Burkina Faso : mobilisation pour une meilleure gouvernance du secteur de l’éducation

|Source: Médiaterre|

« Mobiliser les citoyens afin qu’ils demandent des comptes à leurs gouvernements au sujet de leurs engagements à satisfaire le droit à une éducation gratuite, de qualité, équitable et inclusive », tel est l’objectif que s’est fixée la société civile au Burkina faso, qui organise sa semaine mondiale d’action pour l’éducation (SMAE) du 22 au 28 avril 2018.

Reconnaissant qu’« après les nouveaux engagements financiers annoncés lors de la récente conférence de financement du Partenariat mondial pour l’éducation à Dakar, [son] rôle, en tant que société civile, sera maintenant de maintenir la pression sur les gouvernants afin qu’ils tiennent leurs promesses de réalisation de l’ODD 4 », elle estime la participative active des citoyens nécessaire pour y parvenir.

Lire l’article complet sur Médiaterre

Dernières actualités

14 octobre 2019
Alice Albright et Mabel van Oranje nous rappellent que 12 millions de filles sont mariées trop jeunes chaque année, et que 130 millions de filles ne sont pas scolarisées. Il faut assurer à toutes les...
21 août 2019
Serigne Mbaye Thiam, vice-Président du Conseil d'administration du PME, estime que de bons progrès ont été accomplis avec le soutien d'acteurs mondiaux tels que le Partenariat mondial pour l'...
15 août 2019
Le Niger prépare un nouveau plan de transition de l’éducation qui devrait couvrir la période 2020-2022 et sera soumis prochainement au Secrétariat du PME.