Tribune : éduquer les enfants du monde est une responsabilité commune

|Source: Project Syndicate|
Des élèves de l'école de Bitiw Seye 1 à Tivaouane au Sénégal. Crédit: GPE/Chantal Rigaud

Dans une tribune publiée à l'occasion de la Journée internationale de l'éducation, Serigne Mbaye Thiam, ministre sénégalais de l’éducation et vice-président du GPE, parle de l’importance de l’éducation pour tous les enfants, quel que soit leur pays.

DAKAR - Ce 24 janvier est célébrée la première Journée internationale de l’éducation. C’est une journée de responsabilité mondiale partagée, car chaque pays a l’obligation de veiller à ce que tous les enfants reçoivent une bonne éducation, notamment les 262 millions d’enfants et de jeunes qui ne vont pas à l'école actuellement. Mais, qu’implique au juste cette responsabilité partagée ?

Notre première responsabilité est d'éduquer chaque enfant, en particulier les plus marginalisés d'entre eux, dans nos propres pays, car cela contribue au développement national, à la prospérité et à la stabilité. Mais nous devrions aussi aider à éduquer les enfants au-delà de nos frontières, non seulement parce que l'éducation est un droit humain fondamental de chaque enfant, mais aussi parce qu'une population mondiale instruite profite à nos propres pays.

Lire la tribune complète sur Project Syndicate

Des élèves de l'école de Bitiw Seye 1 à Tivaouane au Sénégal. Crédit: GPE/Chantal Rigaud
ODD 4

Dernières actualités

Des élèves prenant la pause dans leur salle de classe avant de reprendre les cours. Côte d'Ivoire, Décembre 2015  Crédit: GPE/Carine Durand
19 février 2019
Un nouveau projet financé par le GPE et visant l’amélioration de la qualité de l’éducation en Côte d'Ivoire sera mis en œuvre dans 150 écoles réparties dans 6 différentes régions à travers le pays,...
Des élèves de l'école St Matthieu à Hinche à Haïti. Crédit: GPE/Chantal Rigaud
17 janvier 2019
Du 14 au 16 janvier dernier, un atelier technique de haut niveau sur les perspectives de coopération entre le GPE et le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) d...
Jeneba Diallo, enseignante stagiaire, distribue des manuels scolaires à des élèves sous le regard de l'enseignant titulaire. Burkina Faso, novembre 2017. Crédit: Credit: GPE Kelley Lynch
07 janvier 2019
Dans un article publié récemment, Lefaso.net propose un état des lieux des réalisations du Burkina Faso en vue d’atteindre l’ODD 4.