L'éducation au Soudan

Le gouvernement du Soudan reconnaît l'éducation comme un droit pour chaque citoyen et garantit l’accès à une éducation de base gratuite. La réalisation des objectifs de l'éducation pour tous est considérée comme un prérequis pour parvenir à la stabilité socio-économique du pays.

Le Plan stratégique provisoire du secteur de l'éducation vise à orienter les activités à court terme et constitue le fondement du Plan quinquennal stratégique complet pour le secteur de l'éducation. La vision du plan est de créer un système d'éducation distinct, basé sur la science et les valeurs.

Le plan définit trois axes stratégiques à savoir :

  • l’amélioration de l'accès à l'éducation pour tous, notamment pour l'enseignement préscolaire, primaire et secondaire, technique et professionnel, ainsi que pour les jeunes et les adultes non scolarisés.
  • l’amélioration de la qualité de l'enseignement à tous les niveaux.
  • le renforcement des capacités institutionnelles du système éducatif grâce à la rénovation des programmes, aux évaluations de l'apprentissage, à la gestion du système, des enseignants et des écoles, ainsi qu’à la santé et la nutrition en milieu scolaire.

Six objectifs nationaux existent, avec différents domaines d'intervention :

  1. Améliorer l'accès et la qualité de l'éducation préscolaire en :
    • développant des diagnostics de sous-secteur et une politique de prise en charge de la petite enfance
    • renforçant et standardisant les programmes scolaires
    • améliorant la qualité de l'enseignement et en fournissant du matériel d’enseignement et d’apprentissage.
  2. Améliorer l'accès à l'éducation de base en augmentant la capacité d'accueil des écoles, en réduisant les dépenses des ménages et en encourageant la demande.
  3. Fournir un accès à l'enseignement général, technique et professionnel au niveau secondaire aux diplômés des écoles de base et réduire les disparités en :
    • construisant de nouvelles écoles dans les zones à faible taux de scolarisation et de nouvelles filières pour les écoles existantes dans les zones densément peuplées
    • supprimant les obstacles qui empêchent les diplômés de l'enseignement de base d’intégrer l'enseignement secondaire
    • garantissant l'accès pour les groupes spéciaux en développant des internats pour les élèves et des logements pour les enseignants
    • créant de nouvelles écoles d'enseignement technique et des centres de formation professionnelle.
  4. Améliorer la qualité de l'apprentissage dans l'éducation de base, notamment en ce qui concerne l'alphabétisation dès le plus jeune âge et le développement des compétences en calcul, en :
    • améliorant l'environnement d'apprentissage et la qualité de l'enseignement
    • fournissant du matériel d'enseignement et d'apprentissage
    • améliorant les environnements d'apprentissage
    • renforçant la supervision des écoles.
  5. Améliorer la qualité de l'enseignement secondaire en :
    • soutenant l'académie professionnelle nouvellement créée pour la formation des enseignants et en intensifiant la formation continue de ces derniers
    • diversifiant les programmes de formation en y incluant de nouvelles disciplines
    • améliorant l'environnement scolaire.
  6. Renforcer le système éducatif pour soutenir la réalisation des objectifs nationaux et des objectifs stratégiques en :
    • renforçant les capacités nationales pour l’élaboration des curricula
    • développant et lançant une évaluation nationale des apprentissages
    • renforçant la gestion des établissements scolaires et des enseignants
    • améliorant la gestion du système de performance en utilisant le SIGE, en suivant et évaluant, ainsi qu’en finalisant le plan sectoriel de l'éducation pour la période 2017-2021.

Blogs et actualités

Rumana, une jeune maman soudanaise de 26 ans, est retournée à l'école pour pouvoir aider ses propres enfants à apprendre. Crédit: GPE/Kelley Lynch
02 juillet 2018
Avec la grande importance accordée à l'éducation des filles par le G7, le GPE s’engage plus que jamais à soutenir les pays partenaires pour garantir aux filles aient un accès à l’éducation, même dans...
Une salle de classe du niveau 7 au Soudan. Crédit: GPE/Kelley Lynch
29 mars 2018
Comme l’illustrent les exemples de certaines États arabes tels que le Soudan, la Syrie ou le Yémen, l’accès à des données fiables sur le financement de l’éducation dans les situations de conflit...
Nabanja et Precious, Ouganda. Crédit: GPE/Livia Barton
23 mars 2018
Zoom sur l'égalité des sexes 8 histoires mettant en lumière les grands progrès qui ont été accomplis pour assurer l'accès des filles à une éducation de qualité à travers le monde et les défis qui...

Dernier financement

Rumana, jeune soudanaise de 26 ans et mère, est retournée à l'école pour pouvoir aider ses propres enfants à apprendre.

CREDIT: GPE/Kelley Lynch
Objectif de développement: améliorer l'environnement d'apprentissage dans les zones ciblées, accroître la disponibilité des manuels scolaires et renforcer les mécanismes de planification et de gestion de l'éducation.
Allocation:76 500 000 $US
Années:2013-2019
Agent partenaire:BIRD
Décaissements:74 628 068 $US

Le financement de 76,5 millions de dollars octroyé au Soudan par le GPE et effectif depuis juillet 2013, vise à améliorer l'environnement d'apprentissage, à fournir davantage de manuels scolaires, ainsi qu’à renforcer la planification du système éducatif et ses mécanismes de gestion.

Les trois éléments du financement comprennent :

  1. L’amélioration de l'environnement d'apprentissage grâce à la construction de 2 000 salles de classe dans les zones rurales et les localités à faible taux de scolarisation ; et l’octroi de subventions à 750 écoles.
  2. La fourniture de manuels scolaires, notamment l’approvisionnement et la distribution d'environ 6 millions de manuels scolaires.
  3. Le renforcement du suivi et des mécanismes de gestion du système éducatif en développant des capacités de gestion, en établissant des systèmes pour l’évaluation de l'apprentissage et le suivi des enseignants, ainsi qu’en élaborant un Plan stratégique complet pour le secteur de l’éducation.

Le ministère fédéral de l'Enseignement général dirige le programme, en coordination avec la Banque mondiale qui en est l’agent partenaire et l'UNICEF qui en est l’agence de coordination.

Financements

Tous les montants sont en dollars américains.

Type de financement Années Allocations Décaissements Agent partenaire  
Mise en œuvre d'un programme 2013-2018 76 500 000 74 628 068 BIRD Rapport d’avancement
Préparation d'un plan sectoriel 2016 499 900 499 900 BIRD
  TOTAL 76 999 900 75 127 968    

Évolution du secteur éducatif

Les graphiques ci-dessous montrent l'évolution générale dans le secteur de l'éducation du pays. Pour les résultats plus détaillés de l'appui du GPE, veuillez consultez les rapports d'avancement dans la section sur les financements.

Accès

Taux d’achèvement du primaire

Taux d’achèvement du 1er cycle du secondaire

Taux d’enfants non scolarisés en âge du primaire

Taux d’adolescents non scolarisés en âge du 1er cycle du secondaire

Taux brut d’inscription au préscolaire

Indice de parité entre les sexes pour le taux d’enfants non scolarisés – Primaire et 1er cycle du secondaire

Dépenses publiques pour l’éducation en % du PIB

Dépenses publiques pour l’éducation en % des dépenses publiques (%)

Ratio élèves/enseignants formés

Enseignants formés

Source: Banque mondiale - Données sur l'éducation
Les données sur l'éducation sont compilées par l'Institut de statistique de l'UNESCO à partir des réponses officielles à des enquêtes et à partir de rapports fournis par les autorités de l'éducation de chaque pays.

Dernière mise à jour 02 décembre 2018