Un milliard de voix pour l'éducation : le moment est venu de se mobiliser pour protéger l’éducation

La Campagne mondiale pour l'éducation lance une nouvelle campagne baptisée Un milliard de voix pour l’éducation le 25 janvier, à l'occasion de la Journée internationale de l'éducation. Cette campagne vise à susciter une augmentation du financement public de l'éducation, en faisant entendre les voix du milliard d'apprenants dont l’éducation a été troublée par la pandémie de COVID-19 et en partageant leurs expériences. Elle en appelle également à une action urgente.

19 janvier 2021 par Emily Laurie, Global Campaign for Education
|
Lecture : 4 minutes
|
Des élèves à la sortie d’une école au Bangladesh. Crédit photo : Scott Wallace / Banque mondiale
Des élèves à la sortie d’une école au Bangladesh.
Crédit : Scott Wallace/Banque mondiale

La Campagne mondiale pour l'éducation lance une nouvelle campagne baptisée Un milliard de voix pour l’éducation le 25 janvier, à l'occasion de la Journée internationale de l'éducation, alors que la pandémie de COVID-19 continue d’affecter l'éducation de plus d'un milliard de personnes.

Cette situation exacerbe également l’actuelle crise du financement de l'éducation dans le monde et limite les progrès vers l’atteinte de tous les objectifs de développement durable , en particulier de l'objectif de développement durable N°4 (ODD 4). En outre, la Banque mondiale prévoit une réduction potentielle de 10 % des budgets de l'éducation en raison de la pandémie.

La campagne Un milliard de voix pour l’éducation vise à stimuler une augmentation du financement public de l'éducation, pour garantir une éducation de qualité, inclusive et équitable pour tous. Pour cela, elle voudrait faire entendre les voix du milliard d'apprenants dont l’éducation a été affectée par la pandémie de COVID-19, partager leurs expériences et appeler à une action urgente.

Accorder la priorité à l'éducation

Nous pensons qu’élevées ensemble pour soutenir l'éducation, ces voix peuvent avoir le pouvoir de stopper le recul des progrès que nous constatons aujourd'hui dans le domaine de l'éducation. Elles peuvent contribuer à faire en sorte que l'éducation redevienne une des priorités des programmes des gouvernements à travers le monde. C'est pourquoi nous lançons cette campagne et demandons à chacun de faire entendre sa voix, pour montrer au monde que l'éducation ne peut et ne doit pas être négligée.

Les voix de l'espoir

A l’approche du lancement officiel et alors que nous commençons à recueillir et à entendre les voix des élèves, des enseignants et des parents à travers le monde, il est clair que la menace qui pèse sur l'éducation est plus que jamais universelle. Tout comme les solutions et parcours de réussite observés jusqu’ici.

Il y a les voix du désespoir certes, mais il y a aussi les voix de l'espoir.
Pour chaque parent qui s'inquiète de la façon de pouvoir éduquer son enfant sans matériel pédagogique, il y a un enseignant qui parcourt des centaines de kilomètres par semaine pour livrer des fournitures scolaires et donner des leçons à distance.

Il y a des voix qui expriment des inquiétudes et des voix qui parlent d’innovations.
Pour chaque enfant inquiet de la façon dont il peut accéder à l’éducation, il existe une station de radio qui travaille avec des enseignants et des bénévoles pour diffuser des leçons dans les endroits les plus éloignés.

Il y a des voix qui expriment leur lassitude et des voix qui transmettent énergie et positivité.
Pour chaque parent résigné du fait que ses enfants n'apprendront rien ou peu pendant cette période, il y a quelqu'un qui se bat pour que chaque enfant, notamment les plus marginalisés, puisse toujours accéder à l'apprentissage.

Des voix qui appellent à une action immédiate

Ensuite, il y a toutes ces voix qui appellent à une action immédiate.

Nous devons écouter ces voix, partager les nôtres, celles de notre communauté et de notre pays. L'éducation ne peut pas être un secteur dans lequel on improvise après coup. Elle doit être une priorité des plans nationaux de riposte et de redressement post-COVID-19.

Les enfants n'ayant pas accès à l’éducation ont besoin de notre aide maintenant, pas quand la pandémie sera passée. Les pays, et le monde dans son ensemble, ne peuvent se remettre de cette crise mondiale que si les systèmes éducatifs sont financés.

Appel à l'action : #UnMilliardDeVoixPourlÉducation

L'appel à l'action de la campagne Un milliard de voix pour l’éducation décrit la manière dont les gouvernements peuvent agir pour financer une éducation de qualité et formule huit recommandations politiques :

  1. Augmenter le financement public de l’éducation pour atteindre 20 % des dépenses publiques.
  2. Augmenter leur base d’imposition afin d’accroître les ressources, en s’efforçant d’atteindre un ratio impôt/PIB de 20 % au minimum.
  3. Annuler de toute urgence la dette des pays les moins avancés ; et alléger la dette des pays à revenu intermédiaire et de ceux de la tranche supérieure des pays à revenu intermédiaire.
  4. Mettre en place des systèmes et des établissements éducatifs inclusifs.
  5. Fournir une éducation gratuite de qualité pour tous et mettre fin à la tendance à la privatisation et à la commercialisation de l’éducation.
  6. Améliorer la qualité de l’enseignement par le recrutement, la rémunération et la formation continue des enseignants.
  7. Écouter les voix des personnes touchées et y répondre. Donner aux individus et à la société civile un espace d’expression.
  8. Les pays développés doivent continuer à œuvrer pour atteindre l’objectif de 0,7 % d’aide extérieure, dont 20 % consacrés à l’éducation, et augmenter leurs contributions au Partenariat mondial pour l’éducation et à L’éducation sans délai.

Comment participer

  1. Rejoignez l’événement de lancement de la campagne
  2. Regardez et partagez la vidéo de la campagne Un milliard de voix pour l’éducation
  3. Faites entendre votre voix ! Utilisez les médias sociaux pour partager une citation, une photo ou un récit sur la façon dont la COVID-19 a affecté votre éducation ou l'éducation de ceux qui vous entourent. @campaingforeducation (Facebook et Instagram) @globaleducation (Twitter) avec l’hashtag #UnMilliardDeVoixPourlÉducation
  4. Envoyez ces lettres pour inciter les représentants de votre gouvernement à agir.
  5. Partagez des récits, des blogs, des articles, des œuvres d'art et des poèmes sur la résilience du secteur de l'éducation, la mobilisation communautaire et la transformation de ce secteur en pleine pandémie de COVID-19 (vidéos courtes ou récits succincts). Ceux-ci seront publiés et partagés sur le site Web de la Campagne mondiale pour l’éducation et sur les plateformes de médias sociaux. Ils constitueront ainsi une base de récits dans laquelle nous pourrons trouver de l’inspiration, des leçons et des expériences. Envoyez vos histoires à OneBillionVoices@campaignforeducation.org ou sur les réseaux sociaux.
Laisser un commentaire ou

Derniers blogs

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas divulguée. Tous les champs sont requis

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.

Texte brut

  • Global and entity tokens are replaced with their values. Explorer les jetons disponibles.
  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.