Les activités de santé scolaire soutiennent la réalisation de 5 ODD
Investir dans les programmes de santé scolaire renforcent d'autres domaines de développement et vice versa. Mais quel rôle jouent ces activités, et quels sont les liens avec les différents objectifs de développement durable ?
2 mai 2018 par Bradford Strickland, Global Partnership for Education Secretariat|
|
Des enfants se lavent les mains avant de rentrer en classe en Guinée
CREDIT: GPE/Tabassy Baro

Les activités de santé scolaire non seulement soutiennent les objectifs de développement durable pour la santé (ODD 3) et l’éducation (ODD 4), mais également l’ODD 2 (lutte contre la faim), l’ODD 5 (égalité des sexes) et l’ODD 6 (eau propre et assainissement). Les programmes de santé scolaire représentent un investissement extrêmement bénéfique.

En s'appuyant sur les enseignements des Objectifs du Millénaire pour le Développement, les ODD suivent un modèle similaire d’objectifs de développement et encouragent de nouvelles stratégies pour le développement durable à long terme en reliant les activités de différents secteurs. Les éducateurs qui travaillent dans la santé scolaire observent ainsi une collaboration synergique entre de nombreux secteurs.

Rendre l’éducation équitable pour tous les enfants

Le plus important ODD pour les activités de santé scolaire est l’ODD 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie. .

Les recherches ont démontré que les activités de santé scolaire favorisaient l’accès équitable et la participation à une éducation de qualité au moyen d’activités telles que le traitement antiparasitaire (traitement pour éliminer les vers intestinaux, une cause d’anémie, de retard de croissance, de léthargie, d'altération du développement cognitif, de déficience de la mémoire à court terme et d’augmentation de l’absentéisme), l’administration de micronutriments, les repas scolaires et la fourniture d'eau et d’installations sanitaires.

D’autres programmes stimulent également les efforts dans le cadre de l’ODD 4 : l’éducation relative à la santé reproductive, l’éducation de prévention du VIH et des autres maladies sexuellement transmissibles, les services d’aide thérapeutique et de soutien pour les orphelins et les enfants vulnérables, et l’éducation en matière de compétences pratiques.

Il est courant d’observer que les activités de santé scolaire rééquilibrent les conditions des élèves pour soutenir les objectifs d’accès équitable et de participation à une éducation de qualité. Chacune de ces activités de santé scolaire clés, par définition et pratique, couvre également d’autres ODD importants.

Lutter contre la faim grâce à l’école

L’ODD 2 – Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable- est directement traité par les activités d’alimentation scolaire. Des données empiriques montrent que l’éducation d’une mère peut améliorer la nutrition de son enfant, mais les activités d’alimentation dans le cadre scolaire constituent une réponse en temps réel aux besoins immédiats des enfants d’âge scolaire.

L’alimentation scolaire réduit le fardeau économique des familles, en fournissant un repas scolaire ou des rations à emporter à la maison, qui peuvent être complétés par l’administration de micronutriments (vitamines et minéraux). Ces activités sont souvent liées à l’éducation en matière de nutrition et ont un impact durable sur les familles en renforçant, pour les enfants et les communautés, les capacités de résilience à l’insécurité alimentaire causée par les chocs économiques et agricoles.

Apprendre à être en bonne santé à l’école

L'ODD 3 – Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge – non seulement traite de la fourniture de services de santé de qualité, mais améliore également les connaissances en matière de santé et les comportements favorisant une bonne santé. Il est directement soutenu par les activités de santé scolaire, qui sont souvent mises en œuvre en coordination avec les ministères de la santé.

Les activités telles que la fourniture d’eau propre et de sanitaires (latrines), d’éducation de prévention des MST et du VIH, de services de santé reproductive, de traitement antiparasitaire dans le cadre de l’école, de dépistage des troubles de la vue et de campagnes de vaccination, sont quelques exemples d’activités de santé scolaire qui, soit offrent des services de santé aux enfants d'âge scolaire, soit améliorent les connaissances en matière de santé, soit font la promotion de comportements favorisant une bonne santé.

Faire de l’égalité des sexes une réalité

L’ODD 5 – Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles – est un des objectifs que l’éducation est la mieux placée pour traiter grâce à ses propres processus, mais aussi par les activités de santé scolaire. L’éducation permet aux filles et aux femmes de réaliser leur plein potentiel – à égalité avec les hommes et les garçons – chez elles, dans leur communauté, sur leur lieu de travail et dans les institutions importantes. C’est un attribut fondamental de l’éducation en classe, ainsi que des opportunités d’enseignement à distance et non formel pour tous les individus d'une communauté.

Les activités de santé scolaire qui font la promotion de l'égalité des sexes et de l’équité en termes de participation et d’achèvement du niveau d’études comprennent la fourniture d’eau propre et d’installations sanitaires séparées pour les filles, la gestion de l’hygiène menstruelle, la fourniture de kits de protection hygiénique, l’éducation en matière de santé reproductive, la prévention des MST et du VIH, la prévention des grossesses non désirées, du mariage précoce, de la violence liée au genre et des autres formes d’abus, l'enseignement de compétences pratiques et la promotion de la sécurité à l'école. Des services d’éducation sexuelle complète et de santé reproductive dans les écoles sont autant de moyens importants par lesquels les activités de santé scolaire participent à la réalisation de l’ODD 5. Toutes ces activités de santé scolaire sont également liées de façon synergique à l’ODD 3.

Eau propre et assainissement pour tous

L’ODD 6 – Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau – L’objectif de promotion de l’eau propre et de l’assainissement est fondamentalement favorisé par la fourniture à l’école d’infrastructures de qualité pour l’éducation, notamment des points d’eau, des stations de lavage des mains (lavabos), ainsi que des installations sanitaires séparées pour les filles et les garçons.

Les activités de promotion de l’hygiène à l’école favorisent également la synergie avec l’ODD 3 (en aidant à prévenir les maladies transmises par l’eau) et avec l’ODD 5 (en déstigmatisant la menstruation et en favorisant de meilleures pratiques d’hygiène menstruelle dans les écoles et les communautés).

En savoir plus sur l’interaction entre l’éducation et tous les ODD

Laisser un commentaireou

Derniers blogs

Tous les blogs
Le Pôle de Qualité inter-pays sur l’enseignement et l’apprentissage (PQIP-EA) de l’ADEA rassemblent les membres autour de défis communs en matière d'éducation et de formation. De quelle manière cette...
A l'occasion de la Journée internationale des filles, examinons à quel point il serait transformateur que toutes les filles du monde reçoivent une éducation de qualité pendant 12 ans.
Le 11 octobre est la Journée internationale de la fille. En Afrique, les filles sont trop souvent laissées pour compte lorsqu'il s'agit d'acquérir les compétences dont elles ont besoin pour pouvoir...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis