Le Ministère de l'enseignement de base et des enseignements secondaires de Sierra Leone, le Partenariat mondial pour l'éducation et l'UNICEF achèvent la construction de 30 blocs de classes pour l’éducation de la petite enfance
|
Une élève dans sa salle de classe à l'école maternelle de Masorie en Sierra Leone en janvier 2019. Crédit : GPE/Ludovica Pellicioli
Une élève dans sa salle de classe à l'école maternelle de Masorie en Sierra Leone en janvier 2019.
GPE/Ludovica Pellicioli

Communauté Sawulia, Bombali, Sierra Leone, 9 septembre 2021 - Le ministère de l'enseignement de base et des enseignements secondaires de Sierra Leone, avec le soutien financier et technique du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et du Partenariat mondial pour l'éducation (GPE), a achevé la construction de 30 nouveaux centres de développement de la petite enfance dans trois des districts de la Sierra Leone. Ces centres sont équipés de tables et de chaises pour les enfants et les enseignants, de toilettes séparées et d'aires de jeux extérieures.

Une cérémonie de présentation officielle des nouveaux centres a eu lieu dans la communauté Sawulia dans le district de Bombali. On estime que 2 100 enfants des districts de Bombali, Kambia et Pujehun suivront désormais des cours dans des centres de développement de la petite enfance entièrement équipés et adaptés à leurs besoins.

« Son Excellence Julius Maada Bio, Président de la République de Sierra Leone a mis l'accent sur le développement de la petite enfance à travers le programme d'éducation scolaire gratuite et de qualité. Notre ministère a élaboré, validé et vulgarisé une nouvelle politique nationale sur le développement intégré de la petite enfance et s'est engagé dans la formation des enseignants et des différents intervenants dans ce secteur en vue de renforcer le capital humain de la Sierra Leone. Nous continuerons à créer des espaces sûrs pour que nos enfants puissent jouer, apprendre et s'épanouir », a expliqué l’honorable David Sengeh, Ministre de l'enseignement de base et des enseignements secondaires de Sierra Leone.

Les nouveaux centres d’éducation de la petite enfance arrivent à un moment où de plus en plus de recherches ont démontré l'importance d'élargir le développement de la petite enfance pour assurer une croissance et un développement optimaux des enfants.

En Sierra Leone, la pauvreté, les retards de croissance dûs à une mauvaise nutrition, les normes sociales et l'insuffisance des ressources financières sont mis en évidence dans la Politique nationale de développement intégré de la petite enfance, comme étant des facteurs limitant l'accès des enfants aux opportunités pour le développement de la petite enfance.

Seuls 12 pour cent des enfants âgés de 3 à 5 ans participent à un programme structuré d'éducation de la petite enfance en Sierra Leone. Seulement 2 pour cent des enfants de moins de cinq ans ont accès à trois livres de lecture ou plus.

« L'éducation de la petite enfance est l'un des meilleurs investissements qu'un pays puisse faire pour préparer les enfants à l'apprentissage et leur donner une chance de s'épanouir plus tard dans la vie », a déclaré Alice Albright, Directrice générale du Partenariat mondial pour l'éducation.

Les centres de développement de la petite enfance ont été construits dans le cadre du programme Bien faire les choses, construire des bases solides pour l'apprentissage financé par le GPE et lancé en octobre 2020. Les centres apporteront une contribution significative à l'apprentissage, au jeu et au développement socio-émotionnel des enfants.

Chacun des 30 centres construits comprend deux salles de classe spacieuses d’une capacité de 30 à 35 enfants chacune, toutes équipées de bureaux et de chaises confortables, d’un bureau et d’une chaise pour l’enseignant ainsi que de bacs de rangement du matériel de jeu et d'apprentissage. Chaque centre dispose également de toilettes séparées pour garçons et pour filles et d’un forage à énergie solaire pour promouvoir des pratiques d'assainissement et d'hygiène appropriées telles que le lavage des mains.

Pour stimuler davantage le développement social et émotionnel des enfants, du matériel d'enseignement et d'apprentissage, notamment des livres d'images, a été fourni aux centres et une aire de jeux extérieure construite.

Les éducateurs devant travailler dans ces centres ont été formés à des approches pédagogiques spécifiques telles que la stimulation cognitive et l'apprentissage précoce basée sur le jeu, le développement et l'utilisation de matériel d'enseignement et d'apprentissage à faible coût pour faciliter la préparation à la scolarité.

« L'UNICEF reste déterminé à soutenir le développement de la petite enfance afin que chaque enfant ait la possibilité de se développer et de grandir, indépendamment de son origine sociale ou économique », a rappelé Liv Elin Indreiten, Représentante par intérim de l'UNICEF. « Nous pensons que ces centres apporteront beaucoup d'espoir et d'aspirations aux enfants des différentes communautés. »

Il est également prévu de construire 35 autres centres de développement de la petite enfance dans les districts de Bombali, Kambia, Karene, Kenema et Moyamba grâce à un financement du GPE, de l'Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et de l'UNICEF. Le Ministère de l’éducation, le GPE et l'UNICEF continueront à soutenir le développement des capacités des personnes intervenant dans l’éducation de la petite enfance, afin que les enfants inscrits dans ces centres bénéficient d’un programme d’enseignement de qualité basé sur le jeu.

Partners' logos

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

  • Brima Michael Turay | Responsable des relations publiques | Ministère de l’enseignement de base et des enseignements secondaires | Email : brima_turay@yahoo.com | Tél : +232 76 450134
  • Tapuwa Loreen Mutseyekwa | Spécialiste en communication | UNICEF | Email : tmutseyekwa@unicef.org | Tél : +232 76 100532
  • Tamara Kummer | Responsable médias | Partenariat mondial pour l'éducation | Email : tkummer@globalpartnership.org | Tél : +33 7 82 26 07 18
Une élève dans sa salle de classe à l'école maternelle de Masorie en Sierra Leone en janvier 2019. Crédit : GPE/Ludovica Pellicioli
Une élève dans sa salle de classe à l'école maternelle de Masorie en Sierra Leone en janvier 2019.
GPE/Ludovica Pellicioli

Dernières actualités