En Tanzanie, de nouvelles installations sanitaires permettent aux enfants de retourner à l'école en toute sécurité

De nouvelles installations sanitaires financées par le GPE contribuent à prévenir la transmission de la COVID-19 tout en permettant aux enfants de poursuivre leur éducation.

15 juin 2021 par Secrétariat du GPE
|
Lecture : 2 minutes
|
Les élèves de l'école Diamond se lavent les mains dans les nouveaux points d'eaux financés par le GPE. Crédit : Direction de l'école publique Diamond, à Dar es Salaam en Tanzanie
Les élèves de l'école Diamond se lavent les mains dans les nouveaux points d'eaux financés par le GPE.
Direction de l'école publique Diamond, à Dar es Salaam en Tanzanie

Durant la pandémie, les pratiques de santé et d'hygiène ont pris une nouvelle importance dans les écoles en Tanzanie. L'accent mis sur l'amélioration des pratiques d'hygiène a permis de maintenir les élèves à l'école, les maladies liées à l'hygiène étant historiquement liées à l'augmentation de l'absentéisme des élèves.

Comme le démontrent les données recueillies dans des écoles sélectionnées au hasard dans le district de Temeke, le besoin d'augmenter le nombre d’installations de lavage des mains était déjà important avant la pandémie qui n’a fait qu’accentuer ce besoin, comme en témoigne le tableau ci-dessous :

Données recueillies dans des écoles sélectionnées au hasard dans le district de Temeke
Ward = Circonscription
Primary school = École primaire
Students (total) = Élèves (total)
Students par tap = Élèves par robinet

Le gouvernement tanzanien, avec l’appui du GPE, s'est donc engagé à assurer un meilleur accès aux services d'hygiène de base dans les écoles, afin de réduire la transmission de la COVID-19 entre les élèves.

Le programme de soutien de la riposte du secteur de l’éducation à la COVID-19 financé par le GPE permet au gouvernement de fournir de l'eau potable et des installations sanitaires dans les écoles primaires, ce qui peut sauver des vies. Le financement COVID-19 du GPE supporte également la construction de plus de 13 000 toilettes, ainsi que de réservoirs de stockage d'eau de pluie écologiques et durables dans 1 100 écoles primaires qui ne disposent actuellement pas d'une source d'eau fiable.

Les nouvelles installations sanitaires présentent plusieurs avantages

Les élèves et les enseignants disposent désormais de ressources facilement accessibles pour assurer leur santé et leur bien-être tout en préservant la poursuite de leurs études.

Les enseignants ont noté l'importance d'une bonne hygiène des mains des élèves pour éviter la propagation de maladies contagieuses, dont la COVID-19. Ils ont également indiqué que la présence d'installations adéquates pour le lavage des mains a permis aux enfants de prendre de bonnes habitudes, comme celle de se laver les mains avant d'entrer en classe.

Même si les installations d'eau et d'assainissement, financées par le GPE, ont été construites en raison de la pandémie de COVID-19, leur utilisation continuera à promouvoir l'hygiène et à établir une base solide d'habitudes saines pour une génération d'élèves en Tanzanie. Cela profitera non seulement aux élèves eux-mêmes, mais aussi à leurs familles et à leurs communautés.

Des élèves se lavant les mains à l'école publique d'Upanga en Tanzanie. Crédit : Direction de l'école publique d'Upanga en Tanzanie
Des élèves se lavant les mains à l'école publique d'Upanga en Tanzanie.
Direction de l'école publique d'Upanga en Tanzanie

Possibilités d'enseignement à distance

En plus de la construction d'installations sanitaires, le financement COVID-19 octroyé par le GPE aide également le gouvernement tanzanien à offrir des possibilités d'apprentissage à distance pour s'assurer aux enfants de poursuivre leur éducation.

Plus précisément, le programme du GPE finance l'achat d’équipements de studio pour permettre à l'Institut d'éducation de Tanzanie de continuer à produire et à diffuser des leçons sous forme de vidéo et des programmes radiophoniques basées sur le programme national.

En outre, des manuels scolaires seront distribués aux écoles des zones les plus vulnérables afin d'inciter les élèves à retourner à l'école tout en améliorant le ratio élèves/manuels.

Ce blog a été rédigé en collaboration avec l’Agence suédoise d'aide au développement international (SIDA).

Un réservoir d'eau à l'école publique Diamond
Un réservoir d'eau à l'école publique Diamond
Direction de l'école publique Diamond
Laisser un commentaire ou
Afrique sub-saharienne: Tanzanie

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.