Papouasie-Nouvelle-Guinée : collecter les données sur la COVID-19 pour améliorer la prise de décision

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, des enquêtes de référence aident à collecter des données pour documenter l'impact de la COVID-19 sur le système éducatif afin de mieux y faire face.

26 août 2021 par Judith Reen, et Meggie Kua Dingi, UNICEF Papua New Guinea
|
Lecture : 3 minutes
|
Une enseignante de l’école de Membok à Upper Fly se fait interviewée dans le cadre de l’enquête de référence visant à évaluer l’impact de la COVID-19 sur le système éducatif en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Crédit : UNICEF PNG/2021
Une enseignante de l’école de Membok à Upper Fly se fait interviewée dans le cadre de l’enquête de référence visant à évaluer l’impact de la COVID-19 sur le système éducatif en Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Credit: UNICEF PNG/2021

Soutenu par le Partenariat mondial pour l'éducation et le Partenariat entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’Australie, le ministère de l'Éducation de Papouasie-Nouvelle-Guinée poursuit le déploiement de son plan d'intervention et de relance de l'éducation en situation d'urgence.

Le plan prévoit une campagne de sensibilisation sur le retour à l'école, la diffusion de messages sur la COVID-19 dans les écoles, le soutien à l'apprentissage et la distribution de kits de soutien aux enseignants et aux élèves et la construction de stations de lavage des mains, entre autres interventions.

Grâce au soutien de la Division de la recherche et de l'évaluation (DRE) et de l'UNICEF, une collecte de données de base a été mise en œuvre pour recueillir des données de qualité à partager entre les partenaires. Ces données, bien que retardées par deux périodes de confinement prolongées, restent d'actualité compte tenu de la récente augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans le pays.

Tablettes achetées pour faciliter la réalisation des enquêtes. Crédit : UNICEF PNG/2021
Tablettes achetées pour faciliter la réalisation des enquêtes.
Credit:
UNICEF PNG/2021
John Wartobovo est un enquêteur. Il interroge ici une enseignante de l'école d’Haicoast à Lae. Les écoles étaient déjà confrontées à un gros manque de ressources et disposaient de capacités limitées avant la pandémie. Crédit : UNICEF PNG/2021
John Wartobovo est un enquêteur. Il interroge ici une enseignante de l'école d’Haicoast à Lae. Les écoles étaient déjà confrontées à un gros manque de ressources et disposaient de capacités limitées avant la pandémie.
Credit:
UNICEF PNG/2021

Réaliser des enquêtes de référence sur l’impact de la COVID-19

Les enquêtes de référence sur l’impact de la COVID-19 démontrent de quelle manière les contraintes liées à la pandémie ont contribué à rassembler des agences du système des nations unies, des ONG et d'autres partenaires et à les faire travailler ensemble autour d’objectifs communs.

« Ces enquêtes sont une partie importante de notre réponse à la COVID-19 », déclare Brian Monie, secrétaire adjoint de la DRE. « Nous travaillons en étroite collaboration avec des partenaires. Çà a toujours été un travail d'équipe. L’équipe de la DRE a conçu les enquêtes, l'UNICEF a créé les outils [de collecte des données] et, ensemble, nous avons formé les enquêteurs. Ensemble, nous avons également coordonné la prise de rendez-vous pour mener les interviews, assurer la logistique et l’organisation des déplacements. Cela a nécessité de gros efforts, étant donné l'éloignement de nombreuses écoles ».

Annemarie Kona, Secrétaire générale adjointe du ministère de l’éducation, a déclaré à cet effet :

« Grâce à ces enquêtes, nous sommes convaincus que nous pouvons recueillir des données de bonne qualité pour mieux éclairer notre compréhension de l'impact de la COVID-19 sur le système éducatif en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les résultats obtenus constitueront non seulement une base de référence pour mieux informer nos interventions dans le cadre de notre riposte à cette pandémie, mais pourront également nous aider dans la planification et l’élaboration de politique à l'avenir ».

Elle a ajouté : « Ce travail nous a particulièrement inspiré à travailler en tandem avec des partenaires et à apprendre les uns des autres - cela ne peut pas être sous-estimé. Nous sommes plus forts grâce à notre capacité à travailler ensemble et au soutien des donateurs et de l'UNICEF. Nous sommes très reconnaissants quant au soutien financier que nous avons reçu du Partenariat mondial pour l'éducation et du Partenariat entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée et l’Australie. La COVID-19 affecte le fonctionnement de nos écoles et nous avons besoin des données de ces enquêtes pour fournir des preuves, afin de continuer à aider nos enseignants et nos élèves ».

Benson Hahambu, responsable du suivi à l'UNICEF, a ajouté : « Les tablettes et les banques d'alimentation en énergie solaire (Power Bank) sont deux des équipements les plus importants et nécessaires pour réaliser les enquêtes. Les enquêteurs ont besoin de tablettes pour saisir les données collectées sur le terrain et de banques d'alimentation en énergie solaire dans les zones où l'électricité n'est pas toujours disponible. Grâce au soutien de nos partenaires, l'UNICEF a acheté plus de 30 tablettes et banques d'alimentation en énergie solaire pour le compte du ministère de l'Éducation. Cet équipement est essentiel pour collecter de bonnes données pendant l'enquête, des données qui seront partagées avec nos partenaires, d'autres parties prenantes et le cluster Éducation en situations d'urgence ».

Ces efforts contribueront à la mise en œuvre de la riposte de la Papouasie-Nouvelle-Guinée à la COVID-19 et de sa reprise, tout en renforçant la résilience du système éducatif pour qu’il réponde au mieux aux futures urgences.

Laisser un commentaire ou
COVID-19, Systèmes de données

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.