Zoom sur...

Le Secrétariat du Partenariat mondial pour l’éducation a approuvé un financement de 250 000 dollars en faveur de Sao Tomé-et-Principe, afin de permettre au pays de réviser son plan sectoriel de l'...
Dans le cadre de la Journée du Partenariat de la Conférence de financement du GPE le 1er février 2018 à Dakar, l'Équipe de travail sur le renforcement des systèmes éducatifs du Groupe régional de...
En mars 2017, le Secrétariat du Partenariat mondial pour l’éducation a approuvé un financement de 236 600 dollars en faveur de Sao Tome et Principe, afin que le pays réalise une analyse sectorielle...

L'éducation à Sao-Tomé-et-Principe

Le gouvernement de Sao Tomé-et-Principe a élaboré un plan sectoriel de l’éducation, ainsi qu’une Charte des politiques éducatives 2012-2020, définissant les priorités et les stratégies pour le secteur de l’éducation. L’objectif ultime du gouvernement est de fournir une éducation gratuite et de qualité pendant douze ans à tous les enfants dans le pays, et d’élargir l’accès à l’enseignement supérieur et technique. 

Bien que le pays ait atteint l’objectif de l’éducation primaire pour tous, des problèmes demeurent dans les domaines de l’efficacité, de la qualité et de la gouvernance. Environ 60 % des enseignants du primaire ne sont pas qualifiés. 

Afin d’atteindre les objectifs retenus, le plan définit des stratégies pour :

  • Assurer, progressivement et durablement, une éducation gratuite et de qualité pour tous pendant douze ans. 
  • Développer une offre de qualité dans l’enseignement secondaire technique et professionnel et l’enseignement supérieur.
  • Développer une offre de qualité dans l’enseignement supérieur, intégrée au marché du travail et adaptée à ses besoins.
  • Mettre en œuvre une politique de formation, incluant également une offre de haut-niveau, à destination des enseignants et des responsables de l’éducation afin de remédier aux problèmes de qualité et d’efficacité rencontrés dans le système éducatif.
  • Renforcer les capacités institutionnelles du ministère de l’Éducation afin d’assurer une gestion efficace du secteur, notamment à travers la mise en place d’un Système d’information sur la gestion de l’éducation (SIGE). 

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2014-2017 1 100 000 1 100 000 BIRD
2009-2011 3 600 000 3 600 000 BIRD
Préparation d'un programme 2012 200 000 195 168 BIRD
  TOTAL 4 900 000 4 895 168  

Données

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Le GPE à Sao-Tomé-et-Principe

Le financement pour la mise en œuvre du programme alloué par le GPE s’insère dans un programme plus vaste, avec la Banque mondiale agissant en qualité d’agent partenaire, et visant à améliorer la qualité de l’éducation à Sao Tomé-et-Principe. L’objectif principal du projet « Éducation de qualité pour tous – Phase 2 » est l’amélioration de l’enseignement, l’un des facteurs les plus importants de la qualité de l’apprentissage.

En accord avec les domaines prioritaires stratégiques définis par le GPE, le projet s’articule autour de deux composantes, chacune comprenant des sous-composantes :

  • Amélioration du système de formation continue des enseignants dans le primaire à travers :
    • La mise en place d’un système d’assurance qualité permettant une meilleure planification, coordination et mise en œuvre des activités de formation continue.
    • Un système d’évaluation de l’acquisition des connaissances permettant une mesure systématique des acquis scolaires des élèves en primaire, destiné à fournir régulièrement des retours d’information afin de mettre au jour les aspects de la formation des enseignants nécessitant des améliorations.
  • Renforcement de la gestion des ressources humaines dans le secteur de l’éducation à travers la mise en place d’un Système d’information sur la gestion de l’éducation (SIGE) :
    • Le projet financera l’assistance technique en vue de l’élaboration du système, l’achat de matériel, la formation du personnel du ministère sur l’utilisation du système et la création d’un site web pour le ministère.  
    • Les services d’inspection seront réactivés afin de permettre une supervision étroite et un soutien au niveau des établissements.
    • Les coûts associés relevant de la gestion du projet seront également pris en charge par le financement.  

Source: World Bank project appraisal document, 2013

Résultats

Le financement du GPE a contribué aux résultats suivants :

  • 30 inspecteurs et une centaine de directeurs d'école ont bénéficié de formations,
  • 372 enseignants du primaire ont été formés,
  • 212 enseignants de la maternelle ont été formés,
  • Un cadre de formation axé sur les compétences a été élaboré,
  • Un système d'évaluation de l'apprentissage des élèves a été mis en place,
  • Une évaluation des besoins en compétences critiques des enseignants a été finalisée,
  • Des programmes de formation continue des enseignants ont été développés,
  • 100 % des écoles primaires ont bénéficié d’une surveillance annuelle au niveau scolaire et d’un programme de mentorat a été offert aux enseignants de chaque école primaire,
  • Des évaluations nationales à grande échelle des résultats d'apprentissage en portugais et mathématiques dans les classes des niveaux 2, 4, 6, 9 et 12 ont été réalisées, et un plan de diffusion complet a été lancé pour partager les résultats de la première évaluation nationale pour les grades 2, 4 et 6,
  • Les heures de travail quotidien des enseignants sont passées de 3,5 heures en 2015 à 4,5 heures en 2016
  • Un nouveau système d'information sur la gestion de l'éducation est en place.

Source : World Bank Implementation Status and Results Report. June 2017

Dernière mise à jour 14 janvier 2018