Partage de connaissances et d'innovations

Le mécanisme de partage de connaissances et d’innovations du PME (KIX, du sigle en anglais) est un nouveau moyen permettant de mettre en commun les compétences, innovations et connaissances des partenaires du PME, dans le but d’aider les pays en développement à renforcer leurs systèmes éducatifs, accélérant ainsi les progrès vers la réalisation de l’ODD 4.

Avec un budget de près de 63 millions de dollars, le KIX est le plus grand mécanisme de financement entièrement dédié et conçu pour combler les lacunes des gouvernements en matière d'éducation.

A travers le partage et le financement de solutions et d'innovations éprouvées, le KIX veillera à ce que des solutions fondées sur des preuves soient vulgarisées auprès des décideurs au niveau national et alimentent directement le dialogue politique et les processus de planification.

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) a été choisi pour être l'agent partenaire du KIX.

Nouveau Appel à manifestation d'intérêt : recherche sur les moyens d'accroître l'impact des innovations en matière d'éducation.

Consulter la fiche d'information sur le mécanisme d'échange de connaissances et d'innovation.

Comment fonctionne le KIX ?

Il consiste en des centres régionaux où les partenaires se réunissent pour partager informations, innovations et meilleures pratiques, ainsi qu'un mécanisme de financement qui octroie des financements aux niveaux régional et mondial pour investir dans la génération de connaissances et l'innovation, et adapter des approches ayant déjà fait leurs preuves. Ces deux composantes seront appuyées par une plateforme en ligne.

Le KIX travaillera à :

  • Trouver, financer et développer des solutions ayant fait des preuves pour relever les principaux défis en matière d’éducation identifiés par les pays partenaires ; et s’assurez que ces solutions s’intègrent aux processus de politique et de planification du secteur de l’éducation
  • Financer de nouvelles recherches pour combler les lacunes et générer des solutions innovantes aux problèmes identifiés par les pays partenaires
  • Approfondir notre compréhension des innovations réussies telles que les produits, les processus, les stratégies ou approches permettant de rendre les systèmes éducatifs plus efficaces
  • Élargir « l’écosystème d’apprentissage » en développant la capacité des organisations du Sud à apprendre, innover, constituer et utiliser des bases factuelles
  • Renforcer la capacité des gouvernements à innover, à générer et utiliser des données probantes
  • Favoriser l'alignement et la pertinence du financement de la connaissance en éducation et de l'innovation entre les acteurs internationaux.

Les centres régionaux

Les centres régionaux du KIX feront ressortir les défis et les réponses politiques, et soutiendront la mobilisation et le partage de connaissances par le biais de webinaires et d’outils de réunion en ligne, de communautés de pratique en ligne et en présentiel, de modules de formation automatisés et en ligne, d’apprentissage adaptatif, de bilans après action, de tournées internationales de référenciation, et d’examens par des experts.

La participation aux échanges est volontaire. Les gouvernements de chaque pays participant dirigeront le processus de sélection des délégations devant participer aux échanges.

Quatre centres régionaux de partage d’expériences en matière d’apprentissage seront mises en place en :

  • Afrique anglophone
  • Afrique francophone
  • Amérique latine et Caraïbes
  • Asie-Pacifique, Moyen-Orient et Afrique du Nord, Europe de l'Est et Asie centrale.

Financements

Le KIX accordera des financements aux niveaux régional et mondial, afin d’investir dans la génération de connaissances et l’innovation d’une part, et d’adapter des approches éprouvées aux six domaines thématiques d’autre part.

Le KIX renforcera et améliorera l'efficacité des financements du PME qui soutiennent la planification et la mise en œuvre du secteur de l'éducation.

  • Les financements au niveau mondial varieront entre 1 million et 2 millions de dollars pour chaque domaine thématique et transversal, pour une période maximale de 3 ans et demi.
  • Les financements au niveau régional varieront entre 0,5 et 1,5 million de dollars, pour une période maximale de 3 ans.

Le CRDI est chargé de gérer les partenaires qui soutiendront les centres régionaux de partage, d'émettre les appels à propositions mondiaux et régionaux, et de gérer les panels d'évaluation indépendants. Le CRDI supervisera également les bénéficiaires de financements du KIX et le partenaire responsable de la plateforme en ligne.

Calendrier

Début 2020, les financements pour des projets à l'échelle mondiale seront attribués, quatre centres régionaux seront lancés, la plateforme en ligne sera disponible et les premières activités de partage de connaissances vont commencer.

Pour plus d'informations sur le KIX, bien vouloir consulter notre Foire aux questions. Si vous avez d'autres questions, veuillez contacter : imacpherson@globalpartnership.org

Les initiatives en cours en matière de connaissance

Des actions pilotes en matière de connaissance sont menées dans les domaines de l’éducation de la petite enfance, de l’égalité entre les sexes et de l’évaluation de l’apprentissage, notamment par le biais des initiatives suivantes :

L'initiative pour un meilleur apprentissage de la petite enfance à grande échelle (Better early learning and development at scale ou BELDS) : elle encourage les pays partenaires du PME à s’engager dans un dialogue transnational sur l’éducation et la protection de la petite enfance (EPPE). Durant la planification et la conception des programmes, les pays éligibles à de nouveaux financements auprès du PME pourront partager les bonnes pratiques et les approches innovantes, afin de relever les défis posés par l’EPPE. Les pays recevront également de petits financements dans le but de renforcer l’inclusion de l’EPPE dans les requêtes de financement auprès du PME pour l’analyse et la planification sectorielles.

Les plans sectoriels de l’éducation intégrant la notion de genre : cette initiative vise à renforcer les capacités des pays partenaires à faire progresser l’égalité des sexes dans et à travers leur système éducatif ; et à contribuer aux connaissances mondiales sur ce sujet. Cela inclut le soutien à des formations et ateliers pour déployer le Guide pour l’élaboration de plans sectoriels de l’éducation favorisant l’égalité des sexes, (élaboré par le PME et l’UNGEI), développer et partager des produits de connaissance sur l’égalité des sexes dans l’éducation, et faciliter le partage de connaissances entre les pays.

L’évaluation au service des apprentissages (A4L) : cette initiative vise à renforcer les capacités d’évaluation des systèmes nationaux, afin de mesurer et d’améliorer l’apprentissage. A4L fournit une assistance technique et financière pour soutenir la planification et l'analyse sectorielles, le renforcement des capacités et l'échange de connaissances au niveau régional, ainsi que la promotion d’éléments de mesure complète de l'apprentissage.

Table ronde sur les solutions relatives aux données de l’éducation : lancée début 2018, cette initiative tire parti de l’expertise des partenaires en matière d’amélioration de la disponibilité et de l’utilisation de données précises et actualisées sur l’éducation. La table ronde aidera les pays en développement à se doter de systèmes d’information sur l’éducation solides, leur permettant de cibler leurs ressources là où les besoins sont les plus importants.

Autres activités liées à la connaissance

  • Le Programme d’activités mondiales et régionales (AMR). Il soutient les parties prenantes du secteur de l’éducation dans la recherche et l’application de nouvelles connaissances et pratiques fondées sur des données probantes, dans le but de faire face aux défis de l'éducation dans des domaines précis.
  • Les réunions des Pays en développement partenaires (PDP). Elles sont une occasion unique de regroupement des planificateurs de l’éducation issus de plus de 65 ministères de l’éducation des pays partenaires du PME et de partenaires de développement. Ces réunions sont tenues en amont des réunions du Conseil d’administration du PME et ont un double objectif :
    • elles constituent une plateforme de consultation, de coordination et de communication sur les questions de gouvernance du PME. Ces informations contribueront ensuite à alimenter les réunions du Conseil d’administration
    • elles constituent une plateforme pour le partage de connaissances et l'apprentissage entre pairs. Un tiers des réunions y est consacré, ce qui permet de s’appuyer sur l’expérience de chaque pays, afin d'en tirer des connaissances et des enseignements relatifs aux innovations au niveau national et mondial.
    • Les Webinaires du PME. Ils favorisent l’échange de connaissances et le partage des bonnes pratiques au sein du partenariat. Ils se basent sur les demandes des partenaires et se tiennent tous les mois, alternant entre sujets d’intérêt national et sujets d’intérêt international. Pour en savoir plus, veuillez contacter : webinars@globalpartnership.org