Évaluation de l'apprentissage

Le Partenariat mondial pour l’éducation encourage la mise en place de systèmes d’évaluation de l’apprentissage solides afin d’améliorer la qualité des connaissances.

Pour améliorer les résultats de l'éducation, les pays ont besoin de systèmes efficaces pour suivre ce que les élèves apprennent et la manière dont ils l’apprennent.

Un système d'évaluation des apprentissages comprend les politiques, directives, programmes, activités, entités, institutions et instruments utilisés pour produire des données sur l'apprentissage. Le système fournit des preuves solides pour les politiques et pratiques en matière d’éducation dans le but d’améliorer la qualité de l’éducation et les résultats d’apprentissage.

À l'échelle mondiale, deux tiers des enfants et 60 % des adolescents vont à l'école mais n'acquièrent pas les compétences de base nécessaires pour mener une vie productive.

Les pays en développement utilisent diverses formes d’évaluations de l'apprentissage, allant des tests en classe administrés par les enseignants à la participation à des évaluations à grande échelle telles que le TIMSS ou le PASEC. Cependant ils ont encore du mal à utiliser les données d'évaluation pour éclairer leurs politiques et leurs pratiques.

Plusieurs des cibles suivies dans le cadre de l'ODD 4 visent à améliorer les résultats de l'apprentissage, et les indicateurs permettant de suivre ces cibles nécessitent des systèmes d'évaluation de la qualité de l'apprentissage.

Le Partenariat mondial pour l'éducation fournit expertise et financement pour aider les pays en développement à se doter de systèmes d'évaluation de l'apprentissage solides.

Nos résultats

65 %
DES PAYS PARTENAIRES
ont progressé dans les résultats d'apprentissage
94 %
DES FINANCEMENTS DU PME
soutiennent des systèmes d'évaluation de l'apprentissage ou des systèmes de données sur l'éducation
L'Éthiopie, la Mauritanie, le Vietnam
ONT MIS À L'ESSAI
une nouvelle approche d'analyse complète de leurs systèmes d'évaluation de l'apprentissage, avec le soutien du PME
48 %
DES PAYS PARTENAIRES
ont un système d'évaluation des apprentissages conforme aux normes de qualité contre 40 % en 2015

Sources

L'action du PME

Le PME soutient les systèmes d'évaluation de l'apprentissage solides à travers :

Des mesures incitatives pour de meilleures évaluations : Les pays partenaires qui demandent au PME un financement pour la mise en œuvre d’un programme doivent disposer d’un système ou d’un mécanisme permettant de suivre les résultats de l’apprentissage, d’un plan assorti de délais pour en élaborer un, ou utiliser le financement du PME pour en élaborer un. La partie du financement axée sur les résultats est liée aux progrès démontrés dans l’atteinte des résultats sectoriels, incluant notamment les gains en termes d’apprentissage.

Le suivi des évaluations de l'apprentissage et des résultats : Le PME fait le suivi de la qualité des systèmes d'évaluation de l'apprentissage grâce à l'indicateur 15 de son cadre de résultats, qui examine la proportion de pays partenaires dotés de systèmes d'évaluation de l'apprentissage respectant des normes de qualité dans le cycle de l'éducation de base. L'indicateur 1 du cadre de résultats suit le pourcentage de pays partenaires qui atteignent de meilleurs résultats d'apprentissage.

La recherche et l’échange de connaissances : Dans le cadre du Programme d’activités mondiales et régionales, le PME a financé des initiatives visant à répertorier les données sur l’évaluation des apprentissages et à renforcer les capacités des pays partenaires à améliorer les systèmes d’évaluation des apprentissages. L’évaluation des apprentissages est un thème clé du partage de connaissances et d’innovations (KIX).

Le document de consultation de KIX a identifié des lacunes dans les biens publics mondiaux et, en réponse, propose quatre domaines d’intervention :

  • le soutien aux institutions nationales d'évaluation des apprentissages (renforcement des capacités, échanges)
  • le renforcement des compétences de l'ensemble du système éducatif, des enseignants aux ministères (directives, formation continue)
  • le soutien des systèmes d'évaluation des apprentissages pour les plus marginalisés (pays fragiles, apprenants vulnérables)
  • une meilleure utilisation des données d'évaluation des apprentissages (bonnes pratiques, échanges)

L’évaluation au service des apprentissages (A4L)

Avec le soutien de deux fondations, le PME met en œuvre l'initiative Évaluation au service des apprentissages (Assessment for Learning, A4L). Cette initiative vise à renforcer les systèmes nationaux d'évaluation de l'apprentissage et à promouvoir une mesure plus globale de l'apprentissage aux niveaux mondial et régional.

L'initiative a 3 composantes :

  • L’analyse des systèmes nationaux d'évaluation de l'apprentissage (ANLAS, du sigle en anglais) : En collaboration avec le Conseil australien pour la recherche en éducation (ACER), le PME a mis au point un ensemble d’outils pour aider les pays partenaires à effectuer une analyse complète de leurs systèmes d’évaluation des apprentissages. La boîte à outils ANLAS a été développée et testée en Éthiopie, en Mauritanie et au Vietnam. Elle est maintenant disponible pour les autres pays.
  • Le soutien aux réseaux régionaux d'évaluation de l'apprentissage : Le PME apporte son soutien au Réseau sur le suivi de la qualité de l’éducation en Asie-Pacifique (NEQMAP), coordonné par le Bureau de l’UNESCO à Bangkok pour la région Asie-Pacifique, et au Réseau des éducateurs pour la transformation de l’enseignement-apprentissage (TALENT), coordonné par le Bureau de l’UNESCO à Dakar pour l’Afrique saharienne. Grâce au soutien d’A4L, les deux réseaux ont organisé une série d’ateliers techniques sur l’évaluation des apprentissages destinés aux pays partenaires dans leurs régions respectives. Ils coordonnent également des recherches transnationales sur des sujets connexes et mènent des activités de partage des connaissances.
  • Une revue du panorama des compétences du 21e siècle visant à préciser le rôle potentiel que peut jouer le PME dans la promotion de l'intégration des compétences du 21e siècle dans les systèmes éducatifs des pays partenaires. Parallèlement, le PME apporte également son soutien à l’initiative d’Optimisation de l’évaluation pour tous (OAA) de la Brookings Institution, par le biais de laquelle les pays collaborent pour mettre au point des mesures des compétences du 21e siècle au niveau de la classe.

Infos et derniers blogs