L'impact du GPE

Depuis la création du GPE, 160 millions d'enfants de plus, dont plus de la moitié sont des filles, sont scolarisés dans nos pays partenaires.

Avec le soutien du GPE, les pays partenaires mettent en place des systèmes éducatifs plus solides et plus résilients, afin de garantir aux enfants une éducation de qualité qui leur permette de développer leur plein potentiel.

L’approche du GPE améliore l’éducation au niveau des systèmes pour créer un changement durable à grande échelle. En prenant en considération la situation dans son ensemble et en allant au-delà des écoles, des enseignants ou des élèves pris individuellement, le GPE tire parti des transformations profondes nécessaires pour offrir 12 années d'éducation de qualité à chaque fille et à chaque garçon.

Consultez notre carte de parcours
de réussite

6 des façons dont le GPE obtient des résultats

1

Nous ne laissons aucun enfant de côté

Le GPE soutient les pays qui ont les plus grands besoins en matière d'éducation et cible les enfants les plus difficiles à atteindre. Plus de 60 % de nos financements sont alloués à des pays touchés par la fragilité et les conflits parmi ceux qui enregistrent certains des taux les plus élevés d'enfants non scolarisés et des niveaux d'apprentissage parmi les plus bas, et ne disposent pas de ressources pour se construire des systèmes éducatifs durables.

160 millions d'enfants de plus sont scolarisés dans les pays partenaires

Rentrée scolaire au Yémen
Au Yémen, le conflit et les conséquences dévastatrices des déplacements forcés, ainsi que des bâtiments scolaires endommagés et occupés, ont perturbé l'éducation de 2,4 millions d'enfants.
Népal : comment se portent les élèves 5 ans après le tremblement de terre ?
Dipesh et Matisha sont deux jeunes dont la vie et l'éducation ont été perturbées par les tremblements de terre de 2015. Découvrez où ils vivent désormais et où ils en sont avec leur scolarité.
Somalie - Puntland : un modèle pour d'autres régions sortant de conflits
Malgré de longues années de guerre civile et de troubles, le Puntland a fait des progrès en matière de scolarisation et d’apprentissage des enfants. Cela a fait de la région un modèle pour d'autres pays sortant d'un conflit.

2

Nous transformons les systèmes éducatifs
 

Le GPE aide les pays partenaires à renforcer leurs systèmes éducatifs et à augmenter le nombre d'enfants scolarisés et en apprentissage. Des systèmes éducatifs solides garantissent à tous les enfants d'avoir accès à une éducation de qualité et peuvent servir sur plusieurs générations.

70 % des pays partenaires disposant de données ont amélioré leurs résultats d'apprentissage

Soudan du Sud : assurer une éducation de qualité à mesure que la paix progresse
Grâce au nouvel accord de paix actuellement en vigueur, le PME continue de soutenir le gouvernement dans ses efforts de ramener les enfants à l'école et leur fournir une éducation de qualité.

3

Nous plaçons l'égalité des sexes au cœur des systèmes éducatifs

En plaçant le genre au centre de toutes nos actions, le GPE aide les gouvernements à impliquer les enseignants, les parents, les élèves et les communautés dans la création d'un monde plus égalitaire entre les genres. Le GPE s'emploie à identifier et à surmonter les obstacles spécifiques auxquels sont confrontés les filles et les garçons en matière d'accès à l'éducation, à réduire les écarts entre les sexes et à permettre aux pays où les filles sont les plus à la traîne de réaliser des progrès plus importants.

2 fois plus de filles sont en passe d'atteindre l'égalité des genres

 
Mauritanie : pourquoi Aïchetou va encore à l'école
Les deux sœurs aînées d'Aïchetou ont fréquenté le primaire quand elles vivaient à Arafat. Aucune d'elles n'a pu poursuivre ses études jusqu'au 1er cycle du secondaire. En 2013 en Mauritanie, seulement 55 % des filles sont passées du primaire au collège, contre 61 % des garçons.
Combler l'écart entre filles et garçons en République démocratique du Congo
En se concentrant sur la réduction des obstacles à l’éducation des filles, le PME soutient le Gouvernement de la République démocratique du Congo dans ses efforts pour accroître les taux d’inscription – et de rétention - des filles dans les écoles primaires.

4

Nous soutenons la formation des enseignants et une meilleure répartition des enseignants dans les pays

Les enseignants jouent un rôle central dans l'apprentissage des enfants. Le GPE aide les pays partenaires à améliorer la qualité de l'éducation en veillant à ce que tous les enseignants soient qualifiés, motivés et bien accompagnés.

67 millions d'enfants de plus ont eu droit à des enseignants qualifiés

 
Zimbabwe : une chance d’apprendre pour chaque enfant
Lancé en 2012, PLAP est un programme d'apprentissage de rattrapage destiné aux élèves de la 3e à la 7e année. Les cours de rattrapage aident les écoles à relever les défis auxquels sont confrontés les élèves.
 
Sierra Leone : le pouvoir d'un enseignement de qualité
La crise de l'Ebola qui a frappé l'Afrique de l'Ouest entre 2014 et 2016 a eu une conséquence à tout le moins inattendue en Sierra Leone : elle a permis de réaliser une nouvelle fois qu’avoir de bons enseignants garantit aux enfants un apprentissage de qualité.

5

Notre approche de partenariat génère un impact plus important

Le modèle unique du GPE rassemble tous les partenaires de l’éducation au sein de groupes locaux pour soutenir les priorités des pays membres du Partenariat. Les partenaires travaillent ensemble dans toutes les phases du cycle de planification de l'éducation, de l'analyse sectorielle à l'évaluation. Cette approche inclusive renforce la crédibilité et la pertinence des plans sectoriels de l'éducation et aligne les interventions des partenaires sur les priorités énoncées dans le plan, garantissant ainsi aux réformes d'être approuvées par toutes les parties prenantes.

97 % des plans sectoriels incluent des stratégies de soutien aux plus marginalisés, notamment les filles et les enfants handicapés

Kenya : placer l’éducation au centre du développement
Depuis 2005, le PME soutient les progrès impressionnants du Kenya en matière de scolarisation et d’apprentissage des enfants.
Tanzanie : faire progresser l'éducation grâce à des partenariats solides
En prélude à sa revue sectorielle conjointe, le gouvernement tanzanien a organisé des visites de terrain pour ses partenaires du secteur éducatif dans six régions du pays. Quels sont les principaux points à retenir de ces visites ?

6

Nous augmentons et améliorons le financement de l'éducation

Le GPE incite les pays partenaires à élaborer des plans sectoriels de l'éducation financièrement viables, à augmenter les parts de leurs budgets nationaux allouées à l'éducation et à améliorer la qualité des dépenses qu'ils y consacrent. Année après année, nos pays partenaires ont montré qu'ils augmentaient la part de leurs budgets affectée à l'éducation plus rapidement que les autres pays en développement.

Avec des outils de financement innovants tels que son fonds à effet multiplicateur, le GPE attire davantage de soutiens extérieurs derrière ses investissements visant à transformer l'éducation. En utilisant nos fonds comme catalyseurs pour générer davantage et de meilleurs financements externes de l'éducation, et en plaidant pour un alignement des financements sur les priorités nationales, le GPE a ainsi un impact important qui va bien au-delà des fonds que nous investissons de manière directe.

6 milliards de dollars ont été économisés grâce à des dépenses d'éducation plus efficientes

Papouasie-Nouvelle-Guinée : quand le fonds à effet multiplicateur du PME favorise un meilleur apprentissage
L’exemple de la PNG montre comment le fonds à effet multiplicateur mobilise davantage de fonds, favorise les partenariats et réduit la fragmentation - un moyen plus efficace de renforcer le système éducatif d'un pays.

Rapport sur les résultats 2020

Rapport sur les résultats 20

Le Rapport sur les résultats 2020 met en évidence les progrès que le partenariat a accomplis. Il sert aussi de cadre d’évaluation de son travail et de réflexion sur la voie à suivre.