La Dominique, la Grenade, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines ont rejoint le Partenariat mondial pour l’éducation

|

27 avril 2016 -- WASHINGTON, D.C.  -- Le Partenariat mondial pour l’éducation a le plaisir d’accueillir quatre nouveaux pays partenaires. La Dominique, la Grenade, Sainte-Lucie,et Saint-Vincent-et-les-Grenadines sont ainsi respectivement les 62e, 63e, 64e et 65e pays partenaires.

En collaboration avec les partenaires du GPE basés dans les pays, les quatre nouveaux partenaires ont formulé leurs priorités éducatives pour les prochaines années, focalisées sur l'amélioration de la qualité de l’éducation pour tous les élèves dans chacun de ces pays.

« C’est avec grande joie que nous accueillons la Dominique, la Grenade, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines au sein du Partenariat mondial pour l’éducation. Nous avons hâte de travailler avec ces gouvernements, l’Organisation des États des Caraïbes orientales et les partenaires de développement pour garantir à tous les enfants de ces quatre pays une éducation de base de qualité, notamment pour les plus marginalisés » a déclaré Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l’éducation.

En tant que membre du Partenariat mondial, chacun de ces pays est désormais éligible pour faire une requête de financement pour la mise en œuvre de programmespour un montant pouvant atteindre 0,5 millions de dollars sur trois ans. Pour réduire les coûts de transaction tout en garantissant la valeur ajoutée du GPE, les quatre pays ont décidé de développer un programme régional pour un montant de 2 millions de dollars coordonné et représenté par l'Organisation des États des Caraïbes orientales (OECO), qui se trouve être leur organe intergouvernemental.

« La Commission de l’OECO accueille avec joie l’intégration dans le Partenariat des quatre états membres, ainsi que l’opportunité que celle-ci représente pour notre région de mettre en place des solutions face aux difficultés auxquelles est confrontée l’éducation dans ces petits états des îles en développement » a déclaré Didacus Jules, Directeur général de l’OECO.

Les quatre états des îles intègrent le GPE sur la base de la Stratégie sectorielle de l’éducation 2012 – 2021 de l’OECO. Guidée par sa vision de « réussite pour chaque apprenant », la stratégie propose une orientation globale de développement de l'éducation, de la petite enfance à l’enseignement supérieur et la formation continue, afin de relever les défis de l'éducation auxquels font face les états membres de la région.

Les quatre pays ont déjà atteint l’objectif de scolarisation primaire pour tous mais sont toujours confrontés à des difficultés dans l’amélioration de la qualité de l’éducation pour tous les enfants, notamment ceux provenant des milieux socioéconomiques défavorisés. Au cours des premières années de scolarisation, environ 50 pourcent de tous les élèves obtiennent des scores faibles en maths, et 40 pourcent font une mauvaise performance en anglais. Les inégalités liées au sexe constituent également une préoccupation, avec des nombres décroissants d'élèves garçons poursuivant leurs études dans le deuxième cycle du secondaire et le supérieur. Les moyens d’attirer et de retenir les enseignants qualifiés constituent un autre aspect qui devrait être traité au cours de la mise en œuvre de la stratégie sectorielle régionale.

Éducation de base

Dernières actualités

29 juillet 2019
Un nouveau dispositif d’aide à l’éducation en faveur de Djibouti prévoit l’intégration des écoles de réfugiés dans le système éducatif traditionnel du pays.
13 juin 2019
Le Conseil d’administration du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) a décidé d’ouvrir un nouveau bureau en France, ajoutant ainsi une base européenne à son siège de Washington.
10 juin 2019
Le Partenariat mondial pour l'éducation est heureux d'accueillir la République des Maldives au sein du partenariat et de pouvoir soutenir une éducation de qualité pour tous les enfants du pays.