L'éducation en Somalie

Les progrès dans la restauration de la fourniture de services éducatifs ont varié selon les régions. Au Somaliland et au Puntland où la stabilité politique, la sécurité et le développement administratif étaient plus importants, les inscriptions d'élèves se sont considérablement améliorées au cours des deux dernières décennies. La reconstruction de l'éducation après la guerre a été lente dans le centre-sud de la Somalie et les possibilités d'éducation publique sont limitées car, la plupart des écoles primaires et secondaires sont gérées par des prestataires non étatiques.

Les défis auxquels le secteur de l'éducation est confronté sont la conséquence directe des longues situations d'urgence survenues au cours des deux dernières décennies à la suite de conflits, de sécheresses et d'inondations. Au final, les diverses urgences ont eu un impact significatif sur les systèmes éducatifs et sur la vie des enfants et des jeunes. Les défis auxquels le secteur est confronté sont redoutables, notamment les difficultés d'accès et les inégalités généralisées.

En outre, la qualité de l’enseignement est médiocre, principalement en raison du nombre élevé d’enseignants non qualifiés et non formés, de nombreux programmes, de la médiocrité des infrastructures éducatives et de la faible capacité de prestation de services. Un système éducatif décentralisé est actuellement opérationnel, mais les ressources techniques et financières des États, ainsi que des bureaux régionaux et des districts nouvellement formés sont limitées.

Le ministère de l'Éducation, de la Culture et de l'Enseignement supérieur du gouvernement fédéral de Somalie a élaboré son plan stratégique pour le secteur de l'éducation -PSE- (2018-2020), qui définit ses priorités pour accroître l'accès des enfants à une éducation de qualité et doter les jeunes des compétences et des connaissances nécessaires pour contribuer au développement social, politique et économique du pays.

Étant donné que le secteur de l'éducation est principalement financé par les contributions des donateurs et que la plupart des écoles appartiennent à la communauté ou sont gérées par des entités relevant du secteur privé, le processus de développement du PSE était important pour susciter l'adhésion autour d'un programme commun pour les cinq prochaines années (2018-2022).

Blogs et actualités

Des élèves en classe au Somaliland. Crédit : UNICEF/Hana Yoshimoto
29 octobre 2018
Un nouveau financement due 17,9 millions de dollars à la Somalie aidera la scolarisation dans le primaire de plus de 32 000 enfants non scolarisés, qui pourront ainsi bénéficier d’une éducation...
Une élève de l'école maternelle Avondale au Zimbabwe. Crédit: GPE/ Carine Durand
18 septembre 2018
Le Conseil d'administration du Partenariat mondial pour l'éducation a approuvé près de 300 millions de dollars de nouveaux financements à 12 pays depuis la conférence de financement de Dakar en début...
Des élèves lisent à l'école Angthlork Reang Sey au Cambodge. Credit: GPE/Livia Barton
23 mai 2018
Cabo Verde, le Cambodge, les Comores le Tchad et la Somalie (Somaliland) vont bénéficier de nouveaux financements du Partenariat pour l’éducation (GPE) pour un total de plus de 45 millions de dollars...

Dernier financement

Un élève écrivant au tableau dans une école au Somaliland en Somalie. Crédit: UNICEF/Hana Yoshimoto

En Somalie, l'approche du GPE favorise la coordination du secteur de l'éducation en encourageant les réunions régulières des groupes locaux des partenaire de l'éducation, les revues sectorielles conjointes et l'inclusion de la société civile.

Objectif de développement : améliorer l'accès équitable et la qualité des résultats de l'éducation pour tous les enfants somaliens du primaire en renforçant la capacité du système à concevoir des réformes du PSSS fondées sur des preuves

Allocation : 17 900 000 $

Décaissements : 262 447 $

Années : 2018-2021

Agent partenaire : CARE

Document de programme

Le financement de 17,9 millions de dollars comprend trois composantes :

  • Composante 1 : améliorer l’équité en matière d’accès à une éducation primaire de qualité pour les enfants non scolarisés. Cette composante vise à élargir l'accès équitable à des opportunités d'éducation primaire de qualité. Il répondra aux besoins d'un grand nombre d'enfants non scolarisés en Somalie, en mettant l'accent sur les enfants issus des groupes marginalisés tels que les populations déplacées internes (PDI), les citadins pauvres, les clans de minorités et les enfants handicapés, en mettant un accent particulier sur les filles.
    Cette composante renferme trois sous-composantes à savoir : (1) des financements d'inclusion scolaire pour créer des conditions durables de scolarisation de 16 000 enfants non scolarisés ; (2) une cartographie et une harmonisation de la formation des comités d'éducation communautaires (CEC), suivie d'une formation à l'intention des CEC pour soutenir la scolarisation, la sécurité et l'apprentissage des enfants; (3) une mobilisation des communautés et des autorités pour améliorer la sécurité dans les écoles.
  • Composante 2 : accroître la qualité de l'enseignement primaire. Cette composante est axée sur l'amélioration des résultats d'apprentissage à travers des investissements dans l’enseignement, le matériel pédagogique du nouveau programme et l'évaluation, tout en jetant les bases d'un système de formation des enseignants plus solide, garantissant l'acquisition des compétences de base attendues pour chaque niveau.
    Ses sous-composantes incluent : (1) le suivi de la mise en œuvre de la politique de formation et de gestion des enseignants par les prestataires de formation ; (2) la mise sur pied de deux instituts nationaux de formation des enseignants du primaire et des centres d'éducation spéciale pour accueillir 240 futurs enseignants et 60 enfants ayant des besoins spéciaux ; (3) la distribution de 148 584 packs de sept manuels scolaires (soit un total de 1 040 088 exemplaires) et des guides pour enseignant alignés sur le nouveau programme national ; et (4) l’élaboration, le pilotage et la mise en œuvre d’une version modifiée de l'évaluation des aptitudes en lecture et en mathématiques dans les petites classes (EGRA/EGMA) pour une évaluation représentative à l'échelle nationale des résultats d'apprentissage en somali et en mathématiques.
  • Composante 3 : accroître les capacités des intervenants au niveau fédéral et des États membres. L’objectif est de renforcer la capacité du système des ministères centraux et des États à réglementer, gérer et surveiller les écoles, en mettant l’accent sur : l’établissement de normes de qualité minimales pour la fourniture de services ; l'utilisation d'approches fondées sur des preuves ; la conception de stratégies simples et conviviales pour accroître l’adoption de directives ; le renforcement des capacités du personnel à utiliser des approches améliorées ; la création des synergies avec les partenaires de développement. Elle vise également à aider les bureaux des districts à mener des activités de surveillance régulières.

Objectif de développement : Promouvoir l’équité pour les enfants les plus socialement exclus, donner la priorité à un enseignement de qualité et aux résultats d’apprentissage des enfants ; et améliorer l’efficacité et la responsabilisation du système éducatif.

Allocation : 5 600 000 $

Années : 2017-2020

Agent partenaire : UNICEF

Décaissements : 2 565 396 $

Document de programme

Rapport d'avancement

Le Puntland a reçu un financement de 5,6 millions de dollars pour donner suite aux priorités définies dans le plan stratégique pour le secteur de l’éducation du pays pour la période 2017-2021. L'objectif général du programme est d'améliorer la qualité de l'éducation, de promouvoir l'équité et l'accès des enfants les plus exclus socialement ; et de renforcer la capacité du ministère à fournir des services d'éducation efficaces et efficients.

Le programme repose sur trois principales composantes visant notamment à :

  1. Améliorer la qualité de l’enseignement afin de rehausser le niveau des résultats d’apprentissage des enfants grâce à :
    • la formation continue des enseignants n’ayant pas reçu au préalable la formation requise de deux ans,
    • la formation initiale des enseignants pour augmenter le nombre d'enseignants certifiés dans les zones rurales,
    • la formation à la gestion d'école et au leadership pédagogique pour les chefs d'établissement, combinée à l'élaboration de nouveaux manuels et guides pédagogiques.
  2. Promouvoir l'équité dans l'éducation en fournissant un soutien financier ciblé pour aider à surmonter les obstacles financiers à l'accès à l'éducation,
  3. Renforcer le système éducatif en soutenant le SIGE, les examens annuels, les évaluations de l'apprentissage, l'inspection et la supervision.

Objectif de développement : Augmenter les inscriptions dans les écoles primaires, améliorer les compétences pédagogiques des enseignants et mettre en place un système de suivi efficace

Allocation : 7 680 000 $

Années : 2018-2021

Agent partenaire : Save the Children

Document de programme

Le Somaliland a reçu un financement de 7,68 millions de dollars en 2018 et l’ONG Save the Children US a été désignée agent partenaire. Le financement s’étend sur une période de trois ans. L'objectif général du programme est de contribuer à la mise en place d'un système éducatif équitable et durable, fournissant des services efficients et efficaces à tous les apprenants.

  • La composante 1 envisage d'accroître l'accès et l'équité grâce à la construction et à la réhabilitation d'espaces d'apprentissage et de sanitaires, à des campagnes de retour à l'école, à la création d'espaces adaptés aux filles et à l'octroi de bourses aux enfants vulnérables, les filles en particulier.
  • La composante 2 vise à renforcer la qualité et les résultats d'apprentissage en distribuant du matériel pédagogique, en soutenant les examens nationaux et les évaluations de lecture en début de classe, la formation continue des enseignants et en soutenant le développement de l'EPE.
  • La composante 3 vise à mettre en place un système éducatif plus efficace via l’instauration d’un système de surveillance scolaire, le soutien au SIGE, la planification en cas de catastrophe et d'urgence et le renforcement des comités d'éducation communautaires.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Gouvernement fédéral-Somalie
Mise en œuvre du programme 2018-2021 17 900 000 262 447 CARE USA
2013-2017 8 200 000 8 192 630 UNICEF Rapport de fin d'exécution
Préparation du plan sectoriel 2012-2013 462 552 462 552 UNICEF
Préparation du programme 2012 200 000 198 186 UNICEF
Puntland
Mise en œuvre du programme 2017-2020 5 600 000 2 565 396 UNICEF Rapport d'avancement
2013-2016 2 100 000 2 087 167 UNICEF Rapport de fin d'exécution
Préparation du plan sectoriel 2016 483 327 483 327 Save the Children
Préparation du programme 2016 184 131 - UNICEF
Somaliland
Mise en œuvre du programme 2018-2021 7 680 000 Save the Children
2017-2018 1 920 000 1 920 000 Save the Children Rapport d'avancement
2013-2017 4 200 000 4 197 869 UNICEF
Préparation du plan sectoriel 2016 488 868 488 868 UNICEF
Préparation du programme 2017 166 194 - Save the Children
  TOTAL 49 605 072 20 858 442    

Le GPE a également octroyé à la coalition Education pour tous - Somalie (EFASOM) et au Réseau du Somaliland sur l'Education pour Tous (SOLNEFA), des financements dans le cadre du Fonds de la société civile pour l’éducation, afin de soutenir son engagement dans le dialogue sur les politiques, notamment en termes de qualité, d’équité, de financement et de réforme dans le secteur de l’éducation.

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent l'évolution générale dans le secteur de l'éducation du pays. Visualiser les progrès du gouvernement fédéral, du Puntland ou du Somaliland concernant les 16 indicateurs du cadre de résultats suivis par le Secrétariat du GPE.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 11 juin 2019