Égalité des genres

Le Partenariat mondial pour l'éducation promeut l'égalité des genres et travaille à assurer les mêmes chances en matière d'éducation aux filles et aux garçons.

Depuis l'an 2000, la scolarisation des filles a bien progressé. Cependant, près de 130 millions de filles à travers le monde ne sont pas scolarisées et se heurtent à de nombreux obstacles en matière d’éducation. Ces obstacles incluent la distance pour se rendre à l'école, certaines normes et pratiques culturelles, la violence sexiste en milieu scolaire et le mariage des enfants entre autres.

Filles et garçons sont confrontés à des obstacles pour accéder à une bonne éducation dans les zones touchées par un conflit, où la sécurité et la sûreté peuvent être compromises, ainsi que dans les foyers qui dépendent de leur travail ou de leurs revenus.

Maintenir les filles à l'école et veiller à ce qu'elles apprennent dans un environnement sûr et bienveillant est très avantageux pour elles-mêmes, leur famille, leur communauté et la société toute entière.

Le GPE exploite le pouvoir collectif du partenariat pour obtenir un soutien politique et financier en faveur de systèmes éducatifs intégrant la notion de genre.

Le GPE mobilise ses partenaires pour que l'égalité des genres soit au cœur des systèmes éducatifs, afin que toutes les filles et tous les garçons aient la chance d'apprendre et de s'épanouir.

Nos résultats

2 fois plus
de filles
sont en passe d'atteindre l'égalité des genres
73 %
des filles
ont achevé l'école primaire en 2018 dans les pays partenaires du GPE, contre 70 % en 2013
50 %
des filles
ont terminé le premier cycle du secondaire en 2018 dans les pays partenaires du GPE, contre 46 % en 2013

Sources

L'action du GPE

Le GPE soutient les investissements des pays dans des systèmes équitables et qui intègrent la notion de genre en vue d'améliorer les résultats en matière d'accès, de rétention et d'apprentissage pour toutes les filles et tous les garçons.

Financements pour la mise en œuvre de plans d’éducation qui promeuvent l’égalité des sexes : au moins 33 des financements du GPE pour la mise en œuvre de programmes, d’un montant total de 1,5 milliard de dollars, complètent les investissements nationaux dans le domaine de l’égalité des genres. Ceux-ci incluent notamment le financement de stratégies intégrant la notion de genre pour l’éducation des filles, dont des campagnes de sensibilisation, une formation communautaire sur l’égalité des genres, le recrutement d’enseignantes et la construction de toilettes séparées.

De plus, le GPE utilise son modèle de partenariat axé sur les résultats pour travailler avec les pays en développement dans le but de donner la priorité à la planification et aux dépenses consacrées à l’éducation des filles tout au long du cycle de l’éducation, afin de parvenir à l’égalité des sexes.

Plans sectoriels de l'éducation intégrant la notion de genre : le GPE soutient les efforts des pays à développer, financer et mettre en œuvre des plans d'éducation sensibles au genre. Ces plans comprennent des mesures spécifiques visant à réduire les disparités entre les genres et à rendre l’enseignement et l’apprentissage plus adaptés aux besoins des filles et des garçons. En collaboration avec l'Initiative des Nations Unies pour l'éducation des filles, le GPE a conçu un Guide pour l'élaboration de plans sectoriels de l'éducation favorisant l'égalité des sexes.

Partage des connaissances et d’innovations (KIX) : l’égalité entre les sexes est l’un des six domaines thématiques du KIX ; elle met l’accent sur le développement des capacités et le partage de connaissances, les données probantes et l’évaluation, ainsi que l’identification de projets pilotes novateurs susceptibles d’être déployés à grande échelle.

Lutte contre la violence sexiste en milieu scolaire : reconnaissant la prévalence de cette violence et son impact sur l'éducation des filles, le GPE a financé une analyse documentaire mondiale sur la violence sexiste en milieu scolaire et un soutien à quatre pays (la Côte d'Ivoire, l'Éthiopie, le Togo et la Zambie), afin de mieux comprendre sa nature et son incidence, d’examiner des approches efficaces pour y remédier et de soutenir les stratégies et interventions au niveau des pays.

Suivi et analyse des résultats : le GPE collecte des données ventilées par sexe et aide les gouvernements à mettre en place des systèmes de données permettant de mettre à jour les inégalités.

Action de plaidoyer mondial : le GPE travaille avec un large éventail de partenaires de tous les secteurs à l'échelle régionale et mondiale pour mobiliser un soutien politique en faveur de l’éducation des filles et de l’égalité des sexes. Le GPE travaille également avec des partenaires d'autres secteurs, notamment celui de la santé, pour promouvoir de meilleurs résultats en matière de santé et un meilleur apprentissage.

Infos et derniers blogs