Japon

Priorités du Japon en matière de coopération au développement dans le secteur de l’éducation et ses contributions au GPE

Partenaire depuis
2008
Responsable au Secrétariat
Agence de coordination
Groupe constitutif au Conseil
Bailleur 6
Annonce - Reconstitution des ressources 2018-2020 :
5 815 007 $US
Part du total des annonces pour 2018-2020 :
0,22 %
Contribution totale au GPE :
30 586 804 $US
Part du total des contributions au GPE :
0,46 %

Infos et derniers blogs

L’aide à l’éducation

Le Conseil de Coopération économique avec l’étranger est chargé de l’orientation stratégique d’ensemble de la politique d’APD du Japon. Sous cette égide, le ministère des Finances, le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie proposent et recommandent les politiques d’aide, tandis que L' Agence japonaise de Coopération internationale (JICA) et la Banque du Japon pour la Coopération internationale (JBIC) mettent en œuvre le programme d’aide.

La JICA et le Ministère des affaires étrangères considèrent l'éducation comme un secteur clé du développement qu'ils intègrent dans leurs efforts pour promouvoir la sécurité humaine dans les pays en développement. 

Dans le cadre de sa promesse de réaliser la vision des Objectifs de développement durable (ODD), le Japon a créé un « un siège pour de la promotion des ODD », dirigé par le Premier ministre et chargé d'effectuer une approche pangouvernementale pour accomplir ces objectifs. La promotion d'une éducation de qualité fait parti des huit premiers domaines prioritaires décrits dans les principes qui guident la mise en œuvre des ODD.

L'éducation a été également incluse dans l'Initiative du G20 sur l'investissement dans le capital humain pour un développement durable du Groupe de travail sur le développement du G20 au cours de la présidence japonaise en 2019.

Le document de politique de 2015-2020 de JICA sur la coopération dans le domaine de l'éducation guide ses activités dans le secteur et est axé sur quatre domaines de priorité :

  • La qualité de l’éducation pour une amélioration de l’apprentissage
  • L’éducation en faveur d’une croissance équitable et durable
  • L’éducation pour la cocréation de connaissances dans les sociétés
  • L’éducation pour la construction de sociétés inclusives et pacifiques.

En 2017, les principaux pays bénéficiaires de l'APD octroyée par le Japon en faveur l'éducation ont été : le Bangladesh, le Cambodge, l'Egypte, le Népal et les Philippines.

Le Japon et le GPE

Le Japon a accueilli la septième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD) à Yokohama en août 2019, aucours de laquelle l'éducation figurait au rang des priorités thématiques. En collaboration avec l'UNICEF et l'Union africaine, et avec la participation de la Banque mondiale, le GPE a organisé un événement parallèle sur l'importance de l'éducation de la petite enfance intitulé: Éducation de la petite enfance: une base pour l'investissement en capital humain.

Le vice-Président du Conseil d'administration du GPE, M. Serigne Mbaye Thiam, a représenté le partenariat à cette conférence (la TICAD VII), ce qui démontre ainsi le renforcement de la collaboration entre le GPE, l'Afrique et le Japon.

Depuis 2017, le Japon a fourni une aide supplémentaire au Fonds du GPEen soutien à l'éducation d'urgence pour les réfugiés et les enfants déplacés au Bangladesh, au Tchad et au Soudan du Sud.

Accéder aux documents sur le GPE en japonais

Dernière mise à jour 04 novembre 2020