jgillard

Onglets principaux

Julia Gillard

Présidente du Conseil d'administration, Partenariat mondial pour l'éducation

Présidente du Conseil d’administration du GPE, Julia Gillard a derrière elle une brillante carrière au service de son pays, l’Australie. Au poste de Premier ministre de 2010 à 2013, elle a notamment su gérer l’économie nationale dans le contexte de la crise économique mondiale. Vouant une véritable passion à l’éducation, elle a entrepris une vaste réforme de ce secteur, déployée de la petite enfance à l’enseignement supérieur et marquée par la priorité donnée aux enfants défavorisés. Elle a introduit de nouveaux critères destinés à améliorer l’accueil du jeune enfant et à garantir l’accès généralisé à l’éducation préscolaire, et a également mis au point un système de financement des établissements fondé sur les besoins et soumis à des conditions : élaboration d’un programme de perfectionnement de l’enseignement, mise en place de plans d’apprentissage individualisés et association des parents à la scolarité. Elle a en outre instauré le premier programme d’études national et favorisé des investissements considérables dans les bâtiments scolaires. Avant de prendre les rênes du gouvernement, Mme Gillard a été vice-Première ministre et ministre de l’Éducation, de l’Emploi, des Relations professionnelles et de l’Insertion. Auparavant, alors qu’elle siégeait dans l’opposition, elle a été ministre de la Santé (2003-2006) puis ministre de l’Emploi, des Relations patronat-syndicats et de l’Insertion du cabinet fantôme. En 2003, Mme Gillard a exercé des responsabilités dans le cadre du processus de réconciliation nationale et des affaires autochtones et, en 2001, elle a été nommée ministre de la Population et de l’Immigration du cabinet fantôme. Elle a par ailleurs été membre de la commission permanente de la Chambre des représentants sur l’emploi, l’éducation et les relations professionnelles de 1998 à 2000.