Le Partenariat mondial pour l'éducation lance la campagne de reconstitution de ses ressources pour lutter contre la crise mondiale de l'éducation

|

POUR PUBLICATION IMMÉDIATE
Contact : Alexandra Humme
ahumme@globalpartnership.org

LA DIRECTRICE GENERALE DU GPE FAIT UNE ANNONCE IMPORTANTE LORS D’UN CONCERT DE SOUTIEN A LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETE A CENTRAL PARK (NEW YORK)

New York, 28 septembre 2013-- Le Partenariat mondial pour l’éducation (GPE) annonce aujourd’hui qu’il va lever des milliards de dollars dans la cadre de la campagne de reconstitution de ses ressources, afin d’aider à scolariser 57 millions d’enfants qui aujourd’hui ne vont pas à l’école.

Alice Albright, directrice générale du Partenariat mondial pour l’éducation, a fait cette annonce devant 60 000 personnes, alors qu’elle participait, aux côtés de l'acteur et défenseur de l’éducation Gerard Butler, à un grand concert organisé par le Global Poverty Project à Central Park. Programmé de manière à coïncider avec l’Assemblée générale des Nations Unies, le Global Citizen Festival a pour but de mobiliser l’attention des dirigeants du monde entier sur l’objectif visant à mettre fin à l’extrême pauvreté d’ici 2030.

« Notre objectif est qu'aucun enfant ne se voit privé du droit à l'éducation. Des filles sont tuées parce qu’elles vont à l’école. Des petits doivent apprendre à lire sans le moindre livre. Il y a un besoin sans précédent de financement: 26 milliards de dollars par an pour que chaque enfant puisse aller à l'école d'ici 2015. Mais l’aide des bailleurs de fonds pour l’éducation est en chute libre. C’est une trahison envers les enfants du monde », a déclaré Alice Albright. « Aujourd’hui, le Partenariat mondial pour l'éducation riposte en lançant la deuxième campagne de reconstitution de ses ressources avec le but de mobiliser des milliards de dollars pour l’éducation de base dans les pays les plus pauvres. Nous en appelons aux dirigeants du monde entier pour qu'il s'engagent à donner les milliards de dollars nécessaires au Partenariat mondial pour l'éducation lors de notre conférence de juin 2014 pour assurer à tous les enfants une éducation de qualité. Rejoignez le mouvement pour financer l’éducation à la hauteur des besoins ».

Le concert, sponsorisé par le Global Poverty Project et dont l’entrée était libre, a célébré les avancées accomplies à ce jour dans la lutte contre la pauvreté et appelé à l’accélération des progrès dans les domaines de l’éducation, de l’égalité des femmes, de la santé et des partenariats mondiaux. S’y sont produits Stevie Wonder, Kings of Leon, Alicia Keys et John Mayer. Plusieurs leaders mondiaux, en particulier Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations Unies, Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, et Joyce Banda, présidente de la République du Malawi, se sont joints à cet appel à éradiquer la pauvreté.

« Nous allons travailler avec tous nos partenaires afin de mobiliser les fonds nécessaires pour que tous les enfants aient accès à un enseignement de qualité, de sorte qu’ils puissent être en meilleure santé, disposer de revenus plus élevés et avoir l’opportunité d’une vie meilleure », a affirmé Alice Albright.

Le GPE constitue le seul mécanisme multilatéral œuvrant exclusivement pour que tous les enfants aillent à l’école et bénéficient d’un enseignement de qualité. Au nombre de ses partenaires figurent des pays en développement, des organisations multilatérales, des bailleurs de fonds, le secteur privé, des enseignants, des ONG, des organisations de la société civile, ainsi que des fondations privées. L’approche retenue se distingue en ceci que le GPE réunit des partenaires et dégage un consensus sur les problèmes d’éducation, au niveau de la planète et des pays, en vue d’aider une soixantaine de pays en développement partenaires à élaborer des plans d’éducation efficaces et de favoriser la coordination de l’aide et son alignement sur ces plans.

Vous trouverez plus d’informations sur le Festival à l’adresse festival.globalcitizen.org/

Financement

Dernières actualités

29 juillet 2019
Un nouveau dispositif d’aide à l’éducation en faveur de Djibouti prévoit l’intégration des écoles de réfugiés dans le système éducatif traditionnel du pays.
13 juin 2019
Le Conseil d’administration du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) a décidé d’ouvrir un nouveau bureau en France, ajoutant ainsi une base européenne à son siège de Washington.
10 juin 2019
Le Partenariat mondial pour l'éducation est heureux d'accueillir la République des Maldives au sein du partenariat et de pouvoir soutenir une éducation de qualité pour tous les enfants du pays.