Sainte-Lucie

Sainte-Lucie

Zoom sur...

No results found for Highlight section

L'éducation à Sainte-Lucie

Sainte-Lucie est membre de l'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO) et, en tant que telle, est soutenue par GPE aux côtés de la Dominique, de Grenade et de Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

L’OECO reconnaît l'importance de l'amélioration de la qualité de l'éducation comme élément de solution du développement économique et social de la région.

En moyenne, les pays de l’OECO consacrent plus de 17 % de leur budget national à l’éducation, soit entre 5 et 7 % de leur PIB.

Ces pays ont progressé dans l’accès à l'éducation de base, désormais devenue universelle, certains d’entre eux appliquant même ce principe à l’éducation de la petite enfance. Des difficultés demeurent cependant en termes d’accès, d’équité et de qualité.

L’objectif éducatif global présenté dans la Stratégie sectorielle de l’éducation 2012 – 2021 de l’OECO est de contribuer au développement socioéconomique de l’OECO grâce à un système éducatif de qualité permettant aux apprenants de tout âge de développer leur potentiel.

La SSEO est axée sur les résultats et les acquis scolaires, et fournit une approche stratégique visant à renforcer le leadership, la gestion et les mécanismes de responsabilité au sein du secteur éducatif dans la région.

La stratégie présente sept objectifs :

  1. Améliorer la qualité et responsabiliser le leadership et la gestion en :
    • établissant des programmes de développement professionnel pour les chefs d’établissement dans l’ensemble de la région
    • renforçant la responsabilisation, la gestion des connaissances et les cadres juridiques dans lesquels travaillent les chefs d’établissement.
  2. Améliorer le développement professionnel des enseignants en :
    • recrutant et retenant les enseignants qualifiés et les formateurs / éducateurs d’enseignants
    • améliorant la gestion des enseignants
    • augmentant le nombre d'enseignants qualifiés travaillant dans leur domaine d'expertise dans les établissements de l'OECO.
  3. Améliorer la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage en :
    • proposant des approches variées impliquant les élèves dans des expériences d’apprentissage innovantes
    • améliorant la réussite de tous les apprenants et veillant à ce qu’ils acquièrent les compétences de base dans les domaines de la lecture, du calcul et de la technologie.
  4. Améliorer les programmes scolaires et les stratégies d’évaluation en :
    • proposant aux élèves des programmes scolaires basés sur des résultats d’apprentissage définis
    • augmentant l’implication et la réussite des élèves pour atteindre des niveaux semblables aux références internationales
    • développant une stratégie régionale en termes d’éducation et de compétences satisfaisant les besoins des individus, communautés et employeurs dans le contexte du 21e siècle.
  5. Augmenter et étendre l'accès à des services de développement de la petite enfance de qualité en :
    • améliorant la qualité des services de développement de la petite enfance afin de satisfaire les besoin des enfants jusqu’à 5 ans, notamment les plus vulnérables
    • augmentant le financement des programmes d’éducation de la petite enfance en développant et mettant en œuvre une stratégie encourageant les partenariats public–privé
    • renforçant la collaboration et les partenariats intersectoriels, ainsi qu’avec les parents et les communautés.
  6. Fournir des opportunités à tous les élèves de l'enseignement technique et de la formation professionnelle en :
    • proposant une introduction à la formation technique et professionnelle aux élèves du cycle primaire
    • créant un cadre de qualification permettant aux élèves d'évoluer sans interruption entre les qualifications professionnelles et les parcours scolaires classiques.
  7. Élargir l’offre d’enseignement supérieur et de formation continue en :
    • améliorant les mécanismes de financement des institutions d’enseignement supérieur et de formation continue dans l’ensemble de l’OECO
    • améliorant les systèmes et les processus de gouvernance
    • améliorant la qualité des programmes et de la recherche proposés par les institutions d’enseignement supérieur et de formation continue.

La SSEO traite des thèmes transversaux suivants : l’amélioration des niveaux de réussite dans les matières de base telles que la lecture, le calcul et la technologie ; le renforcement de l'éducation des garçons ; l’objectif de l'égalité en termes d'accès pour les populations marginalisées et économiquement défavorisées ; le renforcement des mesures d’atténuation et de gestion des catastrophes naturelles et autres risques ; l’établissement de systèmes de gestion des connaissances efficaces ; et l’intégration de la technologie dans la salle de classe.

Financements

Tous les montants sont en dollars US.

Type de financement* Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre du programme 2016-2019 2 000 000 411 400 BIRD
Préparation d'un plan sectoriel 2014 298 500 285 239 BIRD
Préparation d'un programme 2014 316 000 314 839 BIRD
  TOTAL 2 614 500 1 011 478  

* Ces financements ont été octroyés à l'Organisation des États des Caraïbes orientales en faveur de la Dominique, de la Grenade, de Sainte-Lucie et de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Données

Source : Banque mondiale - Données sur l'éducation

Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux brut de scolarisation au primaire (%)

Taux d’achèvement du primaire (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire (%)

Taux d’enfants non scolarisés (%)

Financement domestique

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB (%)

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques

Dépenses publiques pour l’éducation primaire en % des dépenses publiques pour l’éducation

Enseignants

Ratio élèves/enseignants formés

Pourcentage d’enseignants formés (%)

Le GPE à Sainte-Lucie

Les principaux objectifs du financement du GPE de 2 millions de dollars US sont les suivants :

  1. Utiliser des normes d'apprentissage de qualité pour appuyer l'enseignement et l'apprentissage fondés sur des données probantes au niveau primaire en :
    • Révisant le programme harmonisé pour clarifier les normes d'apprentissage pour les niveaux de l’enseignement primaire en lecture/écriture, en calcul, en sciences et en sciences sociales
    • Élaborant un cadre d'évaluation axé sur l'apprenant pour suivre la réalisation des normes d'apprentissage
    • Élaborant et mettant en œuvre des lignes directrices pour l'utilisation des normes d'apprentissage et l'évaluation formative en classe.
  1. Améliorer les pratiques des enseignants au niveau primaire en :
    • Révisant les programmes de formation des enseignants dans les pays membres
    • Examinant les pratiques de classe dans les pays membres afin de comprendre les pratiques actuelles et d’identifier les lacunes en termes de capacité
    • Élaborant un cours de perfectionnement professionnel pour les enseignants et des communautés d'apprentissage professionnelles à l'école afin d'améliorer les pratiques de classe
    • Menant des activités de perfectionnement professionnel basées sur les compétences pour les enseignants des pays membres
    • Établissant une communauté de pratique en ligne pour que les enseignants aient accès aux ressources pédagogiques en ligne et partagent des plans de cours et des expériences.
  2. Renforcer le leadership et la responsabilisation des écoles primaires en :
    • Élaborant un programme de formation à l'intention des chefs d'établissement basé sur les normes professionnelles
    • Réalisant des activités de formation et de certification axées sur les compétences pour les chefs d'établissement
    • Élaborant un manuel à l'intention des directeurs/chefs d'école pour orienter le leadership et la gestion des écoles.
  3. Initier le renforcement des capacités de suivi et d'évaluation du secteur en :
    • Établissant un processus de suivi des activités de perfectionnement des enseignants et des directeurs d'écoles
    • Établissant des pratiques nationales pour le suivi permanent des normes et des évaluations de l’apprentissage à l'aide des données disponibles et de recherches supplémentaires
    • Surveillant les pratiques de classe des enseignants grâce à l'utilisation d’un système de notation de l'évaluation en classe
    • Réalisant des examens annuels des programmes aux niveaux régional et des pays.

La Banque mondiale agit à la fois en qualité d'agent partenaire et d’agence de coordination pour ce financement.

La Commission de l’Organisation des États des Caraïbes orientales a reçu un financement de 298 500 dollars pour la préparation d’un plan sectoriel de l’éducation, afin de finaliser et évaluer la SSEO et un financement de 316 000 dollars pour la préparation du programme en vue de développer une requête de financement pour la mise en œuvre d’un programme multi-pays. La Banque mondiale est intervenue en tant qu’agent partenaire pour ces deux financements.

Source: World Bank Project Appraisal Document. March 2016

Résultats

Le financement du GPE a contribué aux résultats suivants :

  • 55 % des écoles primaires ont élaboré des plans d'amélioration des écoles axés sur les résultats d'apprentissage,
  • 70 % des enseignants ont été jugés efficaces lors de séances pratiques dans des salles de classe en Dominique, à la Grenade, à Sainte-Lucie et à Saint-Vincent-et-les Grenadines,
  • 416 enseignants ont été suivis grâce au Système de notation et d'évaluation en classe (CLASS) en Dominique, à la Grenade, à Sainte-Lucie et à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Source: Implementation status and results report. June 2017

Dernière mise à jour 29 décembre 2017