Les bienfaits de l'éducation

Les filles et les garçons qui apprennent à lire, écrire et compter transmettront un avenir meilleur à leurs familles et à leurs pays. Quand l'éducation est améliorée, de nombreux autres domaines sont positivement affectés. En bref, l'éducation a le pouvoir de rendre le monde meilleur.

L'éducation ...

réduit la pauvreté
réduit la pauvreté
420 millions de personnes sortiraient de la pauvreté si elles avaient fait des études du niveau secondaire, réduisant ainsi de plus de la moitié, le nombre de pauvres dans le monde.
augmente les revenus
augmente les revenus
Une année de scolarité supplémentaire peut augmenter les revenus d'un individu de 10 %.
améliore la santé
améliore la santé
Les enfants de mères éduquées sont plus susceptibles d'être vaccinés et moins susceptibles de souffrir de troubles de croissance liés à la malnutrition.
stimule la croissance économique
stimule la croissance économique
Chaque année de scolarisation supplémentaire fait progresser le produit intérieur brut annuel (PIB) de 0,37 %.
sauve la vie d'enfants
sauve la vie d'enfants
Un enfant dont la mère sait lire a 50 % de chance de plus de vivre au delà de 5 ans.
encourage la paix
encourage la paix
Si le taux de scolarisation dans l'enseignement secondaire est de 10 points de pourcentage de plus que la moyenne, le risque de guerre est réduit d'environ 3 points de pourcentage.
réduit le taux de fertilité
réduit le taux de fertilité
Une année supplémentaire de scolarité réduit la probabilité de devenir mère de 7,3 % pour les femmes qui ont achevé au moins l'éducation primaire.
prévient les décès liés aux catastrophes
prévient les décès liés aux catastrophes
Rendre universel l’accès au second cycle du secondaire d'ici 2030, empêcherait 200 000 décès liés aux catastrophes dans les 20 années qui suivront.
restreint les mariages précoces
restreint les mariages précoces
Chaque année d’étude secondaire réduit la probabilité de se marier précocément de 5 points de pourcentage ou plus.
réduit la mortalité maternelle
réduit la mortalité maternelle
Si toutes les femmes achevaient le cycle primaire, la mortalité maternelle pourrait être réduite de deux tiers, sauvant 189 000 vies.
favorise l'égalité des sexes
favorise l'égalité des sexes
Une année scolaire supplémentaire peut accroître les revenus d'une femme de 10 % à 20 %.
lutte contre le VIH/SIDA
lutte contre le VIH/SIDA
Les femmes qui ont bénéficié d'une éducation post-primaire sont 5 fois plus susceptibles que les femmes analphabètes d'être informées sur le VIH et le SIDA.

Sources