Les gouvernants africains doivent financer leur secteur d’éducation

Durant un forum de la société civile à Dakar, le président du Réseau africain de Campagne pour l’éducation pour tous a souligné que les gouvernants africains ont intérêt à fournir des efforts pour financer de façon autonome le secteur de l’éducation. Il a aussi soutenu en présence des délégations venues de 37 pays en Afrique qu'il y a des conditionnalités qui font que les gouvernements africains sont limités à conduire la politique éducative selon leurs priorités s'ils continuent d'emprunter les moyens d’autres pays.

Cette plateforme d’échange s'est tenue en prélude du sommet international sur le financement du Partenariat mondial pour l’éducation. L’objectif principal du forum est de développer un consensus parmi les participants sur les demandes de financement prioritaire ainsi qu’une stratégie correspondante pour influencer et faire le suivi des résultats d’une reconstitution réussie.

Lire l'article sur Agence de Presse Sénégalaise

Financement, Société civile
Afrique sub-saharienne

Dernières actualités

12 juillet 2019
La deuxième phase du Projet Education et Renforcement Institutionnel (PERI 2) arrivant à son terme, le Togo s’apprête à lancer une enquête de satisfaction auprès des bénéficiaires de ce projet, en...
12 juillet 2019
Grâce au Programme d’appui à une éducation de qualité (PAEQ) financé en partie par le PME, le Niger a pu renforcer son programme sectoriel de l’éducation et de la formation pour la période 2014-2024.
07 juillet 2019
L’Etat du Sénégal vient de bénéficier d’un financement de 47,535 milliards de francs Cfa de la part du Partenariat mondial pour l’éducation (PME) et l’Agence française de développement (AFD) destiné...