Déclaration sur l'attaque contre une salle de professeurs au Yémen
|
A destroyed classroom in Yemen. Credit: UNICEF/NYHQ2015-1128/Mahmoud

20 août 2015 -- « C’est avec la plus grande consternation que j’ai appris la nouvelle de la frappe aérienne qui a visé une salle de professeurs à Amrane au Yémen, tuant 13 enseignants, 4 enfants et blessant 20 personnes mardi soir. Les enseignants s’étaient réunis après leur journée de travail afin de préparer des examens pour les milliers d'enfants qui avaient manqué la fin de leur année scolaire à cause des combats.

Nous, Partenariat mondial pour l'éducation, avec l'UNICEF condamnons fermement la violence qui continue à coûter des vies d’enfants et d’enseignants au Yémen. Le conflit dangereux et violent qui sévit dans le pays a gravement perturbé l'éducation des enfants, et ces enfants ainsi que leurs enseignants sont exposés à un risque permanent. Ce qui se passe au Yémen ne fait qu'ajouter à l'immense crise qui a frappé des dizaines de millions d'enfants dans la région, devenus réfugiés en raison de la violence et des conflits armés dans leurs pays. Une génération d'enfants est maintenant confrontée à la perte de leur éducation - et de leur avenir.

Nous condamnons la violence et les pertes humaines, et nous nous engageons à redoubler d'efforts avec nos partenaires, notamment l'UNICEF, dans le but de protéger et de promouvoir l'éducation des enfants qui vivent avec les conséquences de ces conflits tragiques. » - Julia Gillard, Présidente du Conseil d’administration du Partenariat mondial pour l'éducation.

Le conflit en cours au Yémen a eu un impact dévastateur sur les enfants. Les partenaires à l’UNICEF rapportent qu'une moyenne de huit enfants sont tués ou blessés tous les jours au Yémen depuis l'escalade des combats en mars. En outre, près de 400 écoles ont été endommagées en raison de bombardements ou de frappes aériennes, et 95 complètement détruites. Sont actuellement inutilisables 663 autres écoles parce qu'elles sont occupées par des groupes armés ou abritent des familles déplacées. Au moins 3 600 écoles ont fermé au cours des deux derniers mois, laissant 1,8 million d'enfants privés d'éducation.

Le Partenariat mondial pour l'éducation soutient actuellement le Gouvernement du Yémen avec un financement de 82,6 millions de dollars US pour mettre en œuvre son plan sectoriel de l'éducation en partenariat avec l'UNICEF, entité de gestion. Le financement soutient également la mise en œuvre immédiate de la reconstruction des écoles, la mise en place d’un soutien psychosocial à 37 500 filles et garçons ainsi que la distribution de fournitures scolaires de base à 90 844 enfants touchés par le conflit.

A destroyed classroom in Yemen. Credit: UNICEF/NYHQ2015-1128/Mahmoud

Dernières actualités