Profils de la vidéo 'Lève la main'

Découvrez les personnes extraordinaires de notre vidéo "Lève la main" et voyez pourquoi ils sont tous des champions pour l'éducation

Notre nouvelle vidéo Lève la main est un appel à l'action, alors que nous lançons la 4e campagne de financement du GPE pour lever des fonds et soutenir l'éducation de près d'un milliard d'enfants dans 87 pays.

Ci-dessous, vous comprendrez pourquoi notre vidéo présente des images de quelques individus extraordinaires. Chacun d'eux a compris le pouvoir de l'éducation.

Pour soutenir notre campagne, rejoignez-nous et participez

Nimdoma Sherpa

Nimdoma Sherpa

“ Ce que je suis aujourd'hui, c'est grâce à l'éducation ”

Nimdoma Sherpa

Nimdoma Sherpa a été la première de sa famille à obtenir son diplôme d'études secondaires. Née dans un village isolé de l'Himalaya au Népal, elle est d’abord allée à l'école pour s'assurer de manger un repas nutritif chaque jour. Une fois à l’école, Sherpa s’est rendu compte du pouvoir de l'éducation pour l'aider à réaliser ses rêves. Elle a terminé ses études à Katmandou, et en 2008, à l'âge de 17 ans seulement, elle est devenue la plus jeune femme à atteindre le sommet du mont Everest. Au cours des années suivantes, Sherpa a gravi les plus hauts sommets de sept continents différents. Avec l'équipe féminine des Sept sommets, elle a fondé Global Inclusive Adventures, une organisation qui visite les écoles du Népal dans le but d'inspirer les jeunes élèves. Sherpa collabore étroitement avec le Programme alimentaire mondial des Nations unies et a été Championne du PAM pour l'éducation des filles au Japon.

Ellen Ochoa

Ellen Ochoa

“ Je crois qu'une bonne éducation peut vous emmener n'importe où sur terre et au-delà ”

Ellen Ochoa

En 1993, Ellen Ochoa est devenue la première femme hispanique à atteindre les étoiles lors de son lancement dans l'espace à bord de la navette spatiale Discovery. Au cours de sa carrière d'astronaute, elle a passé près de 1 000 heures dans l'espace et a participé à quatre missions distinctes. En 2013, Ochoa a été nommée directrice du Centre spatial Johnson de la NASA, première Hispanique et deuxième femme à détenir ce titre. Sous sa direction, d'importantes avancées ont été réalisées dans l'exploration spatiale et de nouvelles initiatives ont été créées pour accroître la diversité et l'inclusion à la NASA. Véritablement convaincue de l'importance de l'éducation, Mme Ochoa encourage activement les femmes et les minorités du monde entier à poursuivre des études en sciences, en technologie, en ingénierie et en mathématiques. Elle figure dans de nombreux manuels scolaires, et six écoles portent fièrement son nom.

Emmanuel Ofosu Yeboah

Emmanuel Ofosu Yeboah

“ Dans ce monde, nous ne sommes pas parfaits. Nous ne pouvons que faire de notre mieux ”

Emmanuel Ofosu Yeboah

Né avec une jambe gravement déformée, Emmanuel Ofosu Yeboah a parcouru plus de 600 kilomètres à vélo à travers le Ghana en 2001 pour sensibiliser le public à la situation des jeunes handicapés dans son pays. Souvent victimes de discrimination, les enfants ghanéens handicapés n’ont en général pas accès à l’éducation qu’offrent les écoles publiques. Mais tout cela a commencé à changer lorsque le périple héroïque de Yeboah a attiré l'attention internationale, ce qui a conduit la Challenged Athletes Foundation à l'inviter à participer à un triathlon aux États-Unis. Equipé d'une prothèse de jambe toute neuve, il a terminé la course en un temps record, remportant le Prix de l'Athlète le plus inspirant de l'année de la CAF. Avec une récompense de 50 000 dollars, Yeboah est retourné au Ghana et a fondé l'Emmanuel Education Fund qui vise à soutenir les élèves handicapés. De la distribution de fauteuils roulants à la construction d'écoles, il a contribué à ouvrir la voie à l'inclusion et à l'équité scolaire au Ghana, et est devenu un modèle pour les jeunes de tout le pays et au-delà des frontières.

Martin Luther King Jr

Martin Luther King

“ La fonction de l'éducation est d'apprendre à réfléchir de manière intensive et critique. Intelligence plus caractère - tel est le but de la véritable éducation ”

Martin Luther King

Sans l'éducation, Martin Luther King ne serait peut-être pas devenu le leader des droits civiques que nous honorons aujourd'hui. Grâce à ses études, Martin Luther King a été initié aux écrits de Henry David Thoreau et inspiré par son essai, « La désobéissance civile ». Il a été exposé à l'activisme non violent illustré par le Mahatma Gandhi, dont il s'est inspiré par la suite. L'éducation a jeté les bases d'un homme qui a, maintes et maintes fois, parlé au nom de ceux qui n'avaient pas de voix. Du boycott des bus de Montgomery aux manifestations pacifiques, des innombrables conférences à son célèbre discours « I Have a Dream » sur les marches du Lincoln Memorial, King a annoncé un mouvement de défense des droits civiques qui a ouvert la voie à l'égalité raciale et à la liberté constitutionnelle pour tous. Ses réalisations lui ont valu un prix Nobel de la paix en 1964, ainsi qu'une Médaille présidentielle de la liberté et une Médaille d'or du Congrès à titre posthume, et ont changé à jamais le cours de l'histoire.

Nelson Mandela

Nelson Mandela

“ L'éducation est l'arme la plus puissante pour changer le monde ”

Nelson Mandela

Chaque année, le 18 juillet, la population sudafricaine consacre 67 minutes de son temps à aider les autres. Chaque minute représente chaque année que Nelson Mandela a passée à servir son pays. Dans son long combat contre l'apartheid, Mandela s'est tourné vers l'éducation pour en faire un moyen de mettre fin aux luttes auxquelles sa race était confrontée. Son diplôme en droit lui a permis de représenter des citoyens noirs dépourvus de tout droit et a alimenté sa croyance en la justice pour tous. Leader du Congrès national africain, l'activisme politique de Mandela l’a finalement conduit en prison. Pendant ses 27 années d'incarcération, il a poursuivi ses études et a écrit en secret son autobiographie, « Un long chemin vers la liberté ». À sa libération, Mandela a continué à défendre l'égalité sociale, à rallier le soutien international au mouvement anti-apartheid et lui a valu le prix Nobel de la paix en 1993. Un an plus tard, les premières élections démocratiques ont eu lieu en Afrique du Sud, et Mandela est devenu le premier président noir du pays.

Malala Yousafzai

Malala Yousafzafi

“ Un enfant, un professeur, un livre, un stylo peuvent changer le monde ”

Malala Yousafzai

Le 9 octobre 2012, Malala Yousafzai, 15 ans, a reçu une balle dans la tête par un homme armé alors qu'elle était dans le bus pour rentrer de l'école. Elle avait été prise pour cible par les Talibans en raison de son plaidoyer en faveur de l'éducation des filles. Elle a grandi dans la vallée de Swat, au Pakistan, et est allée dans une école fondée par son père. À 11 ans à peine, elle a commencé à écrire un blog pour la BBC sous un pseudonyme, décrivant la vie sous le régime des talibans qui interdisaient l'éducation des filles. Même lorsque son identité a été révélée, Malala a continué à s'exprimer et sa plateforme publique s'est développée, ce qui a déclenché la tentative d'assassinat. Après sa revalidation, elle était plus déterminée que jamais à se faire entendre. Elle a fondé le Malala Fund, une organisation caritative qui défend les possibilités d'éducation pour les filles, et aujourd'hui, elle voyage dans le monde entier pour partager son histoire et faire la lumière sur la discrimination fondée sur le genre. Malala Yousafzai est devenue la plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix en 2014 pour sa poursuite intrépide en faveur de l'éducation, un droit de chaque enfant.