Déclaration de la présidente du Conseil d’administration du GPE sur la situation en Afghanistan
|

Comme beaucoup de personnes à travers le monde, je suis très affligée de voir les événements qui se déroulent en Afghanistan, et notamment les nouvelles menaces qui pèsent sur les droits des femmes.

En tant que Présidente du Conseil d’administration du Partenariat mondial pour l'éducation (GPE), je suis soucieuse du fait que tous les enfants, les filles en particulier, puissent jouir de leur droit à une éducation de qualité.

Depuis que l'Afghanistan a rejoint le partenariat en 2011, le GPE a investi plus de 200 millions de dollars américains pour aider le pays à améliorer ses services éducatifs.

Le GPE et d'autres partenaires de développement ont soutenu le gouvernement afghan dans ses efforts pour apporter des améliorations significatives à l'offre en matière d’éducation, notamment à travers la construction d'écoles, la formation des enseignants et la scolarisation du plus grand nombre d’enfants possible.

Ces dernières années, l'Afghanistan a enregistré une augmentation significative de ses effectifs scolaires : le nombre total d'élèves inscrits est passé d'environ 1,1 million en 2001 à plus de 9,6 millions en 2018. Les filles représentent une part croissante de ces nouveaux élèves.

Le GPE fera tout ce qui est en son pouvoir pour sauvegarder ces progrès et s'appuyer dessus pour renforcer ses actions, à l’heure où des millions d'enfants en Afghanistan ne sont toujours pas scolarisés et que les filles sont particulièrement sous-représentées dans les effectifs scolaires.

De manière générale, étant donné tout ce qui a été sacrifié, y compris par les Australiens pendant la guerre en Afghanistan, la communauté internationale doit continuer à faire pression pour assurer la paix et le progrès du peuple afghan, en mettant l'accent sur les droits des femmes et des filles.

J'exhorte également les gouvernements à continuer à soutenir l'évacuation des civils à risque en Afghanistan, notamment ceux qui ont aidé les Forces de défense australiennes et les femmes afghanes qui peuvent être menacées en raison de leur soutien à l'égalité des genres, ou en raison de leur leadership à travers les fonctions occupées dans l'ancien gouvernement et dans les médias.

Asie du Sud: Afghanistan

Dernières actualités