393 millions d’enfants incapables de lire : un potentiel perdu auquel le monde doit faire face
|
Lost Potential Tracker

LONDRES, le 26 avril 2021 : Plus de 393 millions d'enfants n'ont pas réussi à acquérir des compétences de base en littératie à l'âge de 10 ans depuis que les dirigeants mondiaux ont adopté les objectifs de développement durable en 2015, selon un nouvel outil d'analyse lancé aujourd'hui.

Le Lost Potential Tracker - créé par l’ONG ONE, le Partenariat mondial pour l'éducation (GPE) et Save the Children - est un outil interactif conçu pour mesurer l'ampleur de la crise mondiale de l'apprentissage.

Pour la toute première fois, les experts en éducation et le public peuvent suivre en temps réel l’évolution du nombre d'enfants incapables de lire et de comprendre une phrase simple à l'âge de 10 ans. Le Lost Potential Tracker rend également accessibles les parcours d’enfants touchés par la crise mondiale de l'apprentissage, et permet aux utilisateurs de se mettre à la place d'un décideur et de découvrir, par eux-mêmes, à quel point un financement efficace de l’éducation peut aider à inverser cette tendance et être favorables aux enfants.

Basé sur des calculs faits à partir des données officielles de la Banque mondiale et de l'UNESCO sur la « pauvreté des apprentissages », et des données démographiques des Nations Unies sur tous les enfants de 10 ans, l’outil indique le nombre d'enfants dont le potentiel est mis à mal chaque année, mois, semaine, jour, heure et même seconde. Ses résultats montrent que chaque mois, près de 6 millions d'enfants atteignent l’âge de 10 ans sans acquérir les compétences de base en lecture et en écriture qui conviennent à leur âge. Cela équivaut à la population de la ville de Johannesburg.

Les organisations à l'origine de cette initiative préviennent d’ailleurs que, sans un engagement ferme à financer de manière efficace l'éducation pour tous, non seulement le monde ne pourra tenir ses promesses en matière d'éducation d'ici 2030 mais, nous risquons également de perdre la prochaine génération de médecins, d'enseignants et de dirigeants.

Tom Hart, Directeur général par intérim de l’ONG ONE, a déclaré à cet effet : « Ces chiffres révèlent l’échec cuisant des dirigeants mondiaux à protéger et à donner la priorité à l’éducation des enfants. L'enjeu est trop important pour que nous continuions à agir avec l'approche actuelle qui consiste en un statu quo. Lorsqu’à l'âge de 10 ans les enfants parviennent à passer de l'apprentissage de la lecture à la lecture pour l’apprentissage (c’est-à-dire être capables de lire pour acquérir des connaissances), cela les prépare à une vie d'apprentissage et leur permet d’avoir une enfance et une vie d’adulte réussie. Nous devons reprendre les progrès pour le changement. Leur avenir en dépend. Notre monde en dépend. »

Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l'éducation, a quant à elle rappelé que : « apprendre à lire et à écrire est un élément essentiel de la réussite de chaque enfant. Cet outil démontre la profondeur de la crise mondiale de l’apprentissage et la situation critique à laquelle le monde est confronté si nous ne donnons pas la priorité à l’éducation. Sans action politique et financière immédiate, l’avenir de millions d’enfants pourrait être mis en péril. »

Inger Ashing, Directrice générale de Save the Children Internationala, pour sa part, insisté sur le fait que : « le monde est confronté à une urgence éducative sans précédent qui a été exacerbée par la pandémie de COVID-19. Si nous voulons être à la hauteur de nos engagements à atteindre l’ensemble des ODD et assurer le droit des enfants à l’éducation, l’amélioration des niveaux d’alphabétisation est une nécessité. Être capable de lire est une compétence fondamentale qui permet aux enfants d'accéder à leur programme d’apprentissage complet - sans cela, leurs chances de réussir dans la vie sont réduites. C'est encore pire pour les enfants de certains des pays les plus pauvres et les plus touchés par des conflits, pour qui retourner à l'école et rattraper leur retard est plus crucial que jamais. Nous avons urgemment besoin que les gouvernements et les donateurs accordent la priorité à la lutte contre la crise de l’apprentissage, afin de garantir un avenir meilleur à tous les enfants du monde. »

Dans le cadre de cette Semaine d’action mondiale pour l’éducation, ces organisations exhortent les gouvernements à s’engager à financer le Partenariat mondial pour l’éducation à hauteur d’au moins 5 milliards de dollars américains et à approuver les deux objectifs mondiaux sur l’éducation des filles définis par le Royaume-Uni.

Fin -

Avis aux rédactions

  • Pour en savoir plus, consultez le Lost Potential Tracker à cette adresse : https://www.one.org/lostpotential. Vous pouvez également lire le document d'information qui l'accompagne.
  • L'âge de 10 ans est une étape cruciale dans la vie d'un enfant, où il passe de l'apprentissage de la lecture et commence à lire pour apprendre. C'est un moment décisif qui permet à un enfant de passer du simple apprentissage de la lecture de mots sur une page à la compréhension de sujets et de contenus un peu plus complexes.
  • Même avant la pandémie de COVID-19, les estimations de la Banque mondiale et de l'UNESCO indiquaient déjà que, dans les pays à faible revenu, 90 % des enfants de 10 ans ne pouvaient ni lire ni comprendre une histoire simple.
  • Pour la toute première fois, les experts en éducation et le public peuvent suivre, en temps réel, l’évolution du nombre d'enfants incapables de lire et de comprendre une phrase simple à l'âge de 10 ans :
    • Chaque mois, près de 6 millions d'enfants atteignent l’âge de 10 ans et ne disposent pas des compétences de base en lecture et en écriture attendues d'un enfant à cet âge. Cela équivaut à la population de la ville de Johannesburg.
    • Chaque semaine, plus de 1,3 million d'enfants sont concernés. Cela équivaut à la moitié des élèves inscrits dans des établissements d’enseignement secondaire au Canada.
    • Chaque jour, plus de 193 000 enfants sont concernés. Cela équivaut presqu’au double de la capacité d'accueil du Camp Nou, le plus grand stade de football d'Europe.
    • Toutes les heures, 8 050 enfants sont concernés. Cela équivaut aux effectifs cumulés de 29 écoles primaires britanniques.
    • D'ici fin 2021, 70 millions d'enfants pourraient être concernés.
  • Selon le rapport d'avril 2020 du Fonds Malala, les filles risquent d’être les plus touchées car, 20 millions d'entre elles pourraient ne jamais retourner à l'école.
  • Un financement efficace et ciblé de l'éducation est essentiel pour lutter contre cette crise mondiale de l'apprentissage. Chaque milliard de dollars de financement de l'éducation dans les pays à faible revenu peut contribuer à garantir que plus de 8,6 millions d'enfants acquièrent des compétences de base en lecture et en écriture avant l'âge de dix ans.
  • La Semaine mondiale d'action pour l'éducation 2021 - organisée par la Campagne mondiale pour l'éducation - aura lieu du 26 au 30 avril. Elle mettra un accent particulier sur l’importance d’un meilleur financement de l'éducation.

L’ONG ONE est un mouvement mondial qui mène une campagne pour mettre fin à l'extrême pauvreté et aux maladies évitables d'ici 2030, afin que toute personne, peu importe où elle se trouve dans le monde, puisse mener une vie digne et jouir des opportunités qui en découlent. Nous sommes non partisans et faisons pression sur les gouvernements afin qu'ils fassent davantage pour lutter contre l'extrême pauvreté et les maladies évitables, notamment en Afrique, et donnons aux citoyens les moyens de demander des comptes à leurs gouvernements. Pour en savoir plus, veuillez visiter : www.one.org.

Le GPE est un engagement commun à mettre fin à la crise mondiale de l’éducation. Nous mobilisons des partenaires et des financements pour aider 76 pays à faible revenu à transformer leurs systèmes éducatifs, pour que chaque fille et chaque garçon puissent bénéficier d’une éducation de qualité, libérer leur potentiel et construire un monde meilleur.

Le GPE a récemment lancé « Lève La Main », une campagne de financement visant à mobiliser plus de 5 milliards de dollars pour transformer les systèmes éducatifs de 90 pays et territoires où vivent plus d'un milliard d'enfants. Pour en savoir plus, veuillez visiter : https://www.globalpartnership.org/fr.

Lost Potential Tracker

Dernières actualités