Soutien aux pays insulaires en développement du Pacifique

Le PME travaille avec les petits pays insulaires du Pacifique pour veiller à ce que leurs contextes particuliers prennent en compte les progrès en matière d'éducation.

Riposte au COVID-19

Fin mars 2020, les bureaux de l'UNICEF dans les pays ci-dessous ont reçu chacun un financement du PME de 70 000 $ US destiné à aider leurs ministères de l'Éducation respectifs à planifier leur riposte à la pandémie de coronavirus (COVID-19).

A Kiribati, les fonds ont été utilisés pour finaliser un plan d'urgence en matière d'éducation.

Aux Îles Marshall, les fonds ont permis de soutenir le cadre d'apprentissage à domicile et l'évaluation des coûts.

Dans les États fédérés de Micronésie, les fonds ont été utilisés pour soutenir le cadre d'apprentissage communautaire et d'apprentissage à distance.

Dans les îles Samoa, les fonds ont servi au développement de ressources pour l'apprentissage à distance et la préparation d'une plate-forme d'apprentissage.

Aux Îles Salomon, les fonds ont été alloués à l'apprentissage à distance.

Tonga, Tuvalu et Vanuatu utiliseront les fonds pour développer et mettre en œuvre des programmes d'enseignement à distance.

Des défis uniques

Reconnaissant les défis uniques auxquels sont confrontés les pays insulaires du Pacifique (éloignement, taille de la population, isolement des marchés internationaux, vulnérabilité aux chocs environnementaux et économiques), l'approche du PME dans ces pays est adaptée à leur contexte particulier, efficiente et vise à promouvoir le partage des connaissances.

Géographie et population

Les pays (appelés petits États insulaires en développement du Pacifique, PEID) sont situés dans trois régions du Pacifique :

Huit de ces pays sont éligibles au soutien du PME : États fédérés de Micronésie, Kiribati, Îles Marshall, Tonga, Tuvalu, Samoa, Îles Salomon et Vanuatu.

Des élèves de l'école publique de Fasi Moi Afi pendant à une activité pédagogique.

Des élèves de l'école publique de Fasi Moi Afi pendant à une activité pédagogique.

Crédit : Connor Ashleigh pour AusAID

Ils sont culturellement et linguistiquement diversifiés. L'anglais est la langue officielle de tous ces pays (plus le français au Vanuatu) mais coexiste avec un nombre important de langues locales.

La population totale de ces pays est de 1,4 million d'habitants, allant de 11 000 (Tuvalu) à 553 000 (îles Salomon), vivant sur une superficie de 45 000 km2 (4 500 îles, îlots et atolls) et s’étendant sur plus de 12 millions de km2 dans l'océan Pacifique.

La petite taille et la distance des îles les unes des autres créent des défis énormes en termes de coopération et de communication en matière économique et de développement; des défis auxquels les partenaires régionaux sont très familiers et que le PME examine attentivement dans le cadre de son soutien aux systèmes éducatifs du Pacifique.

  • Micronésie (États fédérés de Micronésie, Kiribati, îles Marshall, Nauru et Palau)
  • Mélanésie (Fiji, Papouasie-Nouvelle-Guinée, îles Salomon et Vanuatu)
  • Polynésie (Niue, Samoa, Tonga et Tuvalu).

Financements

  Type de financement Années Allocations Agent partenaire
Îles Marshall Préparation d’un plan sectoriel 2018 235 076 $ Banque asiatique de développement
Îles Marshall Préparation d’un plan sectoriel 2016 215 054 $ Banque asiatique de développement
Kiribati Préparation d’un plan sectoriel 2019 499 768 $ UNICEF
Kiribati Préparation d’un plan sectoriel 2015 200 000 $ UNICEF
États fédérés de Micronésie Préparation d’un programme 2020 297 213 $ UNICEF
États fédérés de Micronésie Préparation d’un plan sectoriel 2018 250 000 $ Banque asiatique de développement
États fédérés de Micronésie Préparation d’un plan sectoriel 2015 231 988 $ Banque asiatique de développement
Vanuatu Préparation d’un plan sectoriel 2017 455 690 $ UNICEF
Région Pacifique Préparation d’un programme 2020 389 875 $ Banque asiatique de développement
Région Pacifique Préparation d’un plan sectoriel 2017 200 000 $ Banque asiatique de développement

Le soutien du PME

Le PME a aidé à développer et à renforcer des groupes locaux des partenaires de l’éducation et a contribué aux analyses du secteur de l’éducation et des plans sectoriels nationaux pour l’éducation.

Ainsi, Kiribati, les États fédérés de Micronésie, les îles Marshall et Vanuatu par exemple, ont eu recours au soutien du GPE pour élaborer de nouveaux plans sectoriels de l’éducation. Le PME a également contribué au financement de l'élaboration d'un cadre régional d'éducation pour le Pacifique (PacREF), destiné à soutenir les politiques et stratégies régionales des pays du Forum des îles du Pacifique et les travaux de la communauté du Pacifique.

Le processus de collaboration du PME au niveau des pays a encouragé le renforcement de la coordination et des partenariats entre les agences de développement de la région et les pays du Pacifique, qui ont été dirigés par les partenaires du PME, notamment la Banque asiatique de développement, l'Ausralie et l'UNICEF.

Le PME soutient également l'éducation dans la région par le biais d'un financement en cours, accordé dans le cadre des activités mondiales et régionales, d'un montant de 8,5 millions de dollars pour la préparation à la petite enfance, l'alphabétisation et l'apprentissage, le programme PEARL.

Enfin, le PME soutient la société civile dans ses efforts de plaidoyer et de redevabilité sociale aux Samoa, aux Îles Salomon et au Vanuatu par le biais du Fonds de la société civile pour l’éducation.

Pour d'autres renseignements, veuillez contacter le responsable pays pour les îles du Pacifique au Secrétariat du PME : Daisuke Kanazawa.


Infos et derniers blogs