3 recommandations pour soutenir les chefs d’établissement pendant la pandémie du coronavirus

Qu'ils soient appelés proviseurs, principaux ou directeurs d'école, les chefs d'établissement jouent un rôle majeur en matière de motivation et de coordination dans les réponses des systèmes éducatifs au COVID-19. Voici quelques recommandations pour les soutenir dans ce rôle essentiel.

04 mai 2020 par Sameer Sampat, Global School Leaders et Azad Oommen, Global School Leaders
|
Lecture : 5 minutes
|
Les enseignants, le directeur de l'école et le chef du village lors d'une rencontre pour discuter des finances et des priorités de l'école de Khokkham, dans le district de Pak Ou au Laos.
Les enseignants, le directeur de l'école et le chef du village lors d'une rencontre pour discuter des finances et des priorités de l'école de Khokkham, dans le district de Pak Ou au Laos.
PME/Kelley Lynch

Au cours des dernières semaines, le rôle des chefs d'établissement a été modifié de manière inattendue et spectaculaire par la crise du COVID-19. La nature sans précédent de cette situation signifie qu’il n’existe aucune direction fixe à suivre pour eux.

Les directeurs d'école sont comme les acteurs d'une pièce de théâtre dont l'histoire, le scénario et les costumes ont tous changé au beau milieu de la représentation, ce qui les contraints d'improviser sur scène pour s'adapter à leur nouveau rôle.

Très peu de chefs d'établissement ont reçu une formation approfondie et un soutien pour leur fonction, et encore moins ont reçu des directives précises sur les attentes lors d’intervention et de rétablissement en cas de catastrophe.

Malgré ces conditions particulièrement difficiles, nous avons vu des directeurs d'école incroyablement inspirants agir pour assurer la sécurité et le bien-être des familles et minimiser les perturbations auxquelles sont confrontés les enfants non scolarisés.

Afin de comprendre la manière dont les directeurs d'école font face à cette situation, la Global School Leaders et nos quatre organisations partenaires se sont réunis pour réaliser une courte enquête du 7 au 14 avril (en anglais) qui a collecté les réponses de plus de 1 800 directeurs d'école dans 12 pays.

« J'ai personnellement commencé à appeler la plupart des parents et des élèves pour leur expliquer la situation actuelle de l’école et je m'assurerai également que la direction prendra les mesures nécessaires pour surmonter la situation que nous sommes en train de vivre. RESTEZ CHEZ VOUS… », affirme un directeur d'école en Inde (le 7 avril 2020).

« J'ai informé mes professeurs et nos parents des aides d'urgence disponibles provenant du gouvernement et d'autres organismes. J'ai également apporté une aide financière pendant cette période », rappelle un autre au Nigéria (le 9 avril 2020).

« Je soutiens les enseignants, les élèves et les parents pour qu'ils soient enthousiastes à l'idée de mettre en œuvre l'apprentissage en ligne. Je leur rappelle de prendre soin de leur santé avec les gestes barrières, en se lavant les mains avec du savon, en portant des masques s'ils quittent la maison, et en évitant les foules pendant la pandémie », affirme un autre en Indonésie (le 13 avril 2020).

Jouissant du respect et de relations personnelles avec les familles de leurs élèves, les chefs d’établissement sont particulièrement bien placés pour les guider sur la manière de soutenir leurs enfants à la maison pendant ce défi exceptionnel.

Nous pensons que les systèmes éducatifs doivent définir clairement les rôles et les appuis des directeurs d'école pour qu'ils puissent réagir aux conséquences des fermetures d'écoles. Les systèmes éducatifs doivent également soutenir à l'avance les directeurs d'école dans les étapes de réouverture des écoles lorsque cela se produira.

Recommandation 1 : Définir clairement le rôle des chefs d’établissement dans la riposte à la crise

L'un des principaux enseignements de notre enquête est que les chefs d'établissement se sentent fortement responsables du bien-être de leurs élèves pendant cette crise. Ce sentiment de responsabilité peut être utilisé pour soutenir leurs communautés. Il est essentiel que les autorités nationales établissent des directives précises sur ce qui est attendu des directeurs d'école et qu'ils leur fournissent le soutien et les ressources nécessaires pour remplir leur rôle.

Le rôle des chefs d'établissement dans le bien-être des enfants

Les chefs d’établissement ont une vaste perspective des défis auxquels leurs communautés sont confrontées, et leurs voix devraient être prises en compte lors de la définition de leur rôle pendant la crise. Au niveau mondial, nos chefs d'établissement se préoccupent avant tout et dans cet ordre, du bien-être des élèves, de l'enseignement en ligne et des finances.

Nous pensons que les chefs d'établissement devraient être chargés d'inspirer et de coordonner leurs équipes, afin de mener une action collective pour répondre à ces trois grandes préoccupations. Les systèmes gouvernementaux peuvent prendre des mesures afin de guider les directeurs d'école dans ce processus. Nous avons établi une liste de recommandations à l'intention des gouvernements et des chefs d'établissement (en anglais).

Le plus grand défi pour les chefs d'établissement

Recommandation 2 : Faire appel aux chefs d'établissement pour diriger le processus de réouverture des écoles

Lorsque les écoles finiront par rouvrir, les directeurs d'école vont devoir faire face à une lourde charge qui sera de créer rapidement des espaces d'apprentissage sûrs et sains pour leurs élèves. En nous appuyant sur la documentation portant sur les écoles sortant de catastrophes, nous pensons que les dirigeants devront s'attaquer aux facteurs suivants :

  1. Les problèmes de santé mentale et de bien-être chez les enseignants et les élèves qui peuvent avoir souffert d'anxiété, de dépression, d'isolement ou de malnutrition. Les chefs d'établissement devront être formés à l’identification des symptômes de ces problèmes et aux méthodes des praticiens pour y faire face.
  2. Pertes d'apprentissage chez les enfants - nous prévoyons des pertes plus importantes dans les écoles de moindre qualité, où la base de l’apprentissage était déjà plus faible. Des cours de rattrapage accélérés avec des regroupements basés sur les compétences pourrait répondre à ce défi, mais un soutien supplémentaire sera nécessaire pour les responsables et les enseignants.
  3. Perte d'élèves et d'enseignants - nous savons que dans les zones urbaines, les travailleurs migrants (y compris les enseignants) sont retournés dans leurs foyers ruraux pendant la crise. Si beaucoup reviendront dans leurs domiciles urbains, beaucoup ne reviendront peut-être pas. Et en fonction de la propagation éventuelle du coronavirus, il pourrait y avoir des pertes humaines parmi les enseignants, les parents et les élèves. Les chefs d’établissement devront prévoir différents scénarios et s'adapter en fonction de la situation à mesure que les écoles rouvriront.
  4. Garantir un approvisionnement adéquat - avec l'interruption des chaînes d'approvisionnement, les manuels scolaires et le matériel d'apprentissage pourraient être en nombre insuffisant, et il incombera aux directeurs d’école d'élaborer des plans pour la poursuite de l'apprentissage.
  5. Calendrier et autres défis logistiques - selon le degré de contrôle exercé sur le retour à des communautés pleinement ouvertes, des problèmes de calendrier pourraient surgir - par exemple, les enfants plus âgés pourraient retourner à l'école en premier, suivis par les plus jeunes plus tard. Cela signifie que les chefs d'établissement devront être préparés à gérer leurs écoles avec une grande souplesse.

Recommandation 3 : Développer des programmes pour former et mettre en relation les chefs d’établissement

Il est important d'aider les chefs d’établissement à relever les défis que nous voulons qu'ils relèvent. L'évolution vers des programmes de développement professionnel en ligne adaptés au contexte est un soutien essentiel pour eux.

En Malaisie par exemple, l'une de nos organisations, Pemimpin, a organisé un atelier en ligne auquel ont participé plus de 100 directeurs d'école. Des exemples de chefs d’établissement qui ont réagi de manière innovante à cette crise ont été mis en évidence : c’est le cas d'une directrice d'école qui a mobilisé ses enseignants pour qu'ils poursuivent leur travail dans chacun de leurs niveaux scolaires grâce au système de messagerie en ligne Telegram. Pemimpin poursuit cette action en lançant des appels de soutien aux directeurs d'école, afin de les aider à mettre en relation les familles qui ont besoin d'un soutien pour les produits de première nécessité avec les entités gouvernementales ou philanthropiques pouvant y pourvoir.

Notre travail initial en ligne avec les directeurs d'école nous a appris qu'un des rôles clés des systèmes d'éducation durant cette période consiste à mettre en relation les directeurs d'école dans des groupes de pairs, afin qu'ils puissent rapidement partager les meilleures pratiques. Les directeurs d'école ont une vision unique des défis auxquels leurs communautés sont confrontées et certains d'entre eux font preuve d'innovation et d'ingéniosité pendant cette période. Nous avons constaté que les directeurs d'école sont très ouverts à l'idée de partager leurs idées.

Degré d'ouverture des chefs d'établissement au partage

Les défis auxquels sont confrontés les systèmes éducatifs sont vastes. Les chefs d'établissement sont une catégorie essentielle de personnes dans ce système qui peuvent susciter la motivation et la coordination, afin de garantir que les enseignants, les élèves et les familles soient en phase avec les plans établis par les responsables de l'éducation.

De plus, les bons directeurs d'école connaissent bien les besoins de leurs communautés et peuvent aider à mobiliser efficacement les ressources disponibles pour ceux qui en ont besoin.

Ainsi, les systèmes éducatifs devraient également guider, coordonner et amplifier les efforts que les chefs d’établissement déploient déjà. Comme l'a déclaré Kaya Henderson, ancienne directrice des écoles de Washington, DC (en anglais), dans une tribune récente, « peut-être qu'un problème aussi grand n’a pas besoin d’une seule grande solution mais, peut-être plutôt d'un million de solutions locales et communautaires ».

Laisser un commentaire ou
Santé scolaire

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.