Somalie

Somalie

Zoom sur...

Cabo Verde, le Cambodge, les Comores le Tchad et la Somalie (Somaliland) vont bénéficier de nouveaux financements du Partenariat pour l’éducation (GPE) pour un total de plus de 45 millions de dollars...
Aujourd'hui, un enfant sur six dans le monde, vit dans une zone de conflit ou de guerre. Conscient du fait que, sans éducation, l'avenir de ces enfants est en danger, le GPE travaille avec des...
La grave sécheresse qui sévit en Afrique orientale risque de déscolariser des millions d’enfants. Nombreux sont ceux qui, avec leur famille, ont déjà dû quitter leur maison en quête de moyens de...

L'éducation en Somalie

Pendant près de 30 ans de guerre civile, plus de 75 % des écoles publiques ont été détruites ou fermées en Somalie. Au cours des dernières années, avec le soutien du GPE, les autorités ont de nouveau commencé à construire le système éducatif.

Alors que les gouvernements du Somaliland et du Puntland ont élaboré leurs propres plans stratégiques du secteur de l'éducation, le gouvernement fédéral a assumé la responsabilité directe du reste du pays grâce à un plan de transition de l'éducation. Récemment, de nouveaux gouvernements des États ont été mis en place dans les régions du centre et du sud, qui assument progressivement la responsabilité de l'éducation.

Depuis 2014, des revues sectorielles conjointes du secteur de l'éducation au Somaliland, dans le Puntland et la Somalie-Gouvernement fédéral sont organisées chaque année, avec une large participation des parties prenantes. Le Puntland a tenu sa quatrième revue sectorielle conjointe en janvier 2017, tandis que le Somaliland prévoit de procéder à sa quatrième revue sectorielle conjointe en février 2018.

Des Comités sectoriels de l’éducation ont été établis pour le Somaliland, le Puntland et le Gouvernement fédéral de la Somalie. Par ailleurs, un Comité sectoriel de l’éducation global (CSE) se rencontre à Nairobi afin de coordonner le soutien des bailleurs de fonds. L’agence de coordination est l'Union européenne.

La Somalie – Gouvernement fédéral

Le Plan stratégique intérimaire pour le secteur de l’éducation couvre la période 2013 - 2014 à 2015 - 2016. Ce plan vise à développer un système éducatif dynamique, efficace et responsable afin d’améliorer l’accès, la qualité et l’égalité des sexes à tous les niveaux de l’enseignement.

Pour y parvenir, le plan définit les objectifs suivants :

  • Instaurer un fonds commun pour l’éducation initialement cogéré par une entité de gestion pour financer l’établissement et le développement du secteur
  • Mobiliser les financements de l’état, de la communauté des partenaires bailleurs et d’autres sources, dont la diaspora
  • Créer les institutions et systèmes nécessaires au développement, à la gestion et à l'offre de services éducatifs efficaces
  • Restaurer l’éducation de base (éducation de la petite enfance, enseignement primaire et secondaire) en adoptant des mesures pour fournir des écoles, des enseignants et du matériel pédagogique pertinent destiné à l’enseignement et l’apprentissage
  • Répondre aux besoins des enfants marginalisés par des approches innovantes et variées
  • Développer un programme scolaire axé sur l'acquisition de compétences utiles à la vie active en assurant un lien entre la scolarité et la création d'activités de développement économique et génératrices de revenu
  • Développer les programmes d’émancipation des jeunes menant à un emploi rémunérateur.

Le Puntland

Le Plan stratégique sectoriel de l'éducation (PSSE) récemment élaboré par le Puntland couvre la période 2017-2021 et envisage des systèmes éducatifs de qualité qui garantissent et favorisent la réussite des apprenants, indépendamment de leurs capacités. Le plan est guidé par six principes à savoir : l'accès, l'équité, la qualité, la pertinence, l'efficacité et la durabilité.

S'appuyant sur les succès antérieurs et les résultats d'une analyse sectorielle de l'éducation menée en 2016, le Ministère de l'éducation et de l'enseignement supérieur a identifié six sous-secteurs de l'éducation, à savoir : (i) l'éducation de la petite enfance, (ii) l'enseignement primaire, (iii) l'éducation de base et l'éducation non formelle, iv) enseignement secondaire, v) enseignement et formation techniques et professionnels, et vi) enseignement supérieur. Le PSSE 2017-2021 se concentre sur quatre priorités, notamment :

  • Accroître l'accès et l'équité aux opportunités d'éducation,
  • Améliorer la qualité de l'éducation et les résultats d'apprentissage,
  • Améliorer l'efficacité du système éducatif, et
  • Renforcement des systèmes et de l'administration.

Ces priorités sont complétées par deux domaines thématiques transversaux : l'éducation en situation d'urgence et la protection de l'enfance.

Source : Education Sector Strategic Plan 2017-2021, Puntland Government of Somalia – Ministry of Education and Higher Education

Le Somaliland

Le plan stratégique sectoriel de l'éducation du Somaliland pour la période 2017-2021 est guidé par la politique nationale en matière d'éducation du pays de 2015-2030 et vise à fournir une éducation de qualité, abordable et compétitive à ses citoyens. Il couvre l'éducation de la petite enfance, l'enseignement primaire, l'enseignement secondaire, l'éducation non formelle, l'enseignement et la formation technique et professionnelle et l'enseignement supérieur.

Le plan est structuré autour de sept objectifs politiques clés, notamment :

  • Augmenter et élargir l'accès à l'éducation,
  • Améliorer la qualité des résultats d'apprentissage,
  • Promouvoir l'équité et l'inclusion pour tous les élèves,
  • Renforcer les capacités institutionnelles et humaines à tous les niveaux du gouvernement pour faciliter la mise en œuvre des réformes de l'éducation,
  • Renforcer le système et revoir les politiques dans tous les sous-secteurs,
  • Accroître le financement de l'éducation en général pour soutenir la mise en œuvre du Plan stratégique sectoriel de l'éducation, et
  • Suivre et évaluer la mise en œuvre du PSSE.

Le plan prends également en compte plusieurs thèmes transversaux, l'objectif global étant de renforcer la gouvernance et de mettre en place une capacité institutionnelle pour améliorer la performance du secteur.

Source : Somaliland Education Sector Strategic Plan (ESSP 2017-2021) of October 2017.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire
Mise en oeuvre d'un programme 2018-2021 7 700 000
(Somaliland)
- Save the Children
2017-2018 1 920 000
(Somaliland)
- Save the Children
2017-2020 5 600 000
(Puntland)
- UNICEF
2013-2016 2 100 000
(Puntland)
2 087 167 UNICEF
2013-2017 4 200 000
(Somaliland)
4 134 774 UNICEF
2013-2017 8 200 000
(gouvernement fédéral)
7 323 268 UNICEF
Préparation d'un plan sectoriel 2017 462 552
(Gouvernement fédéral)
462 552 UNICEF
2016 483 327
(Puntland)
483 327 Save the Children
2016 488 868
(Somaliland)
488 868 UNICEF
2012/2013 370 263 266 974 UNICEF
Prépartio du programme 2017 399 502
(Gouvernement fédéral)
- CARE
2017 166 194
(Somaliland)
- Save the Children
2016 184 131
(Puntland)
- UNICEF
2012 200 000 198 186 UNICEF
  TOTAL 32 474 837 15 445 116  

Données

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Accès

Taux brut de scolarisation au primaire (%)

Taux d’achèvement du primaire (%)

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire (%)

Taux d’enfants non scolarisés (%)

Financement domestique

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB (%)

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques

Dépenses publiques pour l’éducation primaire en % des dépenses publiques pour l’éducation

Enseignants

Ratio élèves/enseignants formés

Pourcentage d’enseignants formés (%)

Le GPE en Somalie

Deux fillles somaliennes à l'école. Credit: UNICEF/Hana Yoshimoto

En Somalie, les processus initiés sous l’égide du GPE ont favorisé la coordination du secteur éducatif en encourageant des réunions régulières des groupes locaux de partenaires de l’éducation, les revues sectorielles conjointes et l’inclusion de la société civile.

La Somalie – Gouvernement fédéral

Une partie du financement a été traité comme financement accéléré pour organiser un programme de formation accélérée de quinze jours et verser des incitations à près de 1 000 enseignants nouvellement recrutés. Cela a permis d’élargir l’accès aux écoles publiques dès le début de l'année scolaire 2013 – 2014. Le financement restant pour la mise en œuvre du programme de 6,8 millions de dollars US a été approuvé en novembre 2013, pour un financement total de 8,2 millions de dollars US.

Ce programme est structuré autour de trois composantes :

  1. Développer un système de formation des enseignants. Il comprend la formation de près de 1 000 nouveaux enseignants pour un accès élargi à l’éducation.
  2. Développer un système de gestion des enseignants afin d’augmenter le nombre d’enseignants dans les écoles publiques subventionnées bénéficiant du paiement de salaires prévisibles. Ceci comprend l’instauration d’un nouveau système de la paie et le paiement des enseignants par l’état.
  3. Renforcer les institutions régionales afin d’améliorer le soutien aux services d’éducation de base fournis par les agents éducatifs régionaux.

Source : document de programme. Gouvernement fédéral

Le Puntland

Le Puntland a récemment reçu un financement de 5,6 millions de dollars pour répondre aux priorités clés définies dans le plan stratégique sectoriel de l'éducation 2017-2021. L'objectif global du programme est d'améliorer la qualité de l'éducation, de promouvoir l'équité et l'accès pour les enfants les plus exclus socialement au Puntland, et de renforcer la capacité du ministère à fournir des services d'éducation efficaces et efficients.

Le programme est structuré autour de trois composants clées, à savoir :

  • Améliorer la qualité de l'enseignement afin d'améliorer les résultats d'apprentissage des enfants à travers :
    • la formation continue des enseignants n'ayant pas reçu les deux années de formation requises,
    • la formation initiale des enseignants afin d'accroître le nombre d'enseignants certifiés dans les zones rurales,
    • la formation à la gestion scolaire et au leadership pédagogique pour les directeurs d'école, combinée à l'élaboration de nouveaux manuels et guides pédagogiques.
  • Promouvoir l'équité dans l'éducation en fournissant un soutien financier ciblé pour aider à surmonter les obstacles financiers à l'accès à l'éducation,
  • Renforcer le système éducatif en soutenant le SIGE, les examens annuels, les évaluations des apprentissages, l'inspection et la supervision pédagogique.

Source : (i) Global Partnership for Education Programme Document 2017-2020, submitted by the Ministry of Education and Higher Education of the Puntland State of Somalia, and (ii) Somalia-Puntland Quality Assurance Review Phase III – Final Readiness Review

Le Somaliland

Somaliland a reçu un financement de 1,92 million de dollars pour accélérer le financement du projet de soutien à l'éducation pour les communautés touchées par la sécheresse en février 2017. Le projet vise à assurer un accès continu aux opportunités d'éducation dans les communautés déplacées touchées par la sécheresse au Somaliland, en leur fournissant du matériel d'enseignement et d'apprentissage, des espaces d'apprentissage temporaires, des programmes d'alimentation scolaire et le transport par camion d'eau. Il cible 7 800 élèves dans 50 écoles et 5 espaces d'apprentissage temporaires et environ 260 enseignants de familles vulnérables touchées par la sécheresse et déplacées vivant dans les régions de Marodijeex, Sahil, Togdheer, Gabiley, Awdal, Sool et Sanaag.

Auparavant, le Somaliland a reçu un financement de 4,2 millions de dollars, qui a été clôturée en septembre 2017. Le projet visait notamment :

  • Le renforcement des systèmes de gestion des enseignants par le paiement des salaires de 300 nouveaux enseignants (150 enseignantes nouvelles par an) et d’incitations pour 900 directeurs d’établissement et 13 agents éducatifs régionaux, en vue :
  • d’améliorer la prévisibilité du paiement des salaires des enseignants,
  • de renforcer la gestion des établissements grâce à des directeurs d’établissements motivés,
  • d’améliorer la gestion et l’offre éducative régionales grâce à des agents éducatifs régionaux motivés professionnellement.
  • L’amélioration du Cadre d’assurance qualité au moyen d'ateliers de formation et de visites de supervision plus fréquentes dans les établissements.
  • La construction d’un institut de formation pédagogique et mise en œuvre de nouveaux programmes de formation des enseignants
  • Former les enseignantes pour qu’elles prennent des fonctions de leadership dans les établissements.

Source : Document de programme. Somaliland

Résultats

Le contexte général pour mener à bien les activités soutenues par le programme du GPE est extrêmement difficile, plusieurs attaques ayant affecté le ministère à Mogadiscio et vers le personnel des partenaires ont eu lieu. Malgré cela, les progrès suivants ont été réalisés :

Pour la première fois en plus de deux décennies, la Somalie dispose de plans sectoriels de l'éducation ayant été approuvés par chaque gouvernement et ses partenaires de développement, y compris la société civile. Le rassemblement de partenaires et l’accord sur des approches pratiques communes afin de fournir un soutien systématique et cohérent, éloigné des solutions d’urgence fragmentées, constituent une réussite majeure.

Cette tâche demeure cependant difficile dans les zones qui ne sont pas encore contrôlées par l'Etat.

Somalie –Gouvernement fédéral

  • 1 226 enseignants, directeurs adjoints et directeurs d’écoles ont reçu des primes mensuelles,
  • 7 responsables régionaux de l'éducation et 5 superviseurs reçoivent des salaires mensuels,
  • Un système de gestion de l'information des enseignants a été mis à l'essai avec succès.
  • 772 nouveaux enseignants du primaire ont été formés aux méthodes d'enseignement centrées sur l'enfant.

Source : Standard reporting template Annex 1 to CGPC/2016/04 DOC 14

Puntland

  • 870 enseignants ont reçu des primes mensuelles,
  • 51 enseignantes ont été formées aux TIC, à l'enseignement multi-niveaux, à l’élaboration de matériels pédagogiques locaux, à l'éducation de la petite enfance, aux besoins spéciaux et à l'éducation inclusive ainsi qu’à d'autres matières. Elles ont toutes réussi l'examen final et obtenu un diplôme en pédagogie.
  • Un outil de suivi a été développé et utilisé lors de missions de suivi régulières pour surveiller les enseignants qui ont reçu des retours d'expérience et des conseils pour les améliorer.

Source : ‘Final Report submitted on behalf of the Puntland Education Sector Committee (June 2013-October 2016)’, January 2017

Somaliland

Le financement de 4,2 millions de dollars du GPE pour le Somaliland, qui a expiré le 30 septembre 2017, a contribué aux résultats suivants dans le secteur de l'éducation :

  • Les agents d'assurance qualité et le personnel clé du ministère ont bénéficié d'une formation à la supervision des écoles et deux véhicules ont été achetés pour aider le ministère de l'Éducation et de l'enseignement supérieur à superviser les écoles,
  • 1 199 écoles ont bénéficié de visites de supervision formelles,
  • L'Institut national de formation des enseignants a été créé,
  • 749 enseignants, dont 166 enseignants ruraux, ont reçu une formation dans le cadre d'un programme conjoint de formation d'enseignants d'été,
  • 890 enseignants du primaire et 849 enseignants principaux ont reçu des incitations en trois ans,
  • Une base de données de profils d'enseignants a été complétée et rendue opérationnelle avec succès. Elle regroupe les profils de 5 150 enseignants et de 1 200 membres du personnel non enseignant,
  • 53 enseignantes ont suivi une formation courte et certifiante en « Leadership et management de l'éducation » et ont toutes obtenu leur diplôme,
  • Le taux brut de scolarisation est passé de 43,30 % en 2014/15 à 46,50 % en 2015/16.

Grâce au financement accélérée actuelle, plus de 12 000 enfants des communautés touchées par la sécheresse ont bénéficié d'un accès continu à l'éducation, notamment à travers la réinscription de plus de 4 000 enfants ayant abandonné leurs études. Des cours de rattrapage ont été offerts aux enfants qui avaient abandonné leurs études. En outre, plus de 600 enfants déplacés ont reçu une éducation grâce à des espaces d'apprentissage temporaires.

Source : ‘Final Report submitted on behalf of the Somaliland Education Sector Committee (June 2013-September 2017)’

Dernière mise à jour 26 mai 2018