Report – November 2016

Dernière mise à jour 26 janvier 2018