5 raisons d’investir plus de 5 milliards de dollars : entretien avec Teresa Perales

Dans le cadre de sa campagne de financement, le GPE a posé à Teresa Perales, championne paralympique de natation, 5 questions sur le pouvoir de l'éducation.

04 mai 2021 par Secrétariat du GPE
|
Lecture : 4 minutes
|
5 raisons d’investir plus de 5 milliards de dollars  entretien avec Teresa Perales

Teresa Perales est championne de natation, médaillée d'or paralympique et ambassadrice de la Fondation Telefónica.

1. Le 6 novembre 2020, vous avez participé au lancement en Espagne de la 4e campagne de financement du GPE, baptisée « Lève la main », qui vise à collecter au moins 5 milliards de dollars pour transformer les systèmes éducatifs dans 90 pays et territoires. Qu'est-ce qui vous a poussé à lever la main pour soutenir l'éducation ?

Je lève la main pour soutenir l'éducation et le GPE parce que je crois que chaque enfant mérite une éducation de qualité, que les écoles doivent inclure tous les enfants et que chacun doit pouvoir atteindre son plein potentiel.

Mon fils, qui a sept ans, est ma motivation dans tout ce que je fais et, ce que je souhaite pour lui, n’est pas différent de ce que souhaitent d’autres parents pour leur enfants ailleurs. Je lui souhaite d'être en bonne santé, éduqué, heureux et de pouvoir réaliser ses rêves. L'éducation est essentielle pour lui permettre d’y parvenir.

2. Dans votre discours lors de l'événement de lancement, vous avez souligné que les écoles aident les enfants à rêver. Comment l'éducation a-t-elle façonné vos rêves et la personne que vous êtes aujourd'hui ?

Sans éducation, je ne serais pas là où je suis maintenant. L’éducation a contribué à élargir mes horizons. Elle était et continue d'être la clé qui ouvre les portes vers des opportunités autrement cachées.

J'ai eu la chance d'avoir une éducation qui m'a donné la motivation et la confiance nécessaires pour rêver grand. Sans cela, je n’aurais pu prendre conscience d’une grande partie de mon potentiel.

À 19 ans, ma vie a radicalement changé, car j'ai perdu la mobilité de mes deux jambes. C'était une période difficile à bien des égards. Cependant, l'éducation m'a fourni une base solide qui m'a non seulement donné le courage de continuer à poursuivre mes rêves, mais m'a aussi permis de co-écrire deux livres, Ma vie sur roues et La force d'un rêve, et partager mon expérience avec les autres.

3. Le GPE et Profuturo collaborent étroitement pour plaider en faveur d'un financement accru de l'éducation et, en tant qu'ambassadrice de Profuturo, vous soutenez la campagne « Lève la main ». Qu'attendez-vous des leaders mondiaux pour mettre fin à la crise mondiale de l'apprentissage ?

Je veux que les leaders mondiaux comprennent bien qu’investir dans l’éducation c’est investir dans l’avenir de nos enfants. Grâce à l'éducation, tous les enfants du monde peuvent espérer et réaliser leurs rêves.

Nous devons garder à l'esprit que les écoles ne sont pas seulement le lieu où nous acquérons une éducation, mais qu'elles sont également un lieu qui donne de l'espoir, un sentiment de sécurité et de normalité.

Pour certains enfants, l’école signifie tout : c’est l’endroit où ils peuvent manger un repas nutritif tous les jours ; c’est l’endroit où ils peuvent obtenir un vaccin pour se protéger contre la tuberculose et d'autres maladies mortelles ; c’est l’endroit où ils peuvent apprendre peu importe qu’ils soient pauvres, réfugiés ou atteint d’un handicap.

J'appelle les dirigeants mondiaux à intensifier particulièrement leurs efforts pour renforcer l’accès à une éducation de qualité pour les garçons et les filles les plus vulnérables. Je crois qu'une personne handicapée, lorsqu'elle reçoit une éducation de qualité, peut surmonter n'importe quel défi.

Je soutiens de tout cœur la campagne de financement du GPE, qui vise à collecter au moins 5 milliards de dollars pour permettre à 175 millions d’enfants d’apprendre, et j’espère que l’Espagne jouera un rôle de chef de file dans cet effort mondial.

4. Vous êtes la paralympienne espagnole la plus éminente de l'histoire. Quelles leçons avez-vous apprises de votre parcours ?

Le soutien de ceux que j'aime et qui me tiennent à cœur a signifié et continue de signifier beaucoup pour moi. Cela a rendu mon parcours incroyable.

Je crois que vous pouvez faire autant de choses que vous le souhaitez si vous évoluez dans un environnement favorable. L'éducation joue cependant un rôle crucial. C'est grâce à cet environnement dans lequel j’évolue que je peux également m'entraîner pour les Jeux Paralympiques de 2021 à Tokyo.

Il est vital d’avoir un filet de sécurité composé de personnes qui vous soutiennent et vous poussent à tirer le meilleur parti de vous-même, peu importe qui vous êtes.

5. Quel.s souvenir.s gardez-vous de vos années passées à l'école ? Y a-t-il eu des moments ou des enseignants qui vous ont particulièrement marquée ?

J'étais très heureuse à l'école, j'y ai passé de très bons moments. Ce dont je me souviens le plus, ce sont les moments de complicité avec mes amis, mais aussi avec certains enseignants, en particulier une dame.

Elle a cru en moi dès le début et m'a mise en confiance avec mes opinions. Elle m'a encouragé et aidé à prendre des décisions importantes concernant mes études.

Lire les autres blogs de cette série.

Teresa Perales lève la main pour soutenir la campagne de financement du GPE
Teresa Perales lève la main pour soutenir la campagne de financement du GPE.
Laisser un commentaire ou
Campagne 2025

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.