Le Partenariat mondial pour l'éducation va débloquer 250 millions de dollars pour soutenir l'éducation dans les situations d'urgence
|
Deux élèves à l'école primaire Al-Bahouaira, région du Lac Tchad, Tchad. Crédit : GPE/Carine Durand

Genève, 17 décembre 2019 - Le Partenariat mondial pour l'éducation (PME) a approuvé l'extension de son mécanisme de financement accéléré. Cette décision va débloquer jusqu’à 250 millions de dollars de financement rapide pour l'éducation dans les pays partenaires confrontés à des urgences humanitaires au cours de l'année qui vient.

Cette décision a été approuvée par le Conseil d'administration, qui s'est réuni à Nairobi, au Kenya, du 10 au 12 décembre 2019. La décision du Conseil est révélatrice de l'engagement du PME à apporter des solutions à la crise mondiale de l'apprentissage et à se concentrer sur les enfants les plus pauvres et les plus marginalisés, notamment ceux se trouvant dans des contextes d’urgence humanitaire et victimes de déplacements forcés, dont les réfugiés, les déplacés internes et les demandeurs d'asile.

« Le rôle élargi du financement accéléré du PME est crucial pour aider les pays à réagir plus rapidement et de manière plus efficace aux crises. L'accès rapide au financement permettra aux enfants se trouvant dans des contextes de crise de continuer à jouir de leur droit d'aller à l'école et d'apprendre », a déclaré Julia Gillard, Présidente du Conseil d'administration du PME.

En faisant cette annonce lors du Forum mondial sur les réfugiés, Alice Albright, la Directrice générale du PME, a déclaré : « La moitié des enfants réfugiés dans le monde ne jouissent actuellement pas de leur droit à l'éducation et cela est inacceptable. Le PME travaille avec les pays partenaires pour inclure les réfugiés dans les écoles et construire des systèmes éducatifs solides et résilients, afin que tous les enfants y reçoivent une éducation de qualité. »

Le PME utilise son mécanisme de financement accéléré depuis 2012 pour soutenir les pays partenaires en crise. Ce mécanisme permet aux pays dont l'appel humanitaire est dirigé par les Nations Unies de répondre aux besoins urgents en matière d’éducation. Il est particulièrement avantageux pour aider les pays à répondre aux besoins des réfugiés, des populations déplacées et des communautés d'accueil et créer des systèmes éducatifs résilients, capables de répondre aux situations d'urgence.

Auparavant, les pays partenaires du PME ayant un appel humanitaire en cours pouvaient soumettre une demande d'avance de jusqu'à 20 % de leur allocation nationale maximale. En vertu de cette nouvelle décision, ces pays peuvent désormais recevoir jusqu'à 20 % de financement accéléré supplémentaire tout en conservant leur allocation nationale maximale actuelle.

---------------

À propos du Partenariat mondial pour l'éducation

Le Partenariat mondial pour l’éducation soutient près de 70 pays en développement afin de garantir à chaque enfant une éducation de base de qualité, donnant la priorité aux plus pauvres, aux plus vulnérables et à ceux qui vivent dans les pays touchés par la fragilité et les conflits. Le PME mobilise des financements pour l'éducation et aide les pays en développement à mettre en place des systèmes éducatifs efficaces fondés sur une planification et des politiques sur la base de données factuelles.

Contacts médias

Deux élèves à l'école primaire Al-Bahouaira, région du Lac Tchad, Tchad. Crédit : GPE/Carine Durand

Dernières actualités